Faits-divers

Il attaque les gendarmes du Tampon, les gendarmes mobiles et les policiers municipaux !

Correctionnelle Sud - Mardi 23 février 2016:


Adrien Dalleau, 20 ans aux vavangues, n’a pas froid aux yeux. Du moins quand il est sous l’effet conjugué du rhum charrette et du Rivotril.

D’ailleurs, il l’admet crânement à la barre :
"Moin l’avait mette l’effet. Sinon ça, jamais moin n’aurais fait ça !" S’il le dit…

Ah ! les grenades-pays…

Sur le coup des 20 heures, le 7 août dernier, la Braderie du Tampon s’apprête à replier ses chapiteaux. Mais c’est compter sans Adrien Dalleau et ses dalons, tous plus pleins que des outres de bédouins, et qui entendent faire leur loi.

Adrien Dalleau, apparemment plus "chargé" que ses potes, casse très vite deux chapiteaux et les balance au milieu de la chaussée. Prévenus aussitôt, les gendarmes de la brigade du Tampon arrivent sur les lieux avec leurs collègues les "mobiles" et quelques agents municipaux.

L’Adrien s’enfuit du côté du Parc boisé et, d’une position stratégiquement choisie, chamboule les forces de l’ordre avec tout ce qui lui tombe sous la main, essentiellement des "grenades-pays", traduisez des galets. Un agent municipal est sérieusement atteint au visage.

"Bande de cons !... Bâtards !... Va te faire… !"

En tout, ils se mettront à 10 pour coincer et immobiliser le vindicatif qui ne cesse de les abreuver de noms d’oiseaux aussi variés que grossiers.

"Bande de cons… Tas de bâtards… Sales zoreils… (et à la gendarmette) Connasse ! Va te faire bourrer !" On n’y peut rien, il l’a dit et cela a été répété publiquement à l’audience.

Pour sa défense, Adrien Dalleau commence par s’étonner qu’il est le seul à la barre alors qu’il n’était pas seul à la Braderie. Mauvaise pioche, le substitut Pierre Bernard lui faisant remarquer que lui seul réunissait assez d’éléments pour être traduit devant une cour de Justice. Dans le cas contraire, le parquet n’eût pas manqué de les poursuivre.

Ensuite, s’il reconnaît les insultes, il nie le lancer de grenades-pays : "Navé in bande marmailles lété là quand moin la déboule côté d’zot’ ! C’est zot la chaboulé bande na !" Mais il semble bien être le seul à avoir vu des "marmailles" dans le coin. Double mauvaise pioche.

"Bande camarades la piège à moin !"

Enfin, il y a un casier judiciaire chargé à faire peur, 7 condamnations à 20 ans à peine, pour vols, dégradations, conduite sans permis, recel, port d’arme, menaces diverses, vols aggravés…

Enfin, les raisons de son « ivresse très chargée » ne permettent en rien de le disculper :
"Moin la boire in zaffair correct po commencer. Mais après, lo bande dalons la donne à moin in bouteille avec l’alcool plus in zaffair dedans, la achève à moin !"

Quand la présidente lui demande s’il se rend compte de la quantité de dégâts qu’il a commise à lui tout seul, il admet piteusement :
"Ben… oui. Je suis désolé. Sans l’alcool, j’aurais jamais fait ça. Je dois réfléchir à mon avenir maintenant. La liberté a quand même un prix ".

Il aura 6 mois pour approfondir les choses de la vie, plus la révocation des 6 mois de sursis antérieurs qui tombent dans son escarcelle carcérale. Sans compter 1200 euros de dommages-intérêts + 1 (un des gendarmes n’a réclamé que l’euro symbolique).
Mardi 23 Février 2016 - 15:27
Jules Bénard
Lu 2199 fois




1.Posté par titi974 le 23/02/2016 18:41
Force est de constater que cela n'est pas chère payé il faut réouvrir des vrais bagnes avec travaux forcés pour calmer ce genre de triste personnage.

2.Posté par Eno2016 le 23/02/2016 19:39
Il est super costo ce mec de 20 ans !
Il arrive à attaquer toutes les Forces de l'Ordre à lui tout seul ?????

3.Posté par O Kaïdi, Kaïda, Kaïdo... le 23/02/2016 19:52
Enfin, il y a un casier judiciaire chargé à faire peur, 7 condamnations à 20 ans à peine.
..................
Adrien Dalleau, 20 ans....
Beau CV.

4.Posté par reveillez vous le 23/02/2016 19:56
et ca va sortir pour être remis en liberté ?
sérieusement.....

a quand la prochaine....
mais bon ca sera encore pas de ca faute...

quand il sera armé comme il a déjà été ...Et tuer quelqu un ..il prendra 2ans....et rebelotte..

5.Posté par Reunionedeor le 23/02/2016 20:43 (depuis mobile)
Bah le gars typique le 974 de base dans toute sa puissance

6.Posté par Rivotril le 24/02/2016 00:28 (depuis mobile)
Rivotril + excitants égale bombe humaine. Et les docs subissent une pression pour donner.

7.Posté par mi dit sake mi pense le 24/02/2016 10:18
apparemment, si ou veut fé lo couillon lé facile! ou mèt in peu "l'effet" et ou boire la rak! tout ça que ou va faire c'est pas out faute c'est l'alccol ek zamal! en attendant lo bande moune en face y "goûte"! et ou veut que gendarmes ek la police et lo moune ke lé agréssé et volés lé pas dégoûtés?

8.Posté par Andrée le 24/02/2016 14:27
Le rivotryl est soumis à une très sévère législation en métropole, comment se fait-il qu'autant de personnes en consomment à La Réunion ??? (pour de graves soucis de dos j'ai du passer par mon doc de famille, puis un spécialistes pour faire des examens assez poussés qui, selon leurs résultats, diront si je peux ou non soulager mes atroces douleurs avec ce médicament)

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales