Economie

Ibrahim Patel : "Aucune banque n'a soumissionné pour un bureau de change à Gillot et au Port"


Ibrahim Patel : "Aucune banque n'a soumissionné pour un bureau de change à Gillot et au Port"
 
A l'occasion de la présentation de ses vœux à la presse ce matin, Ibrahim Patel a révélé qu'après un an et demi de démarches, l'IEDOM avait enfin octroyé une autorisation pour l'ouverture d'un bureau de change à Gillot et au port de la Pointe des Galets.

Un appel d'offres a été lancé et, à la grande surprise du président de la Chambre de commerce, aucune banque n'a répondu. Et ce, malgré un courrier du Préfet insistant sur la nécessité de l'implantation d'un tel service public à la disposition des touristes.

Ce dossier refait régulièrement la Une de l'actualité, à la suite de plaintes de touristes se plaignant de ne pouvoir changer leurs dollars lors de leur arrivée à Gillot, ou en débarquant des bateaux de croisière au Port, les empêchant ainsi de dépenser leur argent à la Réunion. Un énorme manque à gagner pour l'économie de l'île, sachant que 24 bateaux de croisière sont attendus cette année à la Réunion, avec entre 500 et 900 passagers à chaque fois.

Quoi qu'il en soit, le président de la Chambre de commerce a garanti qu'il ne baissait pas les bras et qu'il comptait bien trouver une solution à ce problème. Les locaux à Gillot et au Port sont déjà trouvés. Ne reste plus qu'à trouver le locataire...
Jeudi 26 Janvier 2012 - 11:40
Pierrot Dupuy
Lu 2054 fois




1.Posté par ZembroKaf le 26/01/2012 10:46
Il faut lancer un appel d'offre européen !!!

2.Posté par mwa la pa di le 26/01/2012 10:47
Monsieur Patel, ce que vous n'avez pas ou ne voulez pas comprendre, c'est que le problème du bureau de change est plus politique qu'économique. Aussi n'attendez pas d'une banque qu'elle perde de l'argent en salaire et aiutre pour quelque chose de pas rentable. C'est à vous et ou au politique de prendre des dispositions (dans le cadre de la politique du tourisme pour créer ces bureau). Au lieu d'aller en Inde pour un retour douteux dans les dividendes investissez local.

3.Posté par Melanchon viens, le 26/01/2012 10:50
Une fois encore on voit concretement la nécessité de nationaliser les banques d'autant qu'on s'est endetté chèrement pour les renflouer depuis 2008.

4.Posté par sgeg le 26/01/2012 10:55
pourquoi seule une banque pourrait le faire , c'est un problème de législation franco-soviétique ?
car il suffit d'une présence lors des arrivées de navires avec une quantité de devises qui pourrait avoir été estimée à bord à l'aide d'un formulaire puis transmise à terre pour réunir les fonds par radio avec une marge de sécurité pour ceux qui n'auraient pas envie de " déclarer " leur éventuel "black"...
l'approvisionnement en devises ne doit pas être si sorcier à mettre en oeuvre , il suffit de régler la question de l'approvisionnement en devises , c'est si compliqué ?
reste le question de la sécurité , une simple question de moyens !
Mr Patel , je vous propose de m'en occuper si vous voulez , j'ai toutes les compétences requises en matière de gestion de devises...demandez donc mes coordonnées à mr Dupuy et contactez moi !
lol

5.Posté par Ou ça ??? le 26/01/2012 11:08 (depuis mobile)
Super ! En espérant ke va donne a zot bus ou location voiture pour sort du port ! C t loin d' être le cas il y a peu de temps, t obliger reste a quai !

6.Posté par La Pulmoll Verte le 26/01/2012 11:30
Il existe dans le monde des millions d'entreprise privée qui s'occupe du change ! Pourquoi donc le préfet et Monsieur Patel insistent temps pour avoir une banque ??? d'autant qu'il n'y à pas des millions de gugusses qui doivent changer du dollar...

On nous prend pour des buses....

7.Posté par pere Plexe le 26/01/2012 11:31
et la POSTE ?
ya une postiere qui aime bien gillot !!

8.Posté par jean jouhis le 26/01/2012 11:37
oté patel
u[va changer tes roupies en inde !! et rest y ]u

oublie pas non plus de lutter contre les taxis qui veulent un monopole
ils ont deja interdit les navettes air france de st pierre a gillot
et là ils veulent s'attaquer aux Zexpress
ainsi un zexpress de st pier a gare std'ni = 7euro + navette AF gare gillot 4 euro = 11euro
pour un taxi 60euro !!! qui ne va pas plus vite !
taxi = arnaque !!

9.Posté par Cambronne le 26/01/2012 11:38
Voilà l'exemple parfait de refuser le libéralisme pour se retrouver replier sur vous même elle est belle la France des soviets l'on s'étonne ensuite pourquoi S&P dégrade le consortium de trois banques françaises mafieuses.

10.Posté par E Delest le 26/01/2012 11:41
M. Dupuy la raison est peut-être (et même sans doute) dans les conditions de l'appel d'offres lui-même.

Ce serait utile de le publier. On comprendrait mieux le peu d'empressement des banques.

11.Posté par Paul(St Gilles) le 26/01/2012 13:06
Les banques n'ont pas soumissionné, tout simplement parce que cette activité de change n'est pas rentable.Pire,la banque verte a dû il y a quelques années fermé son bureau de Gillot parce qu'elle perdait de l'argent !!!!!
Par ailleurs,tout touriste voyage avec 1 ou plusieurs cartes bancaires permettant d'effectuer des retraits dans les "gabier" à Gillot ou ailleurs dans l'île .
Si le président Patel tient à ouvrir ce bureau ,qu'il envisage que sa CCIR prenne en charge les frais de fonctionnement au lieu de financer cet espèce de bureau de représentation en Inde (car c'est l'Etat français qui en a la mission en priorité).....
Et,en attendant l'aérogare qui dépend de son autorité,présente toujours de graves insuffisances,nuisances,dysfonctionnements : longues files d'attente à l'enregistrement,salle d'arrivée pas assez grande lorsque débarquent les centaines de passagers de 3 avions(mesures de sécurité sont elles respectées ?),baies/facades vitrées sales-non nettoyées .....
Alors,M Patel balayez d'abord votre cour !

12.Posté par fait appel a mouin le 26/01/2012 13:18
je veux devenir banquier moi, mais on fais comment ibrahim?

13.Posté par job le 26/01/2012 15:50
Tiens sgeg tu me surprends tu entres tête baissée dans le yakafokon. Il faut regarder les choses en face, les touristes viennent de moins en moins avec du cash ou des travellers chèques. A bord des paquebots (9 ont fait escale ici depuis mi-décembre), il y a toujours des bureaux de change (il faut bien faire marcher les salles de jeux). Note : il y a un pactole à récupérer sur le concordia, mais chut secret d'initiés.

La situation des Antilles n'est pas comparable car le dollar est roi dans cette zone.

Qui n'a pas une carte de crédit quand il voyage aujourd'hui. On peut comprendre qu'à Maurice ou Mada un bureau de change soit nécessaire, encore qu'avec une carte visa, master, etc. on peut retirer de l'argent dans tous les gabiers.

Je pense que c'est un faux problème et je comprends parfaitement la frilosité des banques, Mais bon cela donne l'occasion de faie du bruit, ca occupe. LOL

14.Posté par Tonton le 27/01/2012 05:38
Mr Patel, peut être que votre loyer est trop élévé pour rentabiliser une telle affaire????

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales