Politique

Huit listes pour quatre sièges de sénateurs

Ce dimanche se tient l'élection sénatoriale à la Réunion. En tout huit listes vont se battre pour les quatre sièges de sénateurs en jeu.


Huit listes pour quatre sièges de sénateurs
Les 1.211 grands électeurs sont attendus à la préfecture à partir de 9 heures ce dimanche pour élire les quatre sénateurs de la Réunion. Huit listes ont été déposées (voir plus bas). Le collège électoral, les grands électeurs, se compose de l’ensemble des conseillers généraux, des conseillers régionaux, des députés de la circonscription, mais surtout de conseillers municipaux et de délégués des conseils municipaux qui représentent 95% des électeurs des sénateurs.

Pour quoi cette élection ? Jusqu'en 2008, le Sénat, qui compte aujourd'hui 343 sénateurs, a été renouvelé par tiers tous les trois ans. Mais à compter de cette année, il sera renouvelable par moitié, en deux séries, tous les trois ans, pour tenir compte de la réduction de neuf à six ans de la durée du mandat sénatorial. L'élection de ce dimanche va renouveler seulement une partie des sénateurs, certains élus en 2001, et d'autres en 2004. Le Sénat constitue, avec l'Assemblée nationale, le Parlement français. Le Sénat compte actuellement 343 sénateurs, élus au suffrage universel indirect. Pour chaque circonscription, le nombre de sénateurs est fonction de la population. Appelé la "Chambre haute", le Sénat assure la représentation des collectivités territoriales de la République, c’est à dire les communes, les départements, les régions et les collectivités d’outre‐mer. Les Français établis hors de France sont représentés au Sénat. Le Sénat détient, conjointement avec l’Assemblée nationale, le pouvoir de discuter et d’adopter les lois, dont l’initiative appartient au Premier ministre, aux sénateurs et aux députés. Cette assemblée a le pouvoir d’interroger le gouvernement et de constituer des commissions d’enquête.

A la Réunion, les grands électeurs viendront voter entre 9 et 15 heures, un vote obligatoire pour cette élection. Si un grand électeur ne vote pas il est passible d'une amende de 100 euros. Mais ces derniers reçoivent une indemnité forfaitaire par l’État et leur frais de transport sont remboursés.

Les résultats seront connus aux alentours de 16h30.

Voici les huit listes :

Liste "L'Union pour La Réunion"

Tête de liste : Michel Fontaine
Liste : Jacqueline Farreyrol
Didier Robert
Valéria Auber
Daniel Gonthier
Sandra Sinimale

Liste "Le Front de la Gauche Réunionnaise antilibérale 974"

Tête de liste : Corine Ramoune
Liste : Jean-Paul Panechou
Mimose Libel
Denis Simonin
Annick Thomas
Didier Dupont

Liste "Liste d’union pour défendre les Réunionnaises et les Réunionnais"

Tête de liste : Paul Vergès
Liste : Gélita Hoarau
Michel Dennemont
Paulette Adois Lacpatia
Joé Bédier
Françoise Dennemont

Liste "Avec vous pour le développement de La Réunion dans le respect"

Tête de liste : Michel Vergoz
Liste : Laurence Lougnon
Mickaël Nativel
Hajasoa Picard
Maximilien Assaby
Céline Sitouze

Liste "Notre combat pour La Réunion : protéger et servir"

Tête de liste : Jean-Paul Virapoullé
Liste : Anne-Marie Payet
Gilbert Técher
Carmen Allié
Jean-Yves Morel
Faouzia Vitry

Liste "Pour une Réunion écologique"

Tête de liste : Marie Yvette Duchemann
Liste : Jean Erpeldinger
Nila Minatchy
Charles Moyac
Danon Odayen
Jean-Alain Cadet

Liste "Liste commune multi-partis ( société civile + Gauche + Droite + Centre + Ecologiste)"

Tête de liste : Bernard Law-Waï
Liste : Marie-Claude Junot
Jean-Georges Gamin
Judith Mamindy-Pajany
Augustin Niflore
Marie-Claire Cernot

Liste "Ensemble pour La Réunion"
Tête de liste : Eric Beeharry
Liste : Joanne Rivière
David Lebihan
Nina Deurveilher
Julien Piney
Mickaëlle Moreau
Dimanche 25 Septembre 2011 - 07:30
Lu 1415 fois




1.Posté par noe le 25/09/2011 08:11
Que les meilleurs gagnent !

Les voix des urnes sont implacables ....
Vive la démocratie !

2.Posté par jason bourne le 25/09/2011 09:16
sait-on combien la Réunion a de grands électeurs ?

Va t-on avoir le taux de participation ?

3.Posté par mamode le 25/09/2011 09:28
Le vieux renard de la politique qui va gagner comme d habitude

4.Posté par LIAM le 25/09/2011 10:37
Je me pose une question . Est- se- que tout les socialistes vont votés VERGOSE ce matin?

5.Posté par INCONU le 25/09/2011 10:50
Abstention, NON sinon ils ont une amende de 300 euros un truc dans le genre.

6.Posté par michel ravine blanche saint pierre le 25/09/2011 12:01
Si un grand électeur ne vote pas il est passible d'une amende de 100 euros.

une mesure à étendre à tous les élections...quitte à voter "blanc" ou "nul" !!!
Hé "Michel" Fontaine "maire condamné par le TGI de Saint Pierre (pas moi)...là tu seras dans élu dans une première capitale (St Denis) pour siéger dans la Vrai Capitale Paris...tout en délaissant encore plus ta capitale du sud (ah le complexe de ne pas être une Capitale) !!!

7.Posté par Sansblague le 25/09/2011 13:01
Budget national juste pour les déplacements de ces "GRANDS" ( en quoi je me demande) électeurs:
presque un 1.300.000€ ( repas plus frais de déplacement).

Certains grands électeurs ont trouvé cela scandaleux estimant qu'à raison de leurs fonctions électives ,il s'agissait pour eux d'un devoir d'aller voter. A quand des frais pour le simple citoyen lors des votes....

Ces mecs là ils pompent le fric au maximum....

8.Posté par GRENADE974 le 25/09/2011 13:33
2 - il faut lire l'article c'est dessus 1211 qui sont pratiquement obligés de voter

9.Posté par black trombonne le 25/09/2011 19:57

Article parue sur ZINFOS le 22/09

Les alimentaires de la République



Les listes pour les sénatoriales étant officiellement déposées on peut les approuver ou les contester mais comme toujours l'avis du peuple n'est pas pris en compte dans ce département où se perpétue le système d'une autre époque: les dominants qui décident et les dominés qui exécutent.

L'examen des listes des grands partis qui cogèrent en alternance les affaires de la Réunion montre, s'il en était encore besoin, que le pouvoir est monopolisé par tous ceux qui sont responsables, voire coupables de tous les échecs sociaux, économiques et fiscaux etc..

On retrouve comme tête de liste, les recalés récents du suffrage universel qui ont été incapables de convaincre tant leurs propres militants que les électeurs, et bien plus grave, un condamné en première instance pour détournements de biens publics et favoritisme avec en prime un appel du Parquet, fait rarissime, ce qui en dit long sur le passé de cet homme. Par contre, l'UMP national s'indigne de la mise en examen d'un sénateur de Marseille.

La composition des listes des trois grands partis ne laisse aucun doute sur leur volonté de partager le pouvoir entre la minorité bourgeoise au détriment de la majorité invisible.
La structure sociologique de la population est toujours ignorée, pire, le PS présente en tête de liste deux candidats dont les noms sont très évocateurs du passé douloureux de la population.

Quant à l'UMP, elle reste fidèle à sa vocation extrémiste et colonialiste : le peuple doit rester à sa place, il sera récompensé par un emploi aidé, en contre partie, il doit servir de tremplin électoral, danser le maloya, et applaudir les frasques de tous ces petits bourgeois alimentaires. Quant à la compétence de sa tête de liste, la presse a largement fait écho des vols pillages, favoritisme etc dénoncés par les élus de l'opposition de la commune de Saint-Pierre où l'impunité est érigée en dogme. Dans cette commune pour être écouté et obtenir satisfaction il faut appartenir soit à la filière hospitalière soit à celle du foot, processus illustré par l'actualité récente. Il est à la recherche d'une immunité parlementaire et s'il est élu il pourra toujours demander la dépénalisation de la corruption.

Tous ces élus qui cogèrent ce département depuis plus de 30 ans n'ont jamais eu le courage de proposer une réforme de cette société imprégnée d'un système d'un autre âge. Voter pour eux c'est voter pour le maintien des pratiques coloniales dans certains secteurs: l'apartheid social, la surrémunération des fonctionnaires, le gavage des employés de Réunion Première, la défiscalisation des alcools locaux responsables de plus de 200 morts et d'un fort contingent de crimes et d'accidents de la circulation, l'octroi de mer qui pénalise les consommateurs, les avantages fiscaux pour les contribuables, etc... Ils sont tous assoiffés de pouvoirs, d'honneur et d'argent, et concentrent leur action en faveur de leur famille et leurs amis proches. Ils ont un atout redoutable car ils maîtrisent à la perfection la langue de bois et accessoirement le créole et le français. Au lieu d'aller libérer la Libye, la France ferait mieux de recruter un contingent de fonctionnaires pour contrôler l'utilisation de l'argent public dans ce département et les fraudes massives dans tous les secteurs économiques. La Réunion a toujours eu et aura une fois encore les élus qu'elle mérite...


Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales