Politique

Huguette Bello fait appel et s’explique

Ce soir à 17 heures, au restaurant Floris à Saint-Paul, a eu lieu la conférence de presse d’Huguette Bello. Elue le 16 mars dernier à la tête de Saint-Paul, elle a vu son élection invalidée par le tribunal administratif de Saint-Denis le 2 octobre dernier. Elle fera donc appel comme prévu mais a tenu à s’expliquer auprès de la presse et de ses adhérents.


Huguette Bello fait appel et s’explique
44 minutes ! C’est le temps qu’a duré le discours de Madame Bello.  Elle avait deux mois pour faire appel. C’est donc à la veille de cette date butoir qu’elle a rendu sa décision.
Articulé autour de trois grands axes, son discours n’a pas manqué de critiquer le "perdant qui voulait rafler la mise". Dans un premier temps, elle a effectué une petite remise en contexte des évènements de ces deux derniers mois. Son prédécesseur tenait naturellement le premier rôle et a même été traité de "zombie" et d’"expert marron" dans sa démarche contestataire.

Petit retour en arrière, le maire sortant avait condamné le déroulement du scrutin -entaché selon lui d’irrégularités- des 9 et 16 mars derniers. Il contestait notamment:
1 – La distribution de tracts stipulant la hausse du salaire des cantinières à la veille de l’élection
2 -  L’irrégularité des listes d’émargement
3 – La présence de signatures différentes et non identifiées entre le 1er et 2nd tour ainsi qu’un grand nombre de bulletins qui lui étaient dédiés et qui ont été rendus nuls.
Madame Bello pousse donc l’affaire devant le Conseil d’Etat à Paris. Pour la députée, les décisions du Tribunal administratif apparaissent "sans fondements juridiques" et elle compte bien le prouver en présence de son avocat. C’est justement ce point qui la pousse à faire appel. Les décisions juridiques sont caduques: On ne me reproche pas de fraudes électorales mais l’élection a été annulée".  Cependant, pour la justice, le « scrutin manque de sincérité ».

Le deuxième développement de son discours était centré sur le bilan de son équipe, rassurant ainsi ses adhérents sur le chemin parcouru : "Plus de 2.000 places en centres de loisirs, la mise en place d’un Office Municipal des Sports, et l’action en faveur de la résorption de l’habitat insalubre comme à Sans-Soucis".
En bref, la question du logement à Saint-Paul est pour elle "absorbante" et elle n'a pas l'intention de se laisser abattre par à ce qu’elle nomme des "artifices politico-juridiques". Mails, sms, courriers des lecteurs, appels, tout semble avoir été en sa faveur!
Elle se dit soutenue par l’ensemble des Saint-Paulois et veut tout faire pour économiser une nouvelle élection à ses administrés.  Même le sondage de l’UMP  -qui ne devait pas être rendu public et qui l’a été par Zinfos 974- a été traité. Pour la députée-maire, ce sondage a été "commandé par les instances nationales UMP pour reprendre pied et savoir lequel de ses deux poulains entre Bénard et Melchior serait le sarkozyste le plus authentique". En tous les cas, elle est prête à "donner le coup de grâce à ceux qui calomnient".

Enfin, sûre d’elle et entourée de ses fidèles collaborateurs, elle a axé ses explications sur le processus de défense en cours. A ce titre, des experts graphologues semblent avoir déjà analysé 37 signatures dont 6 présentent des doutes!
Face à Alain Bénard, elle s’engage et se sent responsable des Saint-Paulois. S‘il arrivait que le Conseil d’Etat confirme le jugement du Tribunal administratif, rien "ne serait en mesure de modifier le combat et les convictions contre les revenants et leurs pratiques archaïques fondées sur les divisions et le droit du plus fort".
Alain Bénard est donc prévenu. La députée-maire ira jusqu’au bout. Même la crise financière mondiale s’est invitée au sein du débat. Cette crise apparaît être dans la continuité de l’action d’une "droite irrespectueuse".
Ne l’oublions pas la députée-maire est membre du PCR!
Affaire à suivre…

Lundi 1 Décembre 2008 - 20:58
Ludovic Robert
Lu 1437 fois




1.Posté par Cyrille MELCHIOR le 01/12/2008 22:40
Mme BELLO vient de prendre sa décision d’utiliser le recours en Conseil d’Etat, je ne suis pas surpris. Elle vient de confirmer ce dont tous les Saint-Pauloises et les Saint-Paulois se doutaient déjà.

Je respecte son choix. Néanmoins, sa décision soulève quelques interrogations et notamment celle-ci : Pourquoi avoir fait perdre deux mois à la population Saint-Pauloise ?

Mais là encore, ce n'est pas une surprise venant de Mme Bello passée championne dans l'art de faire croire le contraire de ce qu'elle souhaite faire. Le constat est là. Le 5 octobre 2008 devant ses militants elle avait déclaré « Saint-Paul n’a plus de temps à perdre, j’ai hâte de retourner devant les urnes ». Mme Bello, « la Possessionnaise » douterait-elle de sa capacité à rassembler les Saint-pauloises et les Saint-paulois autour d'un véritable projet pour Saint Paul ?

Je m’interroge donc sur les raisons qui ont motivé cette nouvelle position. Est-ce réellement dans l’intérêt des Saint-Pauloises et des Saint-Paulois ? Permettez-moi d’en douter !

En refusant de repartir rapidement devant les urnes, Mme BELLO veut indéniablement gagner du temps mais surtout pénaliser la population de Saint-Paul. Mme BELLO n’a aucune considération pour la population qui est dans l’attente du changement promis.

Elle fait prendre du retard à tous les projets de la commune.
• Le retard pris depuis le verdict du tribunal administratif pèsera lourd sur les projets d’aménagements de notre commune : dans les quartiers, sur la zone de Cambaie, la zone balnéaire, le centre ville de Saint-Paul …
• Le manque de considération et l’absence de politique humaine en faveur des associations vont créer de réelles difficultés pour l’animation de nos quartiers.
• L’abandon de tous les projets qui auraient dû contribuer au développement de la commune, créer de l'activité et de la richesse pour nos concitoyens nous enfonce un peu plus dans la crise. Par ce choix irresponsable, combien de dépôts de bilan seront à mettre à son actif ?

Mme BELLO et son équipe en sont-ils conscients ? Permettez-moi d’en douter !

Toutes ces raisons m’obligent aujourd’hui à plus de vigilance sur les décisions qui vont être prises jusqu’à la décision définitive du Conseil d’Etat.
Plus que jamais, je reste mobilisé à l’écoute de la population pour construire un projet autour des valeurs qui nous rassemblent.

Un projet construit avec les Saint-Paulois et pour les Saint-Paulois.

Je profite de l’occasion qui m’est donnée pour demander à la population qui souhaite prendre part à la vie de leur quartier d’aller s’inscrire sur les listes électorales avant la fin de l’année.

Plus que jamais, restons mobilisés - à bientôt.

Cyrille MELCHIOR - Conseiller Général de Saint-Paul.

2.Posté par Zora le 01/12/2008 22:54
Mme le Maire de St Paul a tout à fait le droit d'utiliser les instances juridiques comme chaque citoyen de la République française.
La conférence de presse pourrait s'appeler "44 minutes pour convaincre". Qui ?
Ceux qui ont voté pour telle ou tel candidat ne vont pas changer d'avis, plus maintenant.
Dans son allocution, Mme la Maire est déjà en campagne. La preuve en parole :
"Elle se dit soutenue par l’ensemble des Saint-Paulois" : je crois qu'il ne s'agit guère que de la moitié des suffrages exprimés et non de l'ensemble des St Paulois comme elle le prétend..
"... et veut tout faire pour économiser une nouvelle élection à ses administrés." Démagogie.
"se sent responsable des Saint-Paulois" : Nous avons là une preuve de plus de la démagogie.

Les insultes d'un autre siècle "perdant qui voulait rafler la mise" "les revenants" ou comme ces mots apparemment anodins "zombie" et "expert marron" réapparaissent comme pour toucher plus profondément les esprits, ravivant les haines racistes d'un pays blessé aux cicatrices encore fragiles.
Pour quelqu'un qui veut l'unité, je me demande bien qui est en train d'utiliser les "artifices politico-juridiques" et aussi qui utilise les "pratiques archaïques fondées sur les divisions et le droit du plus fort".

Au fait, je vous informe que je ne vote pas à Saint-Paul.

3.Posté par anonyme le 02/12/2008 05:10
Erreur politique. Si elle perd au Conseil d'Etat, elle repartira en campagne avec un handicap supplémentaire. Quand à s'épargner une nouvelle élection...je crois que la population aurait préféré la valider, plutôt que de laisser une instance nationale en décider. La suite au prochain épisode.

4.Posté par dégouté et AMER . le 02/12/2008 06:55
A Mme BELLO .
Je suis au chômage depuis hier , aprés sept ans employé a la mairie et bien sûr je suis amer. Père de famille avec l'année qui se termine , j'ai déja eu mon cadeau de noël.
Avec le chômage a st paul , vous employez des personnes extérieures de la commune , preuve que vous avez rien à foutre des st pauloises et st paulois.Promettre que les employés n'auront rien à craindre et que les plus de 6 ans seront gardés , encore des promesses...De plus votre fils employé a cycléa avec un salaire exorbitant , chapeau Mme la députée maire..Vous vous battez pour les plus démunis et vous m'avez jeté à la porte sans préavis .Merci , merci beaucoup a vous et à votre équipe.
Je vous souhaite quand même un joyeux noël et une bonne année 2009.
Pour moi et ma famille ce seras une fin d'année noire et on pensera trés fort à vous.
Encore merci Mme la députée maire...........

5.Posté par une voix de moins... le 02/12/2008 10:11
j'ai voté pour vous et ....je suis déçu Mme BELLO. Vous méprisez de façon évidente une partie importante de votre électorat de l'ouest.
Vous avez choisi de faire de cette région, non pas le phare de l'océan indien,modèle de dynamisme et de diversité, mais un véritable champ de bataille sur lequel vous avez décidé de semer le racisme, la haine et le replis communautaire . Tirer les gens vers le bas, les diviser, les abreuver de propos démago ...quelle honte ! Vous me faites penser à un certain jean-marie...
Mme BELLO, Vous appartenez à une autre époque et à un autre lieu totalement étranger à l'âme de saint-paul
et pour finir, Demandez à Benard, l'arrogance ne mène à rien.

6.Posté par fabienne couapel sauret le 02/12/2008 11:26
L'annonce de faire le recours faite la veille de l'expiration du délai demontre que Madame BELLO souhaite gagner du temps parce que depuis qu'elle est maire de St Paul, presque rien de concrêt n'a été réalisé. Ah Si ! les nouvelles poubelles de l'Hermitage et de Boucan :
d'un point de vue esthétique, pas mal, sauf qu'elles débordent constamment (je ne sais pas comment font les touristes à Boucan pour supporter de dîner un samedi soir à 10 m de poubelles nauséabondes) .
d'un point de vue efficacité, c'est autre chose, exit le tri sélectif.
Elle avait l'occasion d'inciter ses services à faire de la qualité et du constructif. Mais elle préfère les effets d'annonce et le sectarisme.
Je crains pour l'avenir de Saint Paul.

7.Posté par El bourracho le 02/12/2008 11:35
Comme son pote, pardon, son kamarad' et non la camarde, quoique c'est un peu ça quand on voit ce qui se passe j'ai nommé Claude Hoarau, le nouvel Attila, quand je passe, tout trépasse..

8.Posté par nicolas de launay de la perriere le 02/12/2008 20:11
fabienne quelle mauvaise foi !! les poubelles de boucan ont elles attendues d'être changées pour déborder, ou n'est ce que depuis l'élection de Bello que tu te promènes sur le front de mer de boucan...rire
l'un comme l'autre se révèle incapables de gérer ce problème simple, alors que dire du reste !!
Plus sérieusement , la droite st pauloise est élue depuis ...ou plutôt n'a pas été réélu depuis que Bello est élue...donc que l'on donne à cette dame et ses équipiers, le bénéfice du temps électoral, bien que l'horizon de celui ci se réduise en raison de la possible annulation de l'élection.

Concernant l'appel qu'elle a formulée, c'est la stricte application du droit.
Je comprends l'impatience de monsieur Melchior a demeuré vigilant, son nom étant la seule alternative à Bénard, qui n'a de mérite que de porter le nom de son père.

Que l'on donne aux élus de tout bord, le temps de la période de leur mandat, et à l'issu de cette période, on jugera.

On peut aujourd'hui juger des actes de Bénard et de ses prédécesseurs puisqu'ils appartiennent à la même couleur politique.

Et je ne fais du pro bello primaire, simplement je replace les choses dans leur dimension temporelle. Croire qu'en un coup de baguette magique, les choses changeront, c'est faire dans la démogagie.

9.Posté par lol974 le 03/12/2008 09:04

Si (...) Bello veut prouver qu'elle n'a pas triché alors elle devrait laisser faire l'élection tout simplement.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales