Economie

Hôtellerie : "La fréquentation peine à suivre le rythme de 2011"


Hôtellerie : "La fréquentation peine à suivre le rythme de 2011"
Avec 71 800 nuitées, la fréquentation de l’hôtellerie classée en avril 2012, est en baisse de 4 % par rapport à avril 2011. Cependant, elle reste 13 % supérieure à celle de 2010.

Par ailleurs, l’offre de chambres progressant de 2 %, le taux d’occupation perd en conséquence 5 points par rapport à avril 2011 pour atteindre 67 %.

Entre février et avril 2012, la fréquentation hôtelière baisse de 2 % par rapport à la même période en 2011. Ceux sont les hôtels de zéro à deux étoiles qui subissent ce recul (-10 %). Pour autant, la fréquentation des hôtels de catégorie supérieure, notamment les établissements de 3 et 4-5 étoiles bénéficient d’une légère progression de + 2%.

Toujours sur les trois derniers mois, le Sud est le pus touché par la baisse de fréquentation (-10 % rapport à la même période 2011). Le nombre de nuitées des hôtels de l’ouest est stable, il progresse légèrement dans le Nord-Est (+ 4 %).

Sur cette même période, le taux d’occupation est en moyenne de 65 % sur l’ensemble de l’île, en recul de 3 points par rapport à 2011. La région Ouest est la plus touchée (-5 points par rapport à février-mars 2011), en raison d’une offre de chambres supérieure, suite à la réouverture d’un hôtel à Saint-Gilles, et du nombre de chambres occupées qui stagne.
Jeudi 28 Juin 2012 - 09:34
.
Lu 873 fois




1.Posté par Peter Gunn le 28/06/2012 13:02
Et quand on va avoir les chiffres de Mai Juin...ça va etre la chute abyssale, travaillant dans le tourisme depuis pas mal d'années, mon planning n'a jamais été aussi creux sauf pendant le chik...

2.Posté par eric le 28/06/2012 15:03
c'est la crise en France et en europe; tout l'océan indien est en chute

3.Posté par jojo le 28/06/2012 15:45
1 nuit dans un hotel 2 étoiles avec 1 petit dej ... 85 € ......
Dans d'autres pays de la Zone... à ce prix on est dans du 5 étoiles ...... Posons nous la question !

C'est juste pour dormir ces 85 euros. Si on veut relancer les fréquentations des hotels il faut revoir les prix... Comment revoir les prix avec des charges de plus en plus lourdes pour les entreprises ? C'est la technique du serpent qui se mord la queue... Et il ne faudra pas compter sur les zigotos de l'office du tourisme, pour faire changer les choses.....Et encore moins sur nos hommes politiques...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 11:12 Le RSI assigné en référé

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales