Culture

Honneur aux artistes de l'Océan Indien au Sakifo

J-6 pour le Sakifo Festival. Saint-Pierre va s’animer pendant cinq jours où des chanteurs et groupes de musiques, tant de la scène locale qu’internationale, vont, une nouvelle fois, ravir le public réunionnais. C’est ce qu’a présenté ce matin, à Saint-Pierre, l’organisation.


Le Sakifo festival est devenu un rendez-vous incontournable de l’Océan Indien. Et pour cette sixième édition, les artistes de cette zone sont particulièrement mis à l'honneur. La première soirée leur sera consacrée, pour une entrée gratuite pour tous.

Le Sakifo c'est l’occasion d’entendre un mélange de pop, rock, électro, variété française, reggae, funk, mais aussi de voir des artistes reconnus sur la scène nationale et internationale ou de faire des découvertes… Ce matin, à la mairie de Saint-Pierre, l’organisation a présenté la programmation, une nouvelle fois riche et diversifiée.

De George Clinton à Toguna en passant par Khaled

Dans une liste loin d’être exhaustive, Tumi and the volume, Mayra Andrade ou George Clinton représenteront la scène internationale, Olivia Ruiz, Anis et Khaled ont fait le déplacement de la métropole et Iza, Daniel Waro, Toguna ou encore Ousanousava amèneront la touche locale incontournable.

Au total, 70 artistes ont été invités et dores et déjà près de 9.000 places achetées. L'organisation espère atteindre le même chiffre de ventes que les années précédentes, à savoir 24.000 places.
Au regard des années précédentes, l’organisation a été fignolée… Un système de jetons permettra de boire aux bars environnants et des gobelets seront distribués après location pour un euro, histoire de laisser le site propre.

A noter que le dispositif de circulation reste le même que l'année précédente avec un aménagement de navettes entre le parking du public et les scènes. La voie de gauche du boulevard de la Ravine Blanche sera neutralisée.
Jeudi 30 Juillet 2009 - 11:49
Melanie Roddier
Lu 1596 fois




1.Posté par Lyz le 30/07/2009 15:38
Heu.. il est où le pdf ?
En passant : les locaux gratuits, le reste payant .. Et une scéne d'un côté pour les uns, une scène de l'autre côtépour les autres ? Pourquoi ne pas avoir enfin osé le métissage et mis en place des progs mixtes sur les scènes principales ? On a peur que les publics se mélangent ou quoi ?


2.Posté par Gerardo le 30/07/2009 18:12
Ouais c'est l'apartheid ce festival. Laisse tombé !

3.Posté par contribuable le 31/07/2009 18:01
payer pour subventionner ce festival, et repayer pour voir, c'est la fête !! après pleure pu avec la crise la reunion lé trop rich

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales