Moto

Honda 125 CBF ou comment bien utiliser les moteurs existants

Vendredi 8 Mai 2009 - 14:18

Avec le Honda 125 CBF, nous avons affaire à une nouvelle machine qui devrait séduire de par sa tarification et sa sobriété de dromadaire. Mais surtout Honda nous montre là comment il peut utiliser un moteur archi connu, utilisé par les coréens, qui a fait ses preuves et qui nous revient avec l’injection et une distribution différente.


Une 125 CBF valorisante.
Une 125 CBF valorisante.

Le 125 CBF reprend le moulin de l’ancien CG qui était un modèle de robustesse, de sobriété et de coût d’entretien, côté moteur c’est tout bon. Pour l’accastillage, l’assemblage et l’habillage de la machine, Honda a chois l’Inde pour la fabrication et a inscrit ce petit CBF dans la même démarche esthétique que le reste de la gamme.


Tableau de bord presque complet!
Tableau de bord presque complet!

Doté d’un tableau de bord correct mais dépourvu de compte tours et d’une tête de fourche protectrice étonnante sur une machine de cette cylindrée, la CBF est plutôt attractifve d’autant que sa selle bi place (réelles !!!) procure un confort appréciable.


Mono 4 temps increvable.
Mono 4 temps increvable.

Le moteur, un mono cylindre 4 temps à refroidissement à air affiche 11,3cv et s’avère joueur à l’usage. Bon, certes, ce n’est pas un foudre de guerre mais pour un 125 cm3, il tire bien son épingle du jeu et évolue aussi bien en ville que sur route ouverte. La vitesse de pointe étant un peu au dessus des obligations réglementaires, cela permettant d’avoir  de la réserve.


Bonne protection.
Bonne protection.

Côté comportement routier, la fourche avant un peu souple et les amortisseurs arrière un peu durs donnent une tonalité positive si ce n’est sur revêtement dégradé où le postérieur se trouve un peu mis à l’épreuve.


Echappement hypertrophié et bras oscillant aux dimensions mesurées...
Echappement hypertrophié et bras oscillant aux dimensions mesurées...

600 km, c’est l’autonomie affichée par Honda pour ce petit CBF, avec un réservoir de 13 litres, le calcul de la consommation est vite fait. Un appétit d’oiseau, tout irait mieux dans le meilleur des mondes si ce CBF ne souffrait quand même pas de pièces comme la fourche ou le bras oscillant un peu juste en taille, on serait plus dans le secteur du cyclomoteur que dans celui de la moto. Mais au final entre le tarif à 2 990 euros et la consommation anecdotique, on peut imaginer que ce CBF devrait quand même rencontrer un franc succès auprès de ceux qui veulent investir dans une 125 cm3 sans forcément taper dans le Livret A…  

Axel Thiro
Lu 3888 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 7 Janvier 2014 - 16:54 La galette des motards

Samedi 30 Novembre 2013 - 16:54 FFMC, mise au point et recentrage