Société

Homosexualité, la Réunion dan' fénoir?

La Réunion, star du magazine national, Têtu. Un dossier complet est consacré à notre île dans le numéro du mois de décembre, dossier intitulé "La Réunion tarde à sortir du fénoir". Pour les moins connaisseurs, le sujet abordé ici concerne l'homosexualité. Cette parution était l'occasion pour l'association locale, LGBT, ainsi que deux associations nationales, Refuge et SOS Homophobie, de co-signer une lettre interpellant les représentants politiques et religieux sur le sujet de l'homophobie. Voici le courrier publié dans son intégralité.


Homosexualité, la Réunion dan' fénoir?
"Madame,  Monsieur,

Nos trois associations souhaitent, par ce courrier, vous interpeller concernant un sujet qui, en France, touche directement 10% de la population (statistique admise pas la sécurité sociale), et indirectement bien plus (familles, amis).

Si vous recevez ce courrier, c’est parce que vous avez un rôle public vis-à-vis de la société Réunionnaise et, par  delà, un rôle vis-à-vis de la société française. En tant qu'élu par les citoyen-ne-s, vous avez un devoir de veille et de condamnation de tout acte discriminatoire ou haineux à l'encontre d'une catégorie de la population en raison d'une caractéristique personnelle (sexe, couleur de peau, âge...). De la même façon que vous condamnez les atteintes aux personnes fondées sur l'une de ces caractéristiques, nous vous demandons de condamner publiquement l'homophobie.

Nous vous rappelons qu'en 2010, SOS homophobie a reçu 4 témoignages par jour de victimes d'homophobie (près de 1500 sur l'année). Quand on sait qu’un jeune dont la sexualité diffère de la "norme" a 13 fois plus de risque d’attenter à ses jours qu’un jeune hétérosexuel, on ne peut laisser passer "le silence" de certains représentants politiques ou religieux.

L’homophobie est un délit puni par la loi – elle constitue une circonstance aggravante dans les cas d'agression verbale ou physique - mais beaucoup trop de ceux qui nous représentent et nous gouvernent ne s'emparent pas du sujet. De manière à dissiper tout doute vous concernant, nous vous invitons vous aussi à la condamner publiquement, soit par voie de presse, soit en nous répondant directement. Chaque élu qui prendra publiquement position contre l'homophobie sera salué par nos associations, au nom de la lutte contre les discriminations et pour les Droits de l'Homme.

La liste des personnes à qui nous avons fait parvenir ce courrier sera disponible sur les sites de nos associations et nos réseaux sociaux sur internet, ainsi que dans la presse réunionnaise. En l’absence de réponse dans un délai décent et recevable de votre part, nous nous verrons dans l’obligation de considérer que pour des raisons politiques, ou liées à vos propres convictions, vous ne désirez pas vous prononcer contre l’homophobie.
En vous déclarant clairement contre l’homophobie, vous nous éclairez, et de vous-même vous luttez contre l’homophobie « ordinaire » qui nuit au quotidien de millions de citoyens et citoyennes.

Certains que vous aurez à coeur de considérer notre demande,

Recevez, Madame, Monsieur, l'assurance de nos meilleurs sentiments."


Liste des destinataires :

Didier Robert Président de région.
Nassima Dindar Présidente du conseil général.
 
Maire de Saint Denis   ANETTE Gilbert
Maire de Saint Pierre  FONTAINE Michel
Maire de Saint Paul    BELLO Huguette  *
Maire de Saint André  FRUTEAU Eric
Maire de Saint Benoit  FRUTEAU Jean-Claude *
Maire de Saint Louis  HOARAU Claude
Maire de Saint Leu     ROBERT Thierry   
Maire de Saint Joseph  LEBRETON Patrick  *
Maire du Tampon PAYET Paulet 
Maire du Port    LANGENIER Jean-Yves
Maire de Sainte Suzanne  PAUSE Yolande
 
Députés
Huguette Bello
Jean-Claude Fruteau
Patrick Lebreton
René-Paul Victoria

Sénateurs
FARREYROL Jacqueline
FONTAINE Michel
VERGÈS Paul
VERGOZ Michel
Représentants religieux
Catholique, tamoul, musulman.


SOS Homophobie
Depuis 2005, SOS homophobie reçoit entre 1.200 et 1.300 témoignages d'homophobie par an sur sa ligne d'écoute et son site Internet. Quand ces victimes appellent ou  écrivent, SOS homophobie leur explique les démarches à entreprendre si elles ont été insultées par une voisine, harcelées par un collègue ou agressées physiquement par un inconnu. SOS homophobie leur donne les informations dont elles ont besoin, toujours dans un souci d'écoute et d'aide, sans jugement. Président Bartolomé Girard.

Le Refuge
Créé en 2003, Le Refuge est la seule structure en France, conventionnée par l'Etat, à proposer un hébergement temporaire et un accompagnement social, médical et psychologique aux jeunes majeurs, filles et garçons, victimes d'homophobie. La structure dispose de 22 places d'hébergement à Montpellier, Paris, Lyon et Marseille et propose une écoute rassurante et déculpabilisante au sein de ses locaux d'accueil de jour ouverts à tous.
Président Nicolas Nogier.

La LGBT Réunionnaise
La LGBT Réunionnaise a vu le jour à la fin de l’année 2010, elle compte 80 adhérents, plus de 300 abonnés sur le Web, et plus de 3 000 contacts sur FaceBook. La LGBT a pour but de fédérer la communauté Gay réunionnaise et de lutter pour l’égalité de droits, et contre toutes les formes d’homophobie.  
Stéphane Ducamp chargé de communication de l’inter-associatif.
Mardi 22 Novembre 2011 - 15:37
.
Lu 3698 fois




1.Posté par Question le 22/11/2011 14:49
On est vraiement obligé d'aimer les homos?
Il faudrait aussi faire une loi pour obliger d'aimer la confiture de gingembre.
Et si on n'aime pas, qu'est ce qu'on fait ?

2.Posté par Selder le 22/11/2011 15:42
"On est vraiement obligé d'aimer les homos? " : oui, un peu. C'est le minimum syndical dans un pays respectueux des droits de l'homme. On vous demande pas non plus de défiler à la gay pride, hein. On vous demande juste de nous laisser tranquille, ni plus, ni moins. Si définitivement vous n'aimez pas les homos, il faudra accepter alors que certains n'aiment pas les blancs ou les noirs (avec tout ce qui va avec : refus de droits, inégalités, etc). Dans ce cas là, non seulement vous crachez un peu sur les valeurs pour lesquelles vos ancêtres se sont battus (lutte contre l'esclavagisme, tout ça : ça vous parle un peu ?) mais en plus, vous aurez du mal à expliquer comment on arrive à vivre ensemble dans ces conditions...
Au passage, rappelons simplement qu'être homosexuel, c'est comme être noir : "c'est", point final. Ca n'a rien à voir avec la couleur de votre pantalon ou vos goûts culinaires. On ne discute pas l'homosexualité comme on discuterait de la qualité d'une confiture : c'est complètement hors sujet et la comparaison n'a pas de sens. Ou plus exactement, si on devait reprendre votre comparaison, je me contenterai de vous demander : si votre fils, votre ami ou votre voisin aime la confiture de gingembre, c'est une raison suffisante pour ne pas l'aimer ? L'homosexualité fait parti de la personne. Et dès l'instant où ça ne fait de mal à personne (comme la confiture de gingembre, par exemple), vous n'avez pas à donner votre avis sur la question. Au pire, si l'homosexualité vous gêne tant que ça, si c'est un problème pour vous (mais dans ce cas, je vous proposerai bien une consultation chez le psy... Parce que, tout de même, être homophobe, c'est un vrai problème), gardez le pour vous et n'étalez pas votre homophobie sur la place publique.

3.Posté par joevany le 22/11/2011 15:51
Maintenant que le socle familliale un homme une femme vacille, du part la sociétés actuels qu'on mérites les homos veulent se marier, c'est la fin de la procréation, le pois lé o feu (21/12/2012.

4.Posté par Toto : homo-sapiens le 22/11/2011 15:56
Je pense que la question n'a vraiment rien a voir avec le fait d'aimer ou pas les homos.
On a le droit de ne pas aimer évidemment les homos ou autre, mais l'article s'attaque aux haineux qui passent a l'acte envers les homos.
Si vous posez la question "on est vraiment obliger d'aimer les homos?", on peut se poser d'autres questions : on est vraiment obliger d'aimer les zorey,les kafs,zarabs...?. On est obliger d'aimer les enfants? ect....
Évidemment,la question poser sous cette structure, ne veut rien dire.Il n'est pas question de créer une loi pour aimer les homos , il existe une loi contre l’homophobie et non une loi pour l'homo-empathie.
Ex : Imaginons que vous êtes surdoué, et que je n'aime pas les surdoués,cela est mon droit de ne pas aimer les surdoués, mais je ne vais pas agressé tous les surdoués que je croisent ou les insultés,et c'est a ce moment que je transgresses la loi.

5.Posté par noe le 22/11/2011 16:55
Chacun fait sa vie comme il l'entend sans faire du mal aux enfants !
ça ne gène pas la majorité des gens , on est indifférent aux moeurs de chacun ....

6.Posté par jiro le 22/11/2011 17:56
Si même à la Réunion il n'y a plus de tolérance...
Dieu a dit: aimez vous les uns les autres, donc si tu est catholique oui tu es obligé d'aimer les homos, sinon personne ne t'y oblige mais tu n'a pas le droit de les détester pour ceux qu'ils sont, et de leurs faire subir ta haine par dessus tout !

7.Posté par metencor le 22/11/2011 17:09
il n'y a malheureusement pas que l’homosexualité dans le fénoir à la Réunion!!! Ce genre d'action ne peut appeler qu'à des réponses démagogiques de la part de nos chers élus. Quel est celui qui se risquerait à dire qu'il est pour l'homophobie? Ce sont des actes plus concrets qu'il aurait fallu leur demander, parce que là comme c'est présenté, même Ramakistin, Maire de Trois Bassins (qui au passage n'est pas dans la liste et dont les propos frôle la bêtise à l'état pur) va répondre qu'il est contre l'homophobie. Pourquoi ne pas leur avoir demandé la mise en place d'un centre LGBT adossé au commune pour traiter de ce genre question? c'est plus concret et prouverait davantage leur engament sur les questions liées à l'homophobie...mais bon on fait ce qu'on peut.

8.Posté par Sigmund le 22/11/2011 17:45
Est-ce qu’on peut condamner avec autant de force l’homophobie et l’homosexualité ?
L’homosexualité n’est pas un droit mais un handicap.
Revendiquer le mariage homosexuel comme un droit est une infamie.
L’adoption d’enfants par deux hommes en couple ou deux femmes en couple est également une atteinte aux droits de l’enfant.
Un enfant a droit à une mère et un père qui s’aiment.
Deux hommes ou deux femmes ne peuvent pas procréer jusqu’à preuve du contraire.
Il y a suffisamment de couples normaux qui aimeraient bien adopter, qu’on les aide dans cette entreprise charitable si c’est bien l’avenir de l’enfant adopté qui est leur principale priorité.
Pour les homos qui souhaitent vivre ensemble, il y a le Pacs.
Avez-vous essayé de brancher ensemble deux prises électriques mâles ou deux prises électriques femelles ? c’est impossible !
On ne doit pas aller contre le bon sens le plus élémentaire et singer les erreurs monumentales d’autres pays.
Le mariage homo et l’adoption d’enfants par des homos ne sont pas un progrès mais une incroyable régression !

9.Posté par bertel le 22/11/2011 18:35
bertel
Les homosexuels sont des gens respectables comme tous les citoyens qui ne transgressent pas les lois. Ils payent des impôts et sont représentés dans toutes les professions et dans toutes les couches sociales. Personne ne devrait interdire à un homosexuel d'être ce qu'il assume être et les couples pacsés devraient avoir les mêmes avantages fiscaux que les autres couples.

Il faut bien sûr faire preuve de la plus grande sévérité face aux malades qui s'attaquent aux homosexuels.

Pour autant un couple d'homosexuels, quoi qu'ils en disent ne peut revendiquer les mêmes droits, surtout en ce qui concerne les enfants qu'ils ont choisi naturellement de ne pas engendrer - c'est leur choix, je le respecte mais ils doivent aussi en respecter les contraintes - qu'un couple "naturel"... que l'on me comprenne bien (mâle/femelle)... parce que la nature de leur relation est la négation de ce qui est "naturel" dans le règne animal.

Et le premier qui me traite d'homophobe a intérêt à aiguiser ses arguments !

Bertel de Vacoa


10.Posté par cimendef le 22/11/2011 17:51
Les associations en question confondent le droit d'être aimé et le droit au respect. Les homosexuels, comme tous les citoyens, ont droit au respect. Le droit d'être aimé relève de la conscience de chacun et chacun est libre d'aimer qui il/elle veut.

11.Posté par mazenbron le 22/11/2011 18:00
Hum...On voit que les élections approchent,les petites tentatives de chantage aussi.
D'accord avec post 1 et 4 .Chacun est libre,dans un sens ou dans l'autre .

12.Posté par Le troll 974 le 22/11/2011 19:22
Homosexualité, la Réunion dan' fénoir?

Si yavait que que dans ce domaine que la réunion est dan'fénoir !! Comment veut tu qu'on s'en sorte avec autant de blaireaux culs bénis qui votent pour les cocos ou autres ripoux de la politique !!

Faudrait supprimer l'octroi de mer sur la vente cerveaux !!

13.Posté par Le troll 974 le 22/11/2011 19:24
Au moins les homos pays ne découpent pas leur femme a coup de sabre !!

14.Posté par cindy le 22/11/2011 18:38
Pour numéro 6 : Dieu a dit aimer vs les uns les autres .... Oui , qu'il y ai une bonne entente entre tous ! Mais Dieu a créer la femme pour l'homme et pas un homme pour un autre ou une femme pour une autre ..

15.Posté par fredo le 22/11/2011 19:18
"Nous vous rappelons qu'en 2010, SOS homophobie a reçu 4 témoignages par jour de victimes d'homophobie (près de 1500 sur l'année)." statistique en ¨France, pas à la Réunion, Heureusement, que les boucliers se lèvent pour ne pas que notre ile soit (...) et ça dérange personne ne force à y rester!

16.Posté par nini le 22/11/2011 20:41
Poste 14 revoyez votre copie sur la création de l'Homme (il y a quelques milliards d'années) je pense que c'est plutôt l'Homme qui a crée DIEU...

17.Posté par rodpa le 22/11/2011 21:20
Mettre l'homosexualité dans le même sac du racisme entre les différentes ethnies ou religions,c'est manquer vraiment de discernement !! ça, c'est être dan' fé noir !! ah !elle est belle la laicité !! vouloir imposer que des actes contre-nature tel que l'homosexualité et l'avortement sont des droits naturels !! à ce rythme là, la race humaine finirai par disparaitre de la surface de la terre!! la décadence est à notre porte,lui ouvre qui voudra, elle a déjà détruit des civilisations...oui, je trouve l'homosexualité répugnante, c'est mon droit, et je réprouve aussi la violence dont tout être humain peut être la victime. Dieu saura reconnaitre les siens, signé: un cul-béni et fier de l'être!!

18.Posté par cindy le 22/11/2011 21:45
Numéro 16 : Moi personellement c'est une réponse a Numéro 6 parce qu'il a voulu faire genre avec la religion ! Que ca ai lieu d'etre ou pas ds ce débat je voulais juste lui rappeler la vrai version avant qu'il ne déforme encore nos textes !! Ton affirmation n'a rien voir avec ce que je voulais lui faire entendre ciao.

19.Posté par PECPEC le 22/11/2011 21:59
Quitte à passer pour un réac, j'en ai raz le chou, d'entendre sans arrêt les homos pleurer.
Vous êtes homo, oui et alors ! Que je sache ce n'est pas à ce jour un statut social. Arrêtez de vouloir culpabiliser la terre entière, pour ou contre vos préférences sexuelles.
Que les héthéros ne vous cherchent pas, c'est d'accord, mais que vous en fassiez un pavillon de revendication, là, c'est non.

20.Posté par Nicohme le 22/11/2011 23:59
Certes, il faut aimer tout le monde, respecter leur choix, leur liberté. Mais, il faut aussi, malgré tout, leur rappeler qu'ils ne suivent pas la bonne route, et qu'ils peuvent encore ouvrir les yeux et demander miséricorde à Dieu.
On est continuellement soumis à toutes sortes de tentations de débauches. Il s'agit par conséquent de faire le bon choix. Tout réside dans la foi et dans la prière.

21.Posté par noe le 23/11/2011 06:10
Dans mon Arche , j'ai mis tout le monde , emporté tout ...même l'impensable ...

Ne pas oublier que Dieu dans son immense bonté a créé l'HOMME à son image avant tout ...plus tard avec une côtelette il a fait la FEMME pour rendre l'homme heureux ....
Chez les grecs de jadis , il semble que l'homosexualité était la 1ère "religion" , le mode de vie des Dieux ....les Jeux de l'Olympe n'étaient réservés qu'aux hommes et ils faisaient les sports tout nus ...les femmes n'étaient pas présents ...elles ne servaient qu'à enfanter ...
Beaucoup de relations entre le Maître et les élèves (les mignons) ...
Aujourd'hui , il y a retour aux sources paraît-il ? On est Gay et on est content !
Ce n'est pas choquant ....

22.Posté par LGBT le 23/11/2011 08:18
Je rappelle juste en passant que le sujet de ce courrier n'est pas l'homosexualité mais l'homophobie qui est un délit, punie lourdement par la loi.
L'homosexualité est d'ordre privée !
L'homophobie d'ordre publique.
A la Réunion certaines personnes ont étaient licenciées parce qu'elles étaient soupçonnées d'être homosexuelles, et ceci dans des entreprises ayant pignon sur rue.
Ces personnes se sont refusées à porter plainte pour ne pas aggraver leur "cas", et ne pas se faire coming outer. Nous recevons des mails de jeunes réunionnais (natifs) qui ont préférés partir que de rester face à l'homophobie ordinaire et quotidienne de leur entourage...
Voir la rubrique témoignage sur le site http://lgbt.re
Il y a la loi et c'est à nos hommes politiques de tout faire pour qu' elle soit appliquée et surtout applicable !!!

Cordialement à tous.
Le secrétaire LGBT

23.Posté par Jean-Pierre Laffitte le 23/11/2011 20:40
Certains commentaires sont nauséabonds...
Ils tombent même sous le coup de la loi...

L'obscurantisme gagne du terrain. La haine ordinaire aussi. Je suis inquiet pour nos enfants.

Je préférerais que mes enfants soient homosexuels plutôt que fachos, réac et haineux.

24.Posté par LGBT le 23/11/2011 22:34
Quand on lit les commentaires
par fredo le 22/11/2011 19:18
"Nous vous rappelons qu'en 2010, SOS homophobie a reçu 4 témoignages par jour de victimes d'homophobie (près de 1500 sur l'année)." statistique en ¨France, pas à la Réunion, Heureusement, que les boucliers se lèvent pour ne pas que notre ile soit (...) et ça dérange personne ne force à y rester! " , et quand on sait que ce sont de jeunes gay réunionnais qui quitte le réunion pour cause d'homophobie, et bien plus que dans du fénoir... On est dans la règle de l'ignorance...
De quoi avoir honte de l'humain quand on lit certains propos. Je comprends l'incompréhension, difficilement l'aspect haineux.
On a du boulot à la Réunion, notre ile...
La LGBT

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 09:09 Crise requin: Un rassemblement à l'Ermitage

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales