Société

Homophobie: Le Refuge Réunion prépare activement l'opération "Ruban bleu"

Symbole du Refuge, et symbole de la lutte contre l'homophobie en France, l'opération "Ruban bleu" fait son grand retour entre le 5 et le 18 mai. La délégation du Refuge Réunion se prépare activement à cette opération qui, plusieurs mois après le vote de la loi sur le mariage pour tous, revêt un caractère particulier du fait du constat, par les acteurs de terrain, d'une homophobie grandissante.


Stéphane Ducamp, délégué du Refuge Réunion.
Stéphane Ducamp, délégué du Refuge Réunion.
L'homophobie à la Réunion? Les vives polémiques de ces derniers mois "auront au moins permis la libéralisation de la parole sur ce sujet. Avant c'était un problème larvaire, l'homophobie était latente. Aujourd'hui le problème est face à nous", analyse Stéphane Ducamp, délégué régional du Refuge de la Réunion depuis juin 2013.

Sortir des préjugés, relever le débat en refusant les sondages réducteurs, réfléchir aux mots et aux maux… Stéphane Ducamp a du pain sur la planche mais ce défi à relever ne lui fait en rien peur. "Depuis la proclamation de la loi sur le mariage pour tous et les débats qui ont précédé ce vote, nous sommes passés de 4 à 8 jeunes en hébergement. Certains à la Réunion disent que l'homosexualité est une maladie de zoreils… ces jeunes sont tous d'origine créole", insiste-t-il.

Comme l'explique Stéphane Ducamp sur le site national du Refuge, "la Réunion est largement sujette à des violences intra-familiales où l'exclusion de fait de l'identité sexuée et l'orientation sexuelle sont monnaie courante du fait du poids de la famille traditionnelle et du poids des religions". Parce que beaucoup d'idées fausses tournent autour de la question de l'homosexualité, du mariage pour tous, etc… Stéphane Ducamp veut intensifier les actions. Il est d'ailleurs fier d'annoncer que la délégation du Refuge à la Réunion a été présentée comme la plus dynamique de France. Et il le prouvera encore entre le 5 et le 18 mai avec la participation à l'opération "Ruban bleu".

Le ruban bleu est le symbole de la famille du Refuge en France. Le porter, c'est porter les couleurs et les valeurs de ce dispositif conventionné par l'Etat, proposant un hébergement temporaire ainsi qu'un accompagnement social et psychologique à des jeunes majeurs, garçons et filles, victimes d'homophobie, de transphobie, en rupture familiale.

A l'instar du ruban rouge que l'on accroche sur ses vêtements pour afficher sa solidarité vis-à-vis des victimes du VIH et du sida, le Refuge propose de porter un ruban bleu en signe de soutien au combat contre l'homophobie. Diverses actions, dévoilées très prochainement, vont être menées lors de la semaine nationale du Ruban bleu afin de sensibiliser la population sur les questions d'homophobie et de transphobie, et d'informer le public sur les activités du Refuge Réunion.

Homophobie: Le Refuge Réunion prépare activement l'opération "Ruban bleu"
Jeudi 24 Avril 2014 - 13:40
MR
Lu 1227 fois




1.Posté par noe le 24/04/2014 15:48
Il n'y a plus d'homophobie depuis le mariage pour tous !
On trouve sont bonheur et son plaisir comme on veut !
C'est la vie et la liberté de chacun et de chacune !
Du respect !

2.Posté par greg le 24/04/2014 21:11
Si en banalisant l'homosexualité fait oublier que depuis que le monde est monde, il faut un homme et une femme pour créer un enfant, je suis contre le mariage pour tous, contre l'adoption des couples non conforme à la nature, contre l'utilisation de nos impôts pour créer ces "centres" . Merci la gauche, merci pour Hollande et ses bras cassés et dire qu'on doit les supporter encore 3ans. Ah, pardon, ils sont tellement haut dans les sondages qu'ils peuvent faire n'importe quoi avec notre pognon.

3.Posté par zétoil 4 heure le 25/04/2014 07:35
Bravo " post2 greg" j'allais écrire la mème chose éffectivement si aujourdhui ont dit qu'on est contre la mariage pour tous on est homophobe, si on dit que deux hommes ou deux femmes ensemblent c'est contre nature on esr taxé homophobe, si on dit qu'on est contre l'adoption d'enfants par des couples de mème sexe on est homophobe.
Décidément beaucoup de gens sont homophobe.

4.Posté par Le Refuge le 25/04/2014 08:46
Greg...
Arrêtons de mentir...
L'Etat ne finance pas le Refuge Réunion...
Nous sommes 22 bénévoles et les fonds sont privés. Je vous rassure localement le sujet ne fait pas recette. Et si vous n'y croyez pas je vous invite à nous contacter !
Mais j'ai bien peur que la vérité vous soit insupportable, vu le contenu de votre post.

5.Posté par Remay le 25/04/2014 12:55
Quand l'esclave a été aboli des gens se sont offusqués, quand le droit de vote des femmes a été voté des gens se sont offusqués avec les mêmes arguments débiles de: c'est "contre nature". On trouve cela maintenant très normal, non? Toute avancée sociale a toujours été critiquée par de vieux et jeunes réactionnaires rétrogrades...

6.Posté par MOILIM CHANDZE le 25/04/2014 13:03
Je suis très inquiet de cette liberté à sens unique,qu'on veut nous imposer.Homophobe!comme un mot dur à supporter qu'on veut coller à ceux qui disent leur incompréhension.on prive les familles de s’inquiéter de leurs enfants,on leur fait taire,si non,ce sont les parents qui sont malades et qu'il faut leur faire soigner.Mais pourquoi,ne laissons pas tout simplement les parents,les familles dire leur douleur et incompréhension,de ces proches qui veulent changer la nature humaine!

7.Posté par Le Refuge le 28/04/2014 09:08
"les familles dire leur douleur et incompréhension,de ces proches qui veulent changer la nature humaine!"
Très subtil... Il est certain que le jeune (22ans) qui a mis fin à ses jours à Strasbourg, du fait du rejet de sa famille voulait changer sa nature, qu'il n'a pas tenu compte de la douleur de sa famille devant son homosexualité. Au fait mais c'est une confidence l'homosexualité existe dans la nature. Cette nature qui vous arrange par moment et qui vous dérange à d'autres. Quand je lis ces commentaires, je me demande ce que certains on fait de leur humanité. Je rappelle que cette association lutte contre les discrimination et le suicide des jeunes. Nous ne sommes pas dans un prosélytisme de l'homosexualité mais dans la défense des plus faibles. Mais je crois que c'est un discours qui vous échappe messieurs les détracteurs du dimanche (matin)...
Tout ça pour dire que quand on lit ce qu'on lit dans ces commentaires on comprend toute l'utilité de la lutte contre l'homophobie silencieuse, contre le rejet insidieux, contre l'exclusion au nom d'un conformisme bien pensant, édulcoré de "Dieu est amour"...
Je vous salue messieurs les anonymes du discours courageux derrière le paravent de votre clavier vous donnez un sens profond aux combats contre les discriminations...

8.Posté par Gromale le 30/04/2014 17:52
@ Greg : "il faut un homme et une femme pour créer un enfant" : encore heureux, personne ne dit le contraire.
"je suis contre le mariage pour tous, contre l'adoption des couples non conforme à la nature" : vous êtes pour l'inceste, les violences faites aux femmes par des hommes, ou la pédophilie ? Pourtant, tout cela est non conforme à la nature non ? Pourquoi vous ne le dénoncez pas ?

@ zétoil 4 heure : "si on dit qu'on est contre l'adoption d'enfants par des couples de mème sexe on est homophobe". Combien d'enfants ne connaissent qu'un de leurs parents ? Combien d'enfants sont abandonnés ou battus par leurs parents biologiques ? Pensez-vous que l'amour de deux parents n'apportera pas plus de bonheur aux enfants ?

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales