Société

Hommage aux gendarmes morts en exercice


Photos : Gendarmerie de La Réunion
Photos : Gendarmerie de La Réunion
Hier, la Gendarmerie de La Réunion, le préfet et les autorités administratives et militaires se sont rassemblés pour rendre hommage aux gendarmes morts dans l’accomplissement de leur devoir. Au cours de l’année passée, deux gendarmes ont ainsi perdu la vie en métropole, dans des conditions particulièrement violentes alors qu’ils remplissaient leur mission de protection des Français.



Mercredi 17 Février 2016 - 10:08
Lu 700 fois




1.Posté par Eno2016 le 17/02/2016 10:57
Merci pour ce que vous faites pour nous !

2.Posté par Pamphlétaire le 17/02/2016 11:52
C'est dommageable que leur travail ne soit pas poursuivi logiquement par l'ordre judiciaire...Ci-après un rappel qui doit être connu ou remis en mémoire émanant d'un général de gendarmerie...

Le général Soubelet paie sa franchise sur la délinquance… Après avoir critiqué la politique de Taubira, le numéro 3 de la gendarmerie est mis au placard…

Le 18 décembre 2013, le général de corps d'armée Bertrand Soubelet, numéro 3 de la gendarmerie nationale, devant la commission parlementaire de «lutte contre l'insécurité» ouverte à la presse et qu'il savait enregistrés, s'était livré à une critique sans fard de la politique pénale actuellement menée. (Voir ou revoir la vidéo de cette séance à la fin de cet article)

Pendant plus d'une heure et 24 minutes d'audition, le général Bertrand Soubelet, grand patron des opérations et de l'emploi à la Direction générale de la gendarmerie nationale, avait brossé un tableau sans concessions. Évoquant en préambule de son propos la lourdeur des procédures «sur le plan juridique», qui complique le travail des gendarmes.

Le général Bertrand Soubelet «osait» dire :

«Les gendarmes sont inquiets car on prend plus soin des auteurs que des victimes» « Que les délinquants le savent et profitent du système…».

« L’insécurité et le sentiment d'insécurité ne cesseront d'augmenter tant que la réponse collective à la délinquance ne sera pas adaptée»

«Les auteurs d'atteintes aux biens (cambriolages, vols...), les plus importantes numériquement, bénéficient d'un traitement pénal qui leur permet de continuer à exercer leurs activités.»

Lors d'un échange avec les députés, le haut galonné dégoupille une autre grenade: citant une synthèse datée du jour même de l'audition et reprenant les conclusions de commandants de groupements de gendarmerie départementale, il révèle que 65% des cambrioleurs interpellés dans les Bouches-du-Rhône en novembre 2013 «sont à nouveau dans la nature». «Quand vous lâchez 65% de ceux qui se sont rendus coupables d'un certain nombre d'exactions, comment voulez-vous que les chiffres baissent ?, s'interrogeait le général Soubelet, c'est tout à fait impossible. Vous pouvez multiplier par deux les effectifs de gendarmes dans les Bouches-du-Rhône, cela ne changerait rien.

La réalité, c'est celle-là, je pense que c'est mon devoir de vous le dire, de manière peut-être un peu crue.»

Il affirmait encore : «Dans un département (qu'il ne cite pas), le parquet recommande de mettre dehors les présumés délinquants mineurs étrangers faute de moyens pour trouver un interprète et que pour «moins de 300 euros» de préjudice «on remet tout le monde dehors».

A l’époque, je m’étonnais que de tels propos puissent être tenus publiquement par un gendarme qui plus est le numéro 3. Pour ceux qui ont de la mémoire, j’avais même écrit que ce Général cherchait la retraite.

J’exprimais même un souhait (Qui est toujours d’actualité) : «Serrer la main de ce Général « courage » » Qui osait dire le ressenti d’une majorité de français.

Je dois donc avoir des pouvoirs surnaturels puisqu’aujourd’hui, après des semaines de supputations, la décision a finalement été rendue officielle mercredi en Conseil des ministres : Bertrand Soubelet, le directeur des opérations et de l'emploi au sein de la direction générale, quitte son poste pour prendre la direction de la gendarmerie d'outre-mer.

Hollande, Valls, et Taubira ont condamné cet homme – Le Général Soubelet paie le prix de sa sincérité.

Il aurait dû mentir à la commission de lutte contre l’insécurité de l’assemblée nationale. Il aurait dû dire que tout allait pour le mieux en France. Pas de voyou à la kalachnikov, pas de vol de nos campagnes, pas de petites grand-mères qui se font « tirer » leur sac….je ne mets pas tout….

Et là, les français auraient dit : « Il se moque de nous ! »

J’ai peur quand j’entends Monsieur Valls dire sur Europe 1, je cite : « Les choses sont claires, vous n’avez pas à rapporter aux députés le résultat de votre travail, vous ne devez pas leur communiquer les chiffres et données qui sont en votre possession sinon, c’est à moi que vous aurez affaire. Je ne tolérerai aucun manquement à cette ligne de conduite. »

Décidément ce ministre nous surprend de plus en plus, au point que je me demande si nous vivons vraiment dans une démocratie.

Tenez Monsieur Valls, je vous soumets une idée :

Pourquoi ne pas interdire aux gendarmes d’être comme les curés, célibataires ? Une fois incorporés les obliger à renier père, mère, famille…Car, je suis sûre qu’en famille, ils doivent causer… !

Tant qu’à moi…

Je reste persuadé, Général, et j’en suis sûr, votre sincérité sera un jour reconnue par les français.

Des hommes sincères comme vous en France, il y en a peu.

Continuez à être sincère !

Vous faites partie de ces hommes qui n’ont pas peur de se regarder dans le miroir le matin, contrairement à d’autres.

La France est de plus en plus peuplé de « yaqu’à », de « foqu’on », mais des gens qui se bougent et qui osent, il y en a de moins en moins… !

Un autre Général disait : «Les français sont des veaux… » C’est hélas, toujours d’actualité… !

Je suis surpris, stupéfait de ne pas voir un mouvement de masse se créer autour de vous.

Comment un gendarme normalement constitué ne peut-il pas adhérer à vos propos, les soutenir ?

Comment un gendarme normalement constitué peut-il continuer à servir dans ce contexte ?

Vous êtes sanctionné dans le cadre d’une audition parlementaire de «lutte contre l'insécurité», c’est tous les députés qui devraient réagir et ce sans exception.

S’ils étaient courageux et qu’ils représentaient l’intérêt général du peuple, ils démissionneraient tous !

Cette décision à votre égard n’est pas digne d’une démocratie.

Je ressors ma devise : « Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui le regardent sans rien faire. »

Et là, elle a sa place… !

Et si vous lisez ce modeste billet de soutien, mon Général, sachez que nos parcours ont du se croiser un jour… ! J’ai dû faire partie de ces « affreux conducteurs » qui vous ont tassé dans un Simca Cargo … !

A tous, faites tourner cet article…La France doit savoir, doit connaître cette aberration… !!

Son allocution intégrale au cours de son audition de la commission de l'Assemblée nationale sur "la lutte contre l'insécurité".
http://www.dailymotion.com/video/x18momz_audition-du-general-bertrand-soubelet-dir-des-operations-et-de-l-emploi-de-la-gendarmerie-nationale_news

3.Posté par Pro No Stick le 17/02/2016 11:54
Et l hommage aux victimes des bavures de la GN?

4.Posté par kld le 17/02/2016 21:42
post 3 parle de Rémy Fraysse , Malik Oussekine ,Hilarion ? et quelques autres ............bon , respect quand meme .

5.Posté par Joe l'Indien le 17/02/2016 23:05
Photos : Gendarmerie de La Réunion?????????????????

Ils sont où les créoles...il paraît que le goyave est un fruit bien apprécier sur l'île de son maîtropole


Liberté, Égalité, Fraternité nom d'une pipe!!!!

6.Posté par lesseps le 18/02/2016 09:02
@ post 4 : pour info oussekine c'est la police (police et gendarmerie c'est pas pareil ! )... et remi fraysse aucun jugement rendu (donc pas de bavure jusqu'à preuve du contraire )...

@ post 5 : surement qu'ils devaient être en maladie :) ...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales