Société

Hommage au lieutenant Roland-Garros


Hommage au lieutenant Roland-Garros
Ce mercredi, les militaires de la base aérienne 181 et les FAZOI (Forces armées de la zone océan Indien) ont rendu hommage au lieutenant Roland Garros et aux soldats de la Première guerre mondiale dans le cadre d'un événement baptisé "100 Villes – 100 Héros – 100 Drapeaux".

Une cérémonie d'envergure qui se déroule dans cent villes de France, où un héros local est mis à l'honneur. "C'est une cérémonie en hommage aux combattants de la Première guerre mondiale. A La Réunion, c'est Roland Garros qui est le plus connu", explique Thierry Pincemaille, directeur de l'ONAC (Office national des anciens combattants) à La Réunion.

Au cours de cette année 2014, les armées sont engagées dans un cycle majeur de commémorations. Particulièrement attaché à la valorisation de nos militaires, le chef d’état-major a saisi l’opportunité de cette date symbolique du 6 septembre (différente à La Réunion, pour des raisons purement techniques, de l'autre commémoration qui doit se tenir à Mayotte) pour mettre à l’honneur nos armées et les valeurs qui les animent : courage, volonté, fraternité d’arme, sens du sacrifice et du bien commun.

Il s’agit de commémorer la mobilisation du pays sous les drapeaux à travers le symbole de la "Nation en armes", en organisant une centaine de cérémonies concomitantes et déconcentrées.

A cette occasion, les représentants des collectivités locales se sont déplacés. Une lecture d'un texte commun à toutes les commémorations a été faite, suivie du dévoilement d'une nouvelle plaque pour la circonstance.

Hommage au lieutenant Roland-Garros
Mercredi 3 Septembre 2014 - 11:47
Lu 771 fois




1.Posté par ZembroKaf le 03/09/2014 14:34
Est qu'il reste encore de la famille "Garros" à La Réunion ????

2.Posté par patriote le 03/09/2014 16:53
Si le devoir de mémoire est indispensable, l'inflation galopante des commémorations nous renvoie à masquer la réalité : notre armée ne remplirait même plus le stade de France (contre 3 fois plus il y a 10 ans). Cette méthode coué transposable à l'économie en dit long sur l'incurie de ceux qui nous gouvernent depuis plus de 3 décennies : un pays en fuite permanente qui va bientôt être rattrapé par la faillite. Un exemple : le nombre d'heures perdues ce matin par la fermture d'une route déjà saturée en temps normal.
Nous sommes devenus ridicules par la force de sinistres clowns.

3.Posté par noe le 03/09/2014 17:10
C'est seulement pour ça qu'on a bloqué le Barachois un mercredi matin ensoleillé ?
Juste pour se mettre au garde à vous devant une statue ?

Le monde est vraiment fou !

« Le bleu de la mer est sans limites. » [Santoka]

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 10:02 Cap requin: Trois requins prélevés

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales