Courrier des lecteurs

Hommage à Pierre BREST

Mardi 14 Novembre 2017 - 09:21

Vendredi 10 novembre, notre ami et collègue, Pierre BREST, professeur d'histoire-géographie, s'est éteint.

Membre actif de l'Association des professeurs d'Histoire-Géographie, Pierre BREST était passionné par l'enseignement de l'Histoire. Agrégé de l'Université, il avait réussi à transmettre à ses élèves, le goût de la recherche historique, méticuleuse, sincère et honnête, parfois sans complaisance pour les hiérarchies, ou l'ordre établi ; le souci d'être au plus près de la vérité historique, et de la ténacité des faits, a permis à ses élèves du collège de La Montagne, d'être régulièrement qualifiés et primés au Concours National de la Résistance et de la Déportation (CNRD). Ce sont des sujets puissants, auxquels il était particulièrement sensible.

Outre ses talents de pédagogue et de vulgarisateur, Pierre BREST a fait montre d'un remarquable engagement, au service de ses idéaux républicains. Un vrai militant de l'Histoire-Géographie, n'hésitant pas à distribuer « au porte-à-porte » les bulletins de notre association !

Généreux dans l'âme, il a ainsi fait part de ses recherches personnelles, motivées par une saine et primesautière curiosité intellectuelle, à plusieurs revues scientifiques, y compris le très modeste, et bénévole, bulletin de l'A.P.H.G. La jeune histoire de La Réunion, replacée très adroitement dans son contexte india-océanique, ou dans l'histoire des Guerres mondiales en particulier, l'ont conduit à s'intéresser à des sujets aussi variés que « La flotte russe à Nosy-be en 1905 », le peintre, méconnu, de l'abolition de l'esclavage, Alphonse Garraud, le commerce quadrangulaire entre la métropole et ses colonies, les tentatives de colonisation juive à Madagascar, la figure de l'enseigne de Vaisseau Hubert Moreau, Roland Garros, et, dernièrement les Réunionnais dans la Grande Guerre...

Les cachotteries de l'histoire locale et régionale ne pouvaient guère subsister, dès lors qu'elles se trouvaient confrontées à la vive intelligence de notre collègue, à son érudition étonnante, et pas seulement de bibliothèque, car Pierre Brest, moniteur de ski dans sa jeunesse, puis de plongée sous-marine, s'était acquis une belle expérience en tant formateur en archéologie sous-marine !

L'âge de la retraite n'avait pas stoppé l'énergie et le dévouement de notre estimé collègue, qui a grandement contribué au succès de l'exposition « Mauthausen », que l'APHG avait fait circuler à La Réunion en 2015 : sa connaissance de l’histoire des camps lui a assuré un auditoire captivé, notamment sur le rôle des républicains espagnols détenus dans le camp de Mauthausen).

L'éclectisme et l’ouverture d’esprit de Pierre l'ont même conduit à travailler en collaboration avec notre collègue M’Bae Gaëlle, pour que l'exposition de l'APHG-Réunion sur les résistants réunionnais Jean JOLY et Teddy PIAT puisse être présentée aux détenus de la
prison du Port.

Dans les débuts de sa carrière, Pierre BREST avait été nommé en Amérique latine, qu'il affectionnait, puis aux Antilles. Il s'était ainsi, entre autres, spécialisé dans l'art précolombien. Cette ouverture au monde se doublait d'une ouverture aux autres : il avait une écoute vraiment attentive de son interlocuteur, et, alors qu'il possédait une vaste culture, il ne s’en prévalait jamais, tout dans le respect de son interlocuteur, quel qu'il soit. Toute discussion avec lui était extrêmement intéressante car il avançait toujours des arguments objectifs, mais savait aussi écouter ceux de ses contradicteurs éventuels.

Laissons Jacques DELPECH, président d'Honneur de l’association des professeurs d’histoire et de géographie de l’océan Indien, régionale de La Réunion, le dire : « L’image que je retiendrai de Pierre : quelqu’un de très grande valeur, profondément humain, et qui mettait les valeurs auxquelles il croyait, celles de la République, en pratique tous les jours. Nous avons eu le grand honneur de le compter parmi les nôtres et nous ne l’oublierons pas ! »
Dominique VANDANJON, pour le bureau de l’APHG-OI
Lu 912 fois



1.Posté par cadet emilie le 14/11/2017 15:47

Bon voyage cher professeur. Merci pour ces belles années d'enseignement. Merci d'avoir été un si bon professeur, loyal et rigolo.
Partie depuis longtemps de mon île natale, je pensais régulièrement à vous, à votre énergie et j'avais plaisir à vous croiser lors de mes retours.
On n'oublie pas un Homme tel que vous !
Emilie

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter