Social

Hollande à la Réunion: Entre trahison et colère, les syndicats appellent au rassemblement ce vendredi

L'intersyndicale (CGTR/FO/FSU/SAIPER/FSU/UNEF/SOLIDAIRES) est sur les dents avant la visite du président de la République, François Hollande, à la Réunion ce vendredi. Si une grande mobilisation est prévue vendredi devant la préfecture de Saint-Denis, l'intersyndicale entend rappeler à François Hollande la "nécessité" de relancer le dialogue social en France.


Hollande à la Réunion: Entre trahison et colère, les syndicats appellent au rassemblement ce vendredi
"Hollande vient à la Réunion au moment où le contexte économique et social est dégradé (…). Nous ne sommes pas dans une situation de difficulté ordinaire", explique Ivan Hoareau, secrétaire général de la CGTR. Sans revenir dans les détails sur la situation économique et sociale à la Réunion, il rappelle le contexte "difficile" dans lequel les salariés réunionnais se trouvent.

Dans la ligne de mire du secrétaire de la CGTR, le patronat en général. "Le patronat utilise la crise pour tondre un peu plus les salariés avec une complicité agissante du gouvernement. Il n'y a qu'à voir le pacte de responsabilité et l'ANI (Accord national interprofessionnel). Le droit du travail est trop rigide, on met en place l'ANI pour une plus grande flexibilité. Le coût du travail est trop élevé, on met en place le pacte de responsabilité. Deux instruments synonyme de politique d'austérité", poursuit Ivan Hoareau.

Autour de la table, c'est l'unité qui est mise en avant par les syndicats avant l'arrivée du président de la République à la Réunion ce vendredi. "Il y a une nécessité absolue de relancer le dialogue social. On constate qu'il n'y a pas eu de rupture dans les orientations politiques avec les conséquences que l'on connait. Le service public est le premier à souffrir. On a besoin de renforcement dans ce domaine", ajoute Marie-Hélène Dor, secrétaire adjointe départementale de la FSU.

"On a changé d'homme mais pas de politique"

Dans un style plus corrosif, Johnny Michel, délégué régional de Solidaires, demande aux représentants de l'Etat de "stopper les visites bonbon piment, samoussa et cocktail" à la Réunion. "Il faut se pencher sur les problèmes des Réunionnais (…). Cela fait deux ans que le président est là. On a changé d'homme mais pas de politique", regrette-t-il.

"Hollande a été élu car c'est notre camp social qui l'a porté aux responsabilités", rappelle Stéphane Maillot, président de l'UNEF à la Réunion. Pour le chef de file du syndicat étudiant, le bilan à mi-mandat de François Hollande est clairement "insuffisant". "Il vient, fait des visites sans s'intéresser aux problèmes de fond dans le département (…). On reste sur notre faim. Et non les jeunes ne vivent pas mieux qu'en 2012", ajoute-t-il.

Les syndicats se sentent "trahis" par la politique du gouvernement Hollande. L'intersyndicale appelle au rassemblement vendredi matin à partir de 10 heures devant la préfecture de Saint-Denis. Un courrier commun sera remis au président de la République à défaut d'une hypothétique rencontre...
Mercredi 23 Juillet 2014 - 12:15
Lu 1497 fois




1.Posté par CITOYEN OBSERVATEUR le 23/07/2014 13:45
UNE SIMPLE REMARQUE :

DES ORGANISATIONS SYNDICALES DONT LES PRINCIPAUX DIRIGEANTS SONT FORMATÉS , SINON PAR L' IDÉOLOGIE NETTEMENT , MOINS PAR LE "MARXISME " DU 19ème OU 20ème SIÈCLE !! Ceux qui suivent régulièrement la vie du pays , les conflits sociaux de toutes ces dernières années, constateront que ce sont des organisations "jusqu' auboutistes", radicales qui acceptent difficilement des" négociations"ou des" compromis" qu'ils dénoncent comme des "compromissions" lorsque des syndicats " plus modérés" acceptent de signer des accords avec le patronat ,les entreprises ou le Gouvernement ( quel qu'il soit ! )....C'est ce qui s'est exactement passé très récemment en Métropole : ce sont (du moins leurs dirigeants ) des " Révolutionnaires qui ont toujours raison" : ils sont incapables de faire preuve d'objectivité !!!

2.Posté par rbjedi le 23/07/2014 14:06
J'hallucine!!!!!!
Le Yvan pas terrible hoarau qui parle de coût du travail, lui et son vilain syndicat qui fait grève pour obtenir des augmentations de salaire, ce qui contribue à l'augmentation du coût du travail.
ex: 50€ d'augmentation nette + charges sociales + charges patronales = augmentation du produit fini. DANS LES ENTREPRISES PRIVEES BIEN SUR
La DOR pas ici, mais au boulot, ne parle que pour sa paroisse, les fonctionnaires.
Fonctionnaires réunionnais touchant la prime de 35% auxquels il faut ajouter 18% pour nos amis zoreils, pour un rendu si faibles, qu'on finit par se demander s'ils existent réellement.

A tous ces syndicalistes (par intérêt et non convictions) regardez bien combien de vos partisans iront bien lêcher le cul de votre président que vous avez mis en place (cf syndicats étudiants) et arrêter de faire croire n'importe quoi aux réunionnais.
Combien cela fait-il de temps que vous n'avez pas bosser dans vos entreprises respectives????

Ah oui, le détachement syndical, un salaire bloqué par des personnes qui viennent faire l'intéressant à la télé, voilà où se trouve le vrai coût du travail à la Réunion : on paye des gens à rien foutre.

3.Posté par louis le 23/07/2014 18:55
le secrétaire de la CGTR, et front de gauche pareil

4.Posté par Lastic le 23/07/2014 20:47 (depuis mobile)
Hollande a joué finement. Il a choisi les vacances scolaire pour venir à la Reunion quand la moitié des Réunionnais sont hors de l'île. Bien joué mais nul pour son image déjà bien écornée.

5.Posté par Rudolph le 24/07/2014 08:54
C'est dommage, pour une fois les syndicats ont raison de montrer leur mécontentement mais à cause de leurs actes passés, les syndicats réunionnais ne sont plus crédibles....c'est dommage.


6.Posté par Pascal Maillot du Rassemblement Bleu Marine le 24/07/2014 09:00
Pfffff, tous ces pauvres gens qui se sont fait avoir en votant Hollande....tous ces profs gauchistes qui manipulent leurs élèves et qui aujourd'hui se voient ridicules devant la situation de la patrie.
Ils me font rire tous ces déçus, tous ces rêveurs , dans la rue encore une fois..... toujours dans la rue pour crier et semer le désordre, désordre qu'ils ont semé eux mêmes!

7.Posté par yabos le 24/07/2014 12:58
ces syndicalistes ont voté en majorité Hollande, tant pis pour eux. De plus n'oublions pas que ces dirigeants sont des nantis qui vivent sur le travail des naïfs qui se syndiquent encore. La gamelle est bien pleine et ils en raffolent. Ils vont une fois de plus lécher les bottes du big boss en faisant croire qu'ils se sont bien battus et qu'ils ont été entendus. Du grand n'importe quoi!!!. Et il se trouvera encore des couillons pour les croire.

8.Posté par catton le 24/07/2014 13:08
Nono arrive
j'ai nettoyé le trottoir devant chez moi, on sait jamais!
j'ai préparé un ti cocktail et quelques rhums arrangés on ne sait jamais!
ma nièce, jeune et jolie fille créole attendra dans sa jolie jupette le scooter présidentiel
on ne sais jamais!
j'ai mis 5 kg de somnifère dans le réseau de distribution d'eau , comme ça les énergumènes qui trouverait Nono inefficace ne viendront pas perturber sa visite, on ne sait jamais!
-tout va bien, dormez brave gens!
aheu!
Aux larmes citoyens!

9.Posté par le taz le 24/07/2014 13:55
ça se passe commet une visite du PR à la réunion ?
à l'époque, le PR allait direct chez vergès, le gars qui d'un claquement de doigts démarre une intifada au chaudron.
et il signait LE chèque en contrepartie de la paix sociale.
après, quelques visites histoire de voir une école, une stèle, une bouffe à la préfecture et départ le lendemain.

30% de chômeurs, l'isolation économique de l'ile, l'ultra dépendance aux bateaux qui arrivent, la culture de la canne la plus chère du monde, la démographie, la formation, tout, ça, il s'en fout.

au fait, depuis 30, ça a changé ?
j'ai franchement l'impression que non.

alors vendredi, le PR ira signer le chèque à la région, puis fera sa petite ballade et continuera à promettre le bonheur tout en prétendant que la croissance est là. la routine quoi...
et le pays continue à se casser la gueule, par refus du PS de lâcher la bride aux entreprises, et les syndicats, qui devraient défendre nos emplois manifestent pour la palestine et le hamas.
et le FN n'a plus besoin de faire campagne, les idiots utiles sont ultra efficaces.
c'est surréaliste et consternant.

bon, allez, bonne visite à notre grand timonier quand même....
va falloir en vendre des bateaux aux russes, pour payer tout ce gaspillage d'argent.

10.Posté par CITOYEN OBSERVATEUR le 24/07/2014 14:51
UNE PARTIE DU DÉBUT de mon courriel (post 1 ) a "sauté " (?) au moment de l'envoi .IL FALLAIT LE LIRE COMME SUIT :

" DES ORGANISATIONS SYNDICALES DONT LES PRINCIPAUX DIRIGEANTS SONT FORMATÉS , sinon par l'idéologie communiste de Lénine , du moins plus nettement par " le marxisme- pur jus" du 19ème siècle , adoptent très souvent des positions les plus dures ! ! ! Ceux qui suivent régulièrement etc....." Le reste est sans changement .

Une explication à ma réflexion . Karl Marx avec son œuvre maîtresse " Le Capital " a joué un rôle essentiel dans l'histoire du monde ouvrier du 19ème et 20ème siècles ! Lui-même considérait que cet ouvrage était " la plus redoutable arme" - un missile en quelque sorte -" lancée contre la bourgeoise" et le capitalisme : ET CE FUT LE CAS !! Mais, c'était l’époque des "maître de forges" et du début du "machinisme" , de" l'exploitation capitaliste ..Celle-ci existe TOUJOURS ! Mais ,le monde a changé et , avec cette évolution , les "relations patrons- monde ouvrier " ne sont plus ( ne peuvent plus être ) les mêmes : des discussions" sincères et raisonnables" peuvent et doivent déboucher sur des solutions acceptables ...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales