Economie

Hervé Novelli: 'Notre offre touristique est parfois vieillissante'

Hervé Novelli, le Secrétaire d’Etat chargé du Commerce, de l’Artisanat, des PME, du Tourisme et des services, est arrivé ce vendredi matin à 9h50 à l’aéroport Roland Garros. Après avoir accordé une conférence de presse aux médias locaux, destination le CinéPalmes pour présider les Assises du Tourisme qui ont débuté à 8h30.


Hervé Novelli: 'Notre offre touristique est parfois vieillissante'
Les Assises du Tourisme devraient permettre, grâce à la rencontre des professionnels, collectivités locales et de l’Etat, de poser un réel bilan du secteur touristique local et d’étudier les perspectives de développement.
Hervé Novelli a entamé son discours en précisant qu'"il y a aujourd’hui un effort de La France dans son ensemble pour répondre aux défis posés par un certain nombre de pays qui font irruption dans la concurrence mondiale. (…) L’objectif est de faire en sorte que nous regagnions des parts de marché, en France, comme ici à La Réunion " ajoutant que "le territoire de La Réunion n’est pas différent d’un autre de métropole: nous avons une offre touristique, parfois vieillissante, qu’il faut améliorer, que l’on doit aujourd’hui hisser vers le haut car les touristes recherchent avant tout la qualité".
Le travail d’Odit France constituera la base de discussion …
A la question d’un journaliste sur la façon dont le travail va se dérouler alors que le torchon brûle entre l’Etat et la Région, le Secrétaire d’Etat a bien tenté de calmer le jeu en répondant, un sourire au coin: "je ne suis pas persuadé que le torchon brûle, vous avez peut-être des informations privilégiées. (…) Il a pu y avoir ici ou là quelques incompréhensions, elles sont aujourd’hui levées. Il n’y a pas d’autres issues que la coopération et la collaboration être les acteurs du tourisme". La Région reproche à l’Etat de ne pas l’associer à la réflexion qui tend à établir une stratégie commune.
Le Secrétaire d'Etat aura également la charge d'évoquer le rapport établi par Odit France qui estime que la seule alternative de La Réunion est d’établir un partenariat avec l’île Maurice.
Tâche difficile car les professionnels ne l'entendent pas de cette oreille. "La Réunion doit raccrocher son wagon à la locomotive qu’est l’île Maurice mais en aucun cas être une destination secondaire" nous avait confié Jean-Marie Dupuis, président de l'Office de Tourisme de l'Intercommunal Nord.

Vendredi 12 Septembre 2008 - 11:30
Melanie Roddier
Lu 1617 fois




1.Posté par Basile le 12/09/2008 12:06

Si la Réunion et Maurice s'accouplent...

Vous pouvez me garder un petit ?

2.Posté par janus de parf1dzil le 12/09/2008 12:19
La Réunion doit établir un partenariat avec les iles de l'océan indien comme avec les autres îles française, mondiale, car quand il s'agit d'une visibilité auprès des grosses écuries du tourisme mondiale, je crois qu'il ne faut pas faire la fine bouche, mais surtout réfléchir comment bousculer les nouveaux mode de consommation touristique du marché français, européen, mondiale et ajuster les outils de communication.

3.Posté par andremctp le 12/09/2008 12:23
Sachant que je viens assez souvent à La Réunion..............à mes frais ..............je rencontre des personnes me demandant comment est l'île. Et comme je connais aussi un peu Maurice, je leur conseille de faire les 2 îles proches l'une de l'autre en commençant par la Réunion. Alors ce partenariat entre Réunion et Maurice me convient très bien et je pense que la question du bébé posée par Basile ne donnera pas lieu à un avortement mais à un bambin métisse superbe, à condition de ne pas oublier le berceau pour le recevoir, c'est à dire des structures d'accueil adéquates

4.Posté par Boyer le 12/09/2008 14:59
Le Jir d'aujourd"hui a fait un article sur la bonne santé du Palm(qui ne paye ni loyer ni taxe fonciere) de petite ile et d'une manière générale sur la bonne santé des hotels de luxe déjà existants à la Réunion.

Nous avons donc la confirmation qu'il n'y a aucune justification pour implanter de telle structure au coeur des site naturels. Le Palm de grand Anse fonctionne et il n'a pas ete utile de lui donner l'exclusivité de la plage haut lieu de pique nique populaire.

Il est donc temps de dire stop aux projets demago de volcanolodges et hotels dans la foret de Belouve. Les township et l'apartheid social on en veut pas.

5.Posté par Boyer le 17/09/2008 12:33
A propos des hotels de luxe l'insee dit ceci:

Entre janvier et juillet, les hôtels de catégorie 4* ont augmenté leur fréquentation de 27,5% par rapport à 2007 avec 88 000 nuitées. Cette catégorie a enregistré une hausse de 35,4% par rapport à 2005 où elle enregistrait 65 000 nuitées.

le taux d'occupation des 4 etoiles est à 60,6% à la reunion en juillet => c'est comparable a la martinique en 2005 et 2006.

http://www.insee.fr/fr/INSEE_REGIONS/Martinique/publi/img/AES69ma_img13.JPG

La conclusion est donc qu'il n'y a pas lieu d'implanter d'hotel dans le cœur du parc naturel de la Réunion

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales