Economie

Hausse des prix à la consommation de 0,2% en mars


L'INSEE révèle qu'au mois de mars, les prix à la consommation augmentent de 0,2 % en mars à La Réunion. Selon l'organisme, "la hausse des prix est portée par l’énergie et la
tarification saisonnière des transports aériens de voyageurs. Elle est en partie compensée par la baisse des prix des produits manufacturés en période de soldes".

En revanche sur douze mois, l’INSEE indique une baisse des prix de 1,2 % à La Réunion et de 0,1 % en France.

Ainsi, les prix de l’énergie ont de nouveau augmenté en mars (+ 4,1 %) alors qu'ils connaissaient une baisse depuis quatre mois consécutifs. Après la publication mensuelle des nouveaux prix réglementés, "le supercarburant et le gazole augmentent respectivement de 8,7 % et de 6,1 % par litre ; celui de la bouteille de gaz de 1,8 %". En revanche sur un an : les prix des produits pétroliers sont toujours fortement en recul (- 14,0 % à La Réunion, - 8,7 % France).
Du côté des services, les prix augmentent de 0,2 %, en mars, notamment en raison "de la
hausse saisonnière des prix des services de transports (+ 1,9 %). "
Parmi lesquels, les prix des transports aériens de voyageurs en hausse notamment de 2,6 % en mars (- 2,0 % sur un an). 

Le prix des produits manufacturés baissent de 0,4 %. Un repli en partie du à "la poursuite des soldes d’été jusqu’au 20 mars 2015". Plus particulièrement, "les prix de l’habillement et chaussures reculent de 2,1 % (- 6,1 % pour les chaussures et – 0,9 % pour l’habillement)", ainsi que "les prix des équipements audio-visuels (- 5,6 %)."  
Enfin, niveau alimentation, les prix diminuent de 0,1 % en mars. Ceux de l’alimentation hors produits frais reculent de 0,3 %, notamment la viande (- 0,4 %), le lait, fromage et oeufs (- 0,7 %) et les boissons alcoolisées (- 0,5 %). En revanche, les prix des produits frais augmentent (+ 1,1 %), suite à la hausse des prix des poissons et crustacés frais (+ 4,1 %) et des fruits frais (+ 1,5 %).  Bilan, sur un an, les prix de l’alimentation baissent de 0,5 % à La Réunion alors qu’ils augmentent de 0,1 % en France.
Vendredi 17 Avril 2015 - 07:32
JDB
Lu 1158 fois




1.Posté par commedab le 17/04/2015 10:21
ben lé cher seulement gars ben

2.Posté par Béretfranc le 17/04/2015 12:41
Menteur tout çà.....Manipulation...
Tout le monde constate que tous les prix ont augmentés. La seule chose qui baisse c'est la confiance en les politiques.

3.Posté par Béretfranc le 17/04/2015 22:18
Dans le même temps, le gouvernement nous dit "pas d'agmentation des pensions car les prix n'ont pas augmentés". Qui ment?

4.Posté par trap kouyion le 17/04/2015 22:53
Le prix lé tellement encadré par la loi, qu'il n'y a plus rien d'encadrer !

5.Posté par KLD le 18/04/2015 00:37
vive "le panier lurel", lol .

6.Posté par trap kouyion le 18/04/2015 08:57
bann rigolo manié tout mais i koné rien du tout ! bann chifrèr l'ENA, servo dévelopèr lo vid...mèt azot à vivre dans la réalité de tous les jours, di azot sorte de zot tour i manié tout, zot va war si zot sciences falsifié i vé di un nafèr...i fodré davantage que zot i travay dessus ratio humains, au lieu dési lékonomi...zot lé brillan dessus l'absurdité soré tan zot i consacre azot à l'essentiel...Zordi sak zot i préconise n'importe quel petit logiciel bas gamme peut faire, avec analyse pointue à l'appui...laisse machine fait le travail que nous commande azot fait, consacre plus de temps à comprendre la population dans la vie de tous les jours..peut être nora un avancement !!!! I fo fait un l'ENA banlieue !

7.Posté par pupuce le 18/04/2015 10:36
et la KREOL COUYON COM D4HABITUDE Y SA PA KRIE POU DE ZAFER INUTIL ZO LE DAN SOMIN M2 LA PU PERSONNE

8.Posté par Michel le 18/04/2015 12:02
"Les prix des produits frais augmentent de 1,1 %".

Tu parles !

Vendredi17 avril, le prix de la tomate s'élevait à 3 euros contre 2 euros la semaine précédente (+ 50 % d'augmentation !), le prix de la pomme de terre était passé à 2 euros cinquante contre 2 euros (25 % d'augmentation), le prix de l'ail "pei" (consommez pei !) était de 8 euros au kilo contre 6 euros il y a quelques mois, le prix du pied de salade : a minima 0,80 euro (ça fait combien au kilo ?), le paquet de thym : 1 euro, quelques branches de persil : 1,50 euros (même question que pour le thym).
Au lieu de répéter comme des perroquets les chiffres truqués de l'INSEE, allez donc faire vos courses, relevez les prix et faites vos calculs par vous-mêmes !

Pendant que les prix et les impôts augmentent, les salaires sont gelés, les retraites diminuent, le chômage augmente. Y a pas un problème quelque part ?

Une minorité s'engraisse pendant que les travailleurs s'appauvrissent. Le vol en grand de la population laborieuse se fait au vu et au su de tout le monde. Jusqu'à quand supporterons-nous cela ?

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales