Faits-divers

Harcèlement sexuel sur une collègue: Un an avec sursis requis contre les deux gendarmes


Le tribunal correctionnel de Paris a requis hier soir un an de prison avec sursis contre les deux gendarmes poursuivis pour harcèlement sexuel aggravé contre une jeune collègue. Une gendarme d’origine réunionnaise.

Contre l’un des deux gendarmes, adjudant de 38 ans, la procureure a par ailleurs requis une interdiction d'exercice de cinq ans. La sanction est plus sévère contre son collègue, maréchal des logis chef de 37 ans. Le parquet a demandé son interdiction définitive d’exercer dans la gendarmerie.

Leurs propositions salaces ont commencé "dès que j'ai téléphoné pour me présenter", raconte la jeune gendarme aujourd’hui âgée de 26 ans, avec une allusion sexuelle sur ses origines réunionnaises. "Ca te dit un plan à trois ? (…) Fais-moi une pipe (…) Les Réunionnaises, elles sont chaudes, montre-moi ce que tu sais faire", sans compter les gestes sexuels mimés avec une matraque.

La jeune femme avait intégré la brigade de Joigny dans l'Yonne en octobre 2012. Elle avait fini par craquer en novembre 2013.

Les deux prévenus, tous deux fils de gendarmes, ont assuré n'avoir pas eu "l'intention de nuire". L'adjudant a concédé un "dérapage" et des "plaisanteries de mauvais goût". Le maréchal des logis a, de son côté, reconnu avoir "mal agi".

Le tribunal a mis sa décision en délibéré pour le 5 avril.
 
Mercredi 3 Février 2016 - 10:08
Lu 2434 fois




1.Posté par Eno2016 le 03/02/2016 12:05
Il y aura des arrangements comme d'habitude ... dans ce genre d'affaires ...

2.Posté par C''''est quoi ce titre ? le 03/02/2016 12:28
Il semble que le parquet ait demandé l'interdiction d'exercer !

3.Posté par kersauson de (P.) le 03/02/2016 13:02
un an de sursis

MAIS SURTOUT
interdiction exercer

bande de porcs

4.Posté par titi974 le 03/02/2016 13:08
La justice a tranchée souhaitons à cette jeune gendarme de s'épanouir dans un nouvel environnement et pour les deux idiots de toute façon leur carrière est terminée ils vont pouvoir mesurer l 'impactes de leurs actes dans les jours à venir.

5.Posté par Nono le 03/02/2016 14:10
Ce sexisme, ce machisme, ce racisme, cette beauferie, la gendarmerie n'en a pas besoin.

S'ils sont coupables, que la sanction soit exemplaire afin que les candidats à ce genre de "plaisanteries" y réfléchissent à deux fois.


6.Posté par Zbob le 03/02/2016 14:46
Et quelles mesures de rétorsion contre cette jeune femme qui a eu le courage d'aller au bout de sa plainte?

7.Posté par Joe l''''Indien le 03/02/2016 15:03
Comme c'est des fils à papa y aura aucun souci pour postuler pour un autre poste avec en prime continuer à fantasmer sur nos belles métis

Comme disait Blondin...
«Tu vois, le monde se divise en deux catégories: ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent. Toi, tu creuses»

8.Posté par Choupette le 03/02/2016 18:43
Un an de souffrances pour cette malheureuse.

Les réquisitoires sont justifiés, mais pourquoi un tel délai pour statuer ?

9.Posté par KLD le 03/02/2016 18:54
sursis ???

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 09:56 Un homme chute en bas de la Rivière des Remparts

Mardi 6 Décembre 2016 - 08:05 Le bébé maltraité a succombé à ses blessures

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales