Economie

HCCP: Plus de produits importés que locaux en restauration collective


L’interprofessionnelle de l’agro-alimentaire s’est réunie hier après-midi à l’occasion du 2ème Haut conseil de la commande publique (HCCP) dédié à la filière. A l’instar du BTP, le HCCP a souhaité depuis 2013 élargir son plan du secteur agro-alimentaire "qui a aussi besoin d’aide pour trouver des marchés".

En restauration collective notamment, où la part de marché des produits locaux ne représente que 5%. "C’est une marge minime, explique Jean-Bernard Gonthier, président de la Chambre d’agriculture de la Réunion. L’objectif serait d’atteindre 20 à 25%, mais il faut déclencher cette volonté".

Jean-Bernard Gonthier rappelle que 26 millions de repas sont servis par an dans la restauration publique, ce qui représente 45 millions d’euros. Selon, le président de la Chambre d’agriculture, il faudrait "soit répondre à des appels d’offres, soit faire travailler des petits producteurs locaux qui pourraient approvisionner les collectivités sur une commande exceptionnelle" pour faire progresser cette marge.
Mercredi 11 Février 2015 - 06:20
GG
Lu 1062 fois




1.Posté par Thierry le 11/02/2015 07:57
Et un prix fixe des produits locaux ... tributaire des bonnes habitudes liées à la pluie, au vent et au soleil... "fixe" restera aléatoire.

2.Posté par môvélang le 11/02/2015 08:54
Si le prix est raisonnable ils n'iront pas chercher ailleurs !

3.Posté par Maurice BONNET PIRON le 11/02/2015 09:51
LES PRODUITS IMPORTES SONT BIEN MOINS CHERS ET D AUSSI BONNE QUALITE QUE CEUX PRODUITS SUR L ILE CHERCHER L ERREUR ET A QUI PROFITE LE CRIME

4.Posté par noe le 11/02/2015 10:43
Les produits locaux coûtent trop chers à produire et à acheter !

Il est normal que les mairies préconisent les produits importés !
Le prix d'un repas ne doit pas dépasser 2,75 € .... et puis les enfants préfèrent du pizza , des frites ...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales