Politique

Guito Ramoune accusé de diffamation par un conseiller de l'opposition


Guito Ramoune accusé de diffamation par un conseiller de l'opposition
 
Guito Ramoune, le maire de Petite-Ile, est attaqué pour diffamation. Hier, il était cité à comparaître au tribunal de Saint-Pierre, par un conseiller municipal de l’opposition qui l’accuse de diffamation. Le plaignant, Serge Hoarau, reproche la distribution d’une lettre à la population dans laquelle il considère être diffamé.

Le conseiller municipal explique que le maire de Petite-Ile n’aurait pas accepté la teneur d’une lettre d’information à la population que l’opposition a envoyé au mois d’avril : "le maire n’a pas supporté des informations que nous avons publié au mois d’avril. Il a réagi à la va-vite", juge Serge Hoarau. Du coup, selon le plaignant, l’association "Petite-Ile d’Abord" aurait, à son tour, envoyé une lettre à la population. Ce courrier évoquerait la vie privée de Serge Hoarau mais aussi de supposés pistons concernant sa carrière professionnelle.

De son point de vu, les informations évoquées dans cette lettre sont calomnieuses et diffamatoires. "J’ai passé un concours", souligne Serge Hoarau qui est agent territorial à la mairie de Saint-Leu où il occupe la fonction de responsable de la planification et des projets ANRU (Agence Nationale pour la rénovation urbaine).

Une association créée en mai 2010 ?

Selon lui, l’association "Petite-Ile d’Abord" aurait été créée spécifiquement pour répondre aux lettres de l’opposition. Il affirme que le document aurait même été distribué avant que l’association soit officiellement créée. "C’est en apprenant que Guito Ramoune était le président de l’association que j’ai décidé de déposer un plainte. J’ai les éléments pour le faire", assure-t-il

L’affaire doit être jugée le 29 septembre, si toutefois le plaignant verse préalablement les 3.000 euros de consignations prévus pour ce genre de procédure civile. Deux autres personnes sont concernées par cette plainte, ils auraient contribué à distribuer les courriers à la population.

Contactée, la Mairie de Petite-Ile n'a pour le moment pas souhaité s'exprimer sur le sujet.
Vendredi 19 Août 2011 - 17:13
.
Lu 1381 fois




1.Posté par Rappel pour mémoire défaillante le 19/08/2011 20:40
Serge HOARAU a été surtout pendant 6 longues,grasses et heureuses années Attaché Parlementaire de l''''ancien député-maire de Petite-île, celui qui est notoirement connu pour avoir fait bétonner un grand nombre de chemins privés. Au fait ça en est où cette histoire : Tribunal administratif, instruction en cours ou aux oubliettes ? Je crois que c''''est vraiment difficile de faire mieux que notre petite île en terme laisser-aller judiciaire (carrière et sur-num quand tu nous tiens) dans ce grand pays à la dérive.

2.Posté par petit ilois le 19/08/2011 21:28
La grande difference de Serge Hoarau avec guito ramoune est sa competence et sa bonne connaissance des dossiers. Il pourrait faire un bon maire quand la page du fourbe sera tournée, a condition qu'il mette son intelligence à l'ecoute de la population en faisant son mea culpa sur Grand Anse.

Avec Christine Soupramanien à la tête de la mairie de St Pierre, la civis pourrait etre remise dans le droit chemin.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales