Politique

Guito Ramoune : "Nous allons devoir réduire nos recettes de 400.000 euros"

C'est une réduction de 400.000 euros des recettes qui devrait être votée lors du prochain conseil municipal de Petite-île ce lundi. Ce matin, le maire de la commune, Guito Ramoune, s'est expliqué sur le prochain vote du Budget supplémentaire de sa commune. Un vote directement lié à la réduction des recettes de l'Octroi de mer et de la Taxe spéciale sur les carburants. Une spécificité, puisqu'à la Réunion, ce sont plus de 40% des recettes de fonctionnement qui proviennent, entre autre, de l'Octroi de mer.


Les réductions des recettes de l'Octroi de mer et de la Taxe spéciale sur les carburants font des remous dans certaines communes. C'est le cas à Petite-Île où le conseil municipal s'apprête à voter son Budget supplémentaire.

Dès cette année, les prévisions de recettes de l'Octroi de mer et de la taxe spéciale sur les carburants vont occasionner des réductions respectives de 350.000 et 50.000 euros. En parallèle, les charges de personnel vont aussi supporter une augmentation relative à "la réponse que la collectivité peut apporter à la détresse sociale" explique Guito Ramoune, entouré par ses adjoints et son directeur financier.

Toujours au volet des dépenses d'aides sociales, c'est une hausse considérable de 100% qui a été observée pour le seul mois d'août dernier. La municipalité va donc devoir prendre des dispositions afin de réagir contre cet état de fait : "Il va falloir optimiser les moyens matériels et humains ainsi que les outils à travers un contrôle de gestion et une maîtrise des frais liés au personnel mais nous ne pourrons pas faire l'impasse sur l'obligation morale d'avoir plus de contrats aidés. Cependant, la relance de la Commande publique sera difficile dans un tel contexte" ajoute Guito Ramoune.

Aucune augmentation des impôts locaux en guise de compensation

Ne comptant pas sur une augmentation des impôts locaux, comme cela a pu être observé dans plusieurs communes du département, le maire estime que l'excédent dégagé l'année dernière sera d'un grand secours afin de maintenir l'équilibre de son budget pour la fin de l'année. Un équilibre qu'il compte bien maintenir en 2010 mais pour lequel des difficultés pourraient bien intervenir concernant l'investissement.

Guito Ramoune a également tenu à préciser que les prévisions d'investissement pour l'année 2009 resteront les mêmes mais qu'il sera problématique de compter sur les 50 euros de prime COSPAR pour les bas salaires en raison de cette baisse de recette de 400.000 euros.

Entre 2004 et 2008, les moyennes des recettes réelles de fonctionnement à Petite-île se répartissent de la façon suivante : 47% pour l'Octroi de mer et le FIRT (Fonds d'investissement des Routes et Transports), 15% pour la fiscalité directe, 17% pour le DGF (Dotation globale de fonctionnement) et 21% pour les autres recettes.
Jeudi 17 Septembre 2009 - 14:42
Ludovic Robert
Lu 1926 fois




1.Posté par possédé le 17/09/2009 19:57
Et Guito augmente tes impôts comme va le faire Roland ROBERT à La Possession.
LEs posséssionnais vont gouter en 2010, et aprés ils vont réelire Roland en 2011 et 2014.
Pourvu que çà dure!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
j'aime bien quand les maires disent qu'ils ont dégagés un excedent. en fait cela veut dire qu'ils n'ont même pas réalisés les promesses et surestimés leur budget. N'oublions pas que les communes ne sont pas des entreprises, certains pouront même dire qu'ils on fait des benefices.
franchement, arretez de prendre les réunionnais pour des c....
Comme on vous dit; il faut voir les comptes de gestion sur le site de BERCY
Les comptes de gestion sont les dépenses réalisées entre le 01/01 et 31/12 de chaque année.
on peut déja se faire une bonne idée de la santé des communes même si on n'a pas le compte administratif.

2.Posté par nicolas de launay de la perriere le 17/09/2009 23:45
les plus riches à la Réunion, paieront par la fiscalité locale, de quoi financer l'aide aux moins chanceux... vive la décentralisation ! si j'étais maire, je filerai un billet d'avion gratos à tous les jeunes de 18 ans... qu'ils aillent peser sur les budgets des communes de la "maire patrie"...

3.Posté par Ulysse le 18/09/2009 09:13
En général c'est les dépenses qu'on essaye de réduire mais ... bon, chacun fait comme il veut ...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales