Sport

Guillaume Hoarau, vedette de la presse nationale

Depuis ses deux buts "plantés" à l'OM au stade Vélodrome, Guillaume Hoarau est devenu une véritable vedette de la presse nationale, et pas seulement sportive.


Guillaume Hoarau, vedette de la presse nationale
Parmi une multitude d'articles, retenons par exemple celui du journal 20 Minutes, écrit par Matthieu Goar, qui a l'avantage de se pencher sur le passé -y compris réunionnais- de l'ancien joueur de la Saint-Pierroise, grâce notamment aux informations avisées fournies par Jean-François Roux-Fouillet, un confrère du Quotidien.

Le football est parfois un formidable accélérateur de destinées. Guillaume Hoarau en sait quelque chose. Il y a moins de 5 ans, le grand échalas d'1m 92 plantait encore à 19 ans des buts pour l'équipe première de la Jeunesse Sportive Saint-Pierroise sur l'île de la Réunion, «un peu l'OM d'ici, le club du sud catalyseur de toutes les passions» selon les mots de Jean-François Roux-Fouillet, journaliste au Quotidien de La Réunion. Dimanche soir, le même Hoarau a planté un doublé dans l'antre du grand OM, rappelant le souvenir de Pauleta, lui aussi auteur de deux buts face à l'OM en 2004, sans le faire regretter.

Trop maigre pour réussir

Pour certains, l'accélérateur met seulement du temps à s'enclencher. Hoarau est de ceux-là. Il y a une grosse dizaine d'années, à l'âge où les carrières se font, personne ne pariait sur cet adolescent habile mais malingre. En 1995, le Havre part repérer des joueurs à La Réunion. Tout le monde ne parle alors que du talent d'un gamin de la Saint-Pierroise, Florent Sinama-Pongolle immédiatement recruté à 11 ans par le HAC. L'année suivante les poussins de la Saint-Pierroise du jeune Hoarau viennent disputer un tournoi en métropole sous les yeux des formateurs du Havre. "Guillaume était très mince. On avait peur qu'il ne supporte pas les charges de travail et qu'il se casse", raconte Yves Dupuy, ancien directeur du pôle d'entraînement des jeunes footballeurs réunionnais et qui est chargé par le HAC depuis des années de repérer les jeunes talents de l'île.

Apprendre de ses échecs

Retour à la Réunion. Pendant que Sinama-Pongolle joue avec l'équipe de France des moins de 17 ans, Hoarau anime le championnat local. "Honnêtement, c'était un bon joueur mais comme il y en a des dizaines ici qui partent en métropole et qui ne donnent rien", raconte Jean-François Roux-Fouillet. L'entraîneur de la Saint-Pierroise, Patrice Ségura convainc quand même les dirigeants du Havre de le revoir. A presque 20 ans, un âge canonique pour les jeunes espoirs, Hoarau intègre l'effectif pro du Havre. Il joue peu, subit la concurrence et est prêté à Gueugnon pour la saison 2006-2007. Un nouvel échec même si ses 8 buts aident le club à se maintenir en Ligue 2.

De retour au Havre, Hoarau explose. Il joue les 38 matchs et marque 28 buts. Jean-Marc Nobilo, ancien directeur du centre de formation du HAC l'a vu jouer en CFA entre 2005 et 2007 puis l'a entraîné en Ligue 2 en 2007-2008. "Il a un grand désir de réussite. Il se remet en cause en permanence et puis surtout il a énormément travaillé son physique à l'entraînement car ce n'est pas évident de bouger sa grande carcasse", analyse Nobilo pour expliquer la réussite de Hoarau. Meilleur buteur du championnat de Ligue 2, il est repéré par Paris où il a déjà marqué 6 buts en dix matchs.
"Tout le monde parle de ses buts mais il faut aussi noter son jeu d'appui pour les autres, son placement défensif, explique Nobilo. C'est dans la lignée de ce qu'il avait travaillé au Havre sauf que c'est à Paris". A son arrivée au PSG, certains redoutaient de voir le meilleur buteur de Ligue 2 endosser le costume trop large du remplaçant de Pauleta. "Il ne faut pas s'y tromper, Hoarau est un gentil mais il a un sacré caractère. C'est un garçon qui a beaucoup appris de ses déconvenues. Il a une grande force morale. Il sait ce qu'il veut et est prêt à vaincre l'adversité, poursuit Dupuy. Il va franchir un nouveau palier avec Le Guen car l'entraîneur parisien lui fait confiance. Ils sont tous les dans la même philosophie". Après le match de dimanche, à l'image de son entraîneur, Hoarau a laissé l'euphorie à ses coéquipiers et aux journalistes. "Le chemin est très long. Je suis simplement en train de prendre mes marques", a-t-il simplement déclaré. Cela promet.

Matthieu Goar
Mardi 28 Octobre 2008 - 15:42
Pierrot Dupuy
Lu 3442 fois




1.Posté par nicolas de launay de la perriere le 28/10/2008 16:02
oh la oh la ..tout doux .... vedette nationale est un bien grand mot ... ce n'est qu'un footballeur...
l'échelle de le reconnaissance nationale est bien mal situé ..

2.Posté par Kikose le 28/10/2008 17:24
Monsieur N de L de L... pourquoi autant de mépris? Il y a des personnes pour qui un sportif représente quelque chose. Vous auriez préféré une reconnaissance nationale pour les porteurs de titre de noblesse?

3.Posté par nicolas de launay de la perriere le 28/10/2008 18:12
comme disait coluche "un esprit d'équipe"...onze joueurs et un seul esprit..
pour ce qui est des porteurs de titre de noblesse, tu penses ce que tu veux. je ne suis pas responsable du nom que je porte..
je préfère plus la démarche du JIR adossé à "réunionnaisdumonde.com" pour valoriser les réunionnais qui sont "remarquables" par leurs talents autre que sportif.
si guillaume hoarau réussit en dehors du foot après sa carrière, et bien je serai le premier à le saluer. donner en exemple les sportifs est quelque chose qui ne m'apparaît pas raisonnable, à l'instar du conseil général qui il y a quelques années, faisait la promotion sur des affiches 4x3 des sportifs réunionnais.
n'oublie pas kikose, que les footballeurs ne sont médiatiques que grâce au fric lié au football...et rien d'autre.

4.Posté par Patrick FLOC'H le 28/10/2008 18:26

1. Posté par nicolas de launay de la perriere le 28/10/2008 16:02
oh la oh la ..tout doux .... vedette nationale est un bien grand mot ... ce n'est qu'un footballeur...
l'échelle de le reconnaissance nationale est bien mal situé ..


Entièrement d'accord avec toi Nicolas tu n'aurais pas un autre prénom ? par les temps qui courent , Nicolas doit être franchement dur à porter lol lol lol
Bref pour revenir à nos danseuses d'opérettes de footeux

"I like not the football it is an extremely violent sport for illiterate simpletons"

J'aime pas le foot-Bizzness qui consiste a payer des mercenaires à coup de millions d'euros simplement parce qu'ils ont planté un ballon dans un filet, alors que d'autres sports beaucoup plus méritant comme la natation qui eux ramènent régulièrement des exploits ne disposent même pas du 100eme de reconnaissance et surtout d'une image télé, faisant qu'ici plus de 70% des jeunes arrivant en 6ème ne savent pas nager est ce normal? .

5.Posté par en voici en voilà le 28/10/2008 19:27

une reconnaissance nationale pour son ignorance à ce cher NDLDLP...

6.Posté par denis le 28/10/2008 20:35
C'est vrai que la presse nationale érige trop rapidement les francais en idoles, en leur donnant la grosse tete !
Un Réunionnais bon en foot : pour une fois, avec tous les maires et grosses familles qui investissent dans le foot a la Reunion...Je trouve meme qu'on ne parle pas beaucoup de Guillaume, ici.

7.Posté par Rud le 29/10/2008 08:10
Nicolas de machin chose oublie que sur le plan national on entend plus souvent parler de nos footeux (ou sportifs) que de nos entrepreneurs expatriés. Citons un exemple simple : Qui à été le meilleur ambassadeur de notre île intense ces 20 dernières années? Qui est l'Homme qui à chacune de ses interventions à la TV evoquait son île? Qui est celui qui a fait rayonner la Réunion et l'a promu dans les médias Nationaux?
Pierre Verges, président de l'IRT? non... Jacques de Chateauvieux? non plus... etc...
Non, la réponse est Jackson Richardson, sportif retraité de son état.

Autre exemple : la plupart des Anglais ne s'avait pas situer la Réunion sur une map monde... Depuis le passage de Laurent Robert à Newcastle United, nombre d'entre eux savent où c'est!

Alors, que les média fassent des pages entières sur un "simple" sportif : c'est de la bonne (et j'insiste sur le "bonne") pub pour l'île est c'est tout benef'

Et pour revenir à Guillaume Hoarau, il mérite amplement ce qui lui arrive actuellement car c'est le fruit d'années de travail et de sacrifices. Il faut arrêter de dire (ou de sous-entendre) qu'un entrepreneur est plus méritant qu'un sportif ou qu'un artiste!

8.Posté par nicolas de launay de la perriere le 29/10/2008 09:52
j'étais certain de faire réagir les amoureux du ballon rond. tant mieux !
post 5, tu précises où se situe mon ignorance ?
post 6 viens donc à paris, tu verras à chaque coin de rue des affiches 4x3 avec l'île intense et ses 360° de zenitude..et puis chaque réunionnais digne de ce nom, expatrié par choix ou forcé, fait de toute manière la promotion de son île. Vu certaines idées reçues que l'on entend parfois, je ne connais personne qui ne se serait pas en mesure de redorer le blason de notre île et de ses habitants.

Que les sportifs internationaux dont les footeux réunionnais permettent à leurs supporters de savoir où situer la Réunion...Et après ? Observe t on une recrudescence d'anglais de newcastle dans nos hôtels depuis..? des espagnols en surnombre grâce à sinama pongol(pardon si j'écroche l'orthographe du nom).

Si à chaque fois que quelqu'un récolte le fruit de son travail ou de son abnégation, il fallait en référer en disant "voilà la nouvelle vedette nationale" et bien ... beaucoup d'entre nous serions des vedettes qui s'ignorent !!

Pour conclure, comme dit la pub d'une célèbre marque de rillette, "nous n'avons pas les mêmes valeurs"..

9.Posté par Rud le 29/10/2008 18:56
Nicolas de machin chouette, le sport (et le football en particulier) touche des millions de personne en France. L'IRT tente (désespérément?) d'effacer de la mémoire des métropolitains l'association Chik-Réunion (qui est encore vivace, j'ai pu moi même le constater). Aujourd'hui débarque un jeune réunionnais faisant la couverture des grands magazines sportifs (et autres). Qu'on le mette un peu vite à votre goût sur un piédestal, et après? Vous préféreriez donc voir l'argent des contribuables réunionnais dépensé (gaspillé) dans des 4x3?Cette publicité gratuite je la prends et je m'en réjouis. Alors peut être n'entrainera-t-elle pas l'affluence massive de parisiens fans de foot, mais peut-être fera-t-elle oublier au métropolitains ne serait-ce qu'un temps le scandale des chiens appâts et le chikungunya. Ne travaillant pas dans le secteur du tourisme, je serais incapable de vous dire si effectivement on a vu des Madrilènes et autres Anglais débarquer (sans mauvais jeu de mot)... mais puisque vous semblez si sûr de vous, vous auriez peut-être quelques chiffres à nous avancer? Néanmoins, je l'affirme, au moins savent-ils situer notre île sur une carte grâce à ces sportifs et c'est déjà une victoire en soi... D'autre part, où est donc passé votre chauvinisme? A moins que (comme semble l'indiquer votre pseudonyme) vous ne soyez pas de la Réunion

10.Posté par joker le 30/10/2008 14:08
kan meme les copin.. savez vous ce k'est un footballeur? surpayer pour jouer au ballon, ce n'est plus un sport mais un métier, ... un boulot comme un autre sauf que c'est bien payer et qu'il samuse en plus... personelement, je ne suis pas pour le fait de louer ce genre d'individu... il ne représente que lui meme, certe il est réunionnai.. pardon il été réunionnais...; certa il joue bien..; mai de la a en faire l'embleme de la réunion non pas pour moi merci

11.Posté par nicolas de launay de la perriere le 30/10/2008 20:09
Rud, mon "pseudo" ... je l'appelle plus volontiers mon nom, qui je te rassure, est des plus créoles, d'origine bretonne, avec des premiers arrivants vers les années 1785 sur l'île de la Réunion. Tu conclues un peu trop vite et cela est bien dommage. Certains t'auraient dit de tourner 7 fois ta langue dans ta bouche, avant que d'écrire des inexactitudes concernant mes origines supposées... mais je ne peux accabler l'Ignorant, que la seule évocation de cette qualité suffit à excuser....J'aurais dû t'inciter à aller voir cette manifestation récente organisée par le cercle généalogique de bourbon, afin de découvrir les subtilités et les mystères des patronymes créoles..

Tiens, je n'ai pas vu de commentaires sur notre vedette lors du dernier match du psg contre toulouse je crois.. mais bon, comme je le dis, chacun ces valeurs. si pour toi, toute opportunité de mettre en valeur la Réunion par le biais d'un de ces "représentants" exilés, sportifs de haut niveau accomplis ou simple ouvrier, est une chose à relayer à la Réunion pour que le Réunionnais sache qui fait sa promotion, et bien soit..mais je suis volontairement réducteur et tendancieux.

Le foot reste un sport de beauf dans mon esprit, qui cristallise tout ce qu'il y a de plus négatif dans la société humaine, la bêtise, l'apparence, l'effort inutile, des consommations de fric pour une chose somme toute très futile.

Si l'on fustige l'Etat français de dépenser 360 milliards pour sauver le système bancaire français, alors on peut blâmer les chaînes télévisuels et un récent opérateur d'acheter si chers des droits de diffusion, continuant d'alimenter l'engouement que tout bon français doit avoir pour ce sport.. S'il est indécent que les grands patrons français aient gagné 383 000 euros de salaire moyen mensuel, ne peut on qualifier les sommes gagnées par certains sportifs, footeux y compris, d'indécentes...?

Bref, le sport doit avoir d'autres vertus que celles liées au fric qui l'accompagne..et les pseudos "vedettes", devraient avoir l'humilité de décliner cette appellation fallacieuse et pompeuse dont on semble trop facilement les affubler...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales