Société

Guichet unique pour les ex-Arast : 323 dossiers traités


Guichet unique pour les ex-Arast : 323 dossiers traités
L’instance partenariale conduite par l’Etat chargée d’examiner les situations des ex-salariés de l’Arast pour un accompagnement individualisé vers l’emploi et la formation s’est réunie ce matin pour la troisième fois dans les locaux de Pôle emploi.

Les membres présents, à savoir, Conseil Régional, Conseil Général, CGSS, GIP SAP, CAF, DIECCTE, Pôle Emploi, CFTC et représentant des anciens salariés de l’Arast ont fait le point sur l’état d’avancement des dossiers reçus depuis le début :

323 demandes reçues dont :

·226 recherches directes d’emploi
·150 demandes de formation,
· 93 situations examinées par la CAF
· 3 dossiers de retraite en cours de validation par la CGSS

Il a été également décidé que les catégories d’emploi des techniciens d’intervention sociale et familiale (TISF) et des aides à domicile feront l’objet d’un suivi particulier en matière d’actualisation des compétences et d’orientation professionnelle.

La prochaine réunion du guichet unique aura lieu le vendredi 1er juin 2012.
Vendredi 6 Avril 2012 - 15:35
.
Lu 607 fois




1.Posté par pseudo jetable le 06/04/2012 19:39
Le folklore du social continu à la réunion après l’arfuts, st jean de dieu, l’arast, problèmes de transport pour les autistes, PJJ en situation de crise et maintenant voici venu le temps de l’APECA. Le conseil général de la réunion, depuis un certain temps assassine le secteur social. Dans le cadre de la reprise des activités de st jean de dieu, la présidente du CG souhaitait fortement une reprise par la croix rouge qu’elle avait d’ailleurs rencontrer lors d’un de ces nombreux déplacements en 2003 -2004 en métropole. Malheureusement pour elle, le tribunal de st Denis avait choisi le dossier arast avec un plan de reprise. Si on se réfère à ce plan et aux fuites du rapport de la CRC présenté par paul junot (disponible sur ce site), des le départ il manquait quelques millions d’euros à l’arast. Le deuxième point qui apparait dans ce pré rapport est le cout des interventions systématiquement en dessous des prix de la CNAV. Allez comprendre pourquoi, le travail devrait (d’après nos élus) couter moins cher à la réunion qu’en métropole. Pour une fois le syndrome de « la goyave de France » de l’exemplarité de la métropole que ces élus pratiquent au quotidien ne s’applique pas sur ce volcan quand il s’agit d’argent. Dans le cas de l’arast, avant de mettre en avant l’incapacité à exercer sa fonction du CA, j’attendrais pour ma part le rapport final de la CRC (si ce rapport ne se perd pas dans un fond de tiroir à quelques jours d’élections) pour me faire une idée précise des responsabilités des uns et des autres. Dans le cas de st jean de dieu et de l’arast le foncier ainsi que les bâtiments ont bien été récupéré par nos collectivités CG ou mairies. Charges à eux de revendre à des privés dans quelques temps, en fonctions des intérêts de quelques élus, les exemples ne manque pas sur cette ile, l’histoire du VVF, du parking de champ fleuri, des terrains de la possession…..et bien d’autres à venir.
Les TAPIE du social existent aussi sur le plan local, la reprise du service d’aide aux personnes âgées été faite par une entreprise (privé). Entreprise qui a failli bénéficier d’une subvention de 1 millions € du CG en 2009. La même chose se passera avec la reprise de l’apeca (plus cossant pour moi que l’AAPEJ) et ses bijoux par SOS-Alternatives. Cette volonté de notre présidente du CG et de sa majorité concernant le secteur social me rappel bizarrement la privatisation du secteur de la distribution de l’eau par ces mêmes élus il y a 15 ans.
Pour parfaire, ce développement endogène (vision de nos politiques), il faudrait que nos élus demandent à ces structures du secteur sanitaire et social de métropole de rapatrier leurs personnels à la réunion comme cela se passe déjà dans beaucoup d’associations ayant leur siège à Paris, Lille ou Marseille qui interviennent sur l’ile.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 10:02 Cap requin: Trois requins prélevés

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales