Courrier des lecteurs

Gueule de bois

Mardi 20 Juin 2017 - 16:07

La  CAF  n’en peut  plus, apprend- on  ce matin .

Macron  nous promettait un monde ouvert vers l’activité et l’entreprise, pour faire face à la mondialisation heureuse .

Ce sont en fait les  files d’attente  dans les services  sociaux  qui s’allongent .

La loi  Egalité réelle  n’a pas  voulu rester  à l’écart  du mouvement de  démagogie  ambiante   pré  électorale .

L’augmentation du  complément  familial  en est  l’illustration :  on a  majoré  d’un tiers, pour les ultra marins,   le montant de cette allocation , mais on a  maintenu  l’accès à cette aide  dès le premier  enfant  ,   alors  qu’en métropole   n’y ont droit que les  familles  de  3 enfants . On a  relancé ainsi   la politique  nataliste ,  en pleine situation  de  chômage massif  et sans  perspective  raisonnable d’amélioration . Moralité   : on n’a aucun avenir   à proposer  à  nos  enfants ,   mais  continuons   à en faire et  votez  pour  les démagogues  !

Et  nous nous réveillons  évidemment avec la  gueule de bois !

La  sonnette  d’alarme  est  tirée,  moins d’une semaine   après la  fin des  festivités  électorales !

La Caisse nationale des allocations familiales (CAF) est débordée. Avec 700.000 nouveaux bénéficiaires de ses prestations en 2016, la CAF a enregistré en une année un bond record de 6,2% du nombre de ses allocataires.

 En tout, 12,5 millions d'allocataires touchent au moins une prestation de la branche Famille de la Sécurité sociale, ce qui représente 32 millions de personnes couvertes, soit un Français sur deux.

Conséquence immédiatement perceptible  de cette hausse , l'accueil téléphonique s'est fortement dégradé : 37,5 millions d'appels  téléphoniques ont été enregistrés en 2016, ce qui représente une hausse de 16% par rapport à l'année précédente

Notre députée  de la première  circonscription , -la  force tranquille... de la paresse   idéologique -  ,  s’est  engagée à “défendre les fonctionnaires”. C’est  du moins ce  que  nous disaient  se tracts . En écho  ,  nous apprenons qu’alors que les difficultés de la  CAF  à faire  face  à la  demande auraient pu  et du être aisément anticipés, il semblerait que rien n'ait changé à la CAF,  en amont de la mise en place des réformes.

Résultat: les objectifs de satisfaction, comme l'obligation déjà insuffisante de répondre à 90% des appels, n'ont pas été atteints. Seuls 78,4% des appels ont été traités...

Effet pervers s'il en est, cette impossibilité, pour certains allocataires, de joindre l'organisme renforce le manque de confiance à son égard. Beaucoup préfèrent alors appeler pour s'assurer qu'un virement les concernant a bien été pris en compte, saturant encore un peu plus les lignes téléphoniques de la CAF...Boucle  infernale  comme  celle  dans laquelle   nous ont  entrainés les élections

Vive la  France  éternelle  , la défense  des  fonctionnaires et l’indexation de leurs salaires .
Pierre Balcon
Lu 1041 fois



1.Posté par L'Ardéchoise le 20/06/2017 16:31

Pierre Balcon ne supporte pas les défaites.
Il est vrai que lorsqu'on a "braillé" tant et plus qu'il n'y aurait pas de majorité présidentielle à l'Assemblée, persuadé en son for intérieur qu'une déculottée mémorable attendait le nouveau gouvernement, il est difficile de digérer le score des autres partis (pour n'en citer aucun).
Tous les chiffres que vous citez sont de 2016, et de plus, avec votre mauvaise foi habituelle, vous occultez quelques données...

Au lieu de vous évertuez à chercher sans cesse où le bât blesse, que n'accordez-vous pas du temps au temps?
Laissons faire et si c'est la cata, celle que vous voyez que vous voyez venir ou une autre, alors il sera l'heure d'être négatif (faible mot vous concernant...) et combatif !

2.Posté par margouillat974 le 20/06/2017 17:29

Dans plusieurs départements en métropole, le R.S.A. n'est plus versé, depuis plusieurs mois. Les préfets en apellent à l'état qui fait la sourde oreille. Comme le loto: à qui le tour?

3.Posté par SIMPLE REUNIONNAIS LAMBDA le 20/06/2017 18:16



" L'Ardéchoise" ( Post 1 ) VOUS AVEZ TOUT DIT , EN PEU DE MOTS !! : BRAVO !

4.Posté par JORI le 20/06/2017 19:06

ET vous M.Balcon, vous n'avez pas eu de difficulté à toucher votre ITR ces derniers mois?. Pas besoin de faire la queue?. Pas de problème particulier?. Tout va donc bien pour vous.

5.Posté par JORI le 20/06/2017 19:10

Au juste, votre clairvoyance ne nous avait elle pas annoncé aprés la victoire de votre fillon, celle de LR et du centre aux législatives. Moi je ne dis rien mais vous, vous avez prétendu ne dire que des choses justes!!!.

6.Posté par JORI le 20/06/2017 19:13

2.Posté par margouillat974 le 20/06/2017 17:29
RSA, ce n'est pas cette allocation qui est gérée et de la compétence du Département???. Et oui, vouloir des compétences n'est pas synonyme de compétence à gérer ces compétences!!.

7.Posté par Pierre Balcon le 20/06/2017 19:29

Les ennuis commencent déjà pour la Macronie et tous les gogos qu’elle a dupés .
Le Conseil d’orientation des retraites a présenté ce mardi son rapport annuel, avec des projections financières actualisées .
Macron , voulant prendre le contrepied de F Fillon , avait promis pendant la campagne une réforme « soft » des régimes de retraite qui établirait un système « à points « . Mais le chef de l’Etat avait aussi assuré , pour ne pas effrayer l’électeur , qu’il ne toucherait pas à l’âge légal de départ à 62 ans, estimant qu’il n’y avait pas de besoin de financement dans les années à venir.
Ce bel ordonnancement est bousculé par les nouvelles prévisions du COR.
Toute une série de facteurs , connus pourtant depuis longtemps et sûrement avant les élections – démographie, évolution de la population active et des salaires, etc. – vont , nous dit on aujourd’hui , plomber les comptes et remettent en cause les prévisions optimistes de Macron et de ses affidés d’il y a 3 mois . Et pourtant ces comptes étaient presque revenus à l’équilibre grâce principalement à la réforme Fillon de 2010 . Seul restait à la traîne le fonds de solidarité vieillesse toujours gravement déficitaire (1) .
La situation financière de nos régimes de retraites va donc se dégrader plus vite que prévu, avec un déficit global des régimes de retraite de 0,4 point de PIB à l’horizon de 2021. Surtout, ces besoins de financement augmenteront nettement d’ici à 2030 quelles que soient les hypothèses économiques.
La semaine prochaine la Cour des comptes nous livrera son rapport sur l’état général de nos finances publiques.
Je prends le pari qu’on nous annoncera qu’elles ne sont pas aussi saines qu’on nous l’avait dit et qu’il va falloir se serrer la ceinture .
Tout cela était évidemment connu depuis plusieurs mois mais on nous a embobiné pour les raisons que vous savez .
Allez ! vive notre République d’irresponsables et de citoyens aveugles !

(1) Remarquons qu’en dépit du déficit annuel de 4 milliards d’euros du fonds de solidarité vieillesse ( sur un budget annuel de 20 M€ ) , qui finance ce que nous appelions autrefois le « minimum vieillesse » , aujourd’hui l’ASPA , notre députée de la 1 ère s’est flattée durant la campagne des législatives , d’avoir fait relever de 39 000 € à 100 000 € le seuil à partir duquel cette allocation dite « non contributive » , peut être récupérée partiellement sur les successions . Le seuil est resté à 39 000 € en métropole mais , au nom de l’égalité réelle, il a donc été triplé outre mer . Allez comprendre les raisons de ce privilège ! Les retraités ultra marins disposeraient donc d’un patrimoine plus élevé que leurs homologues continentaux !

8.Posté par CIMENDEF le 20/06/2017 19:59

Les fonctionnaires à la retraite qui ont bénéficié de l'indexation des salaires, de la prime d'éloignement (sic), des congés bonifiés et autres joyeusetés de la Colonial sont en général les plus féroces contempteurs du système.
Du balcon de la maison de retraite ou de leur villa, ils fustigent sans risque les profiteurs tout en empochant une belle retraite mensuelle encore majorée pour les plus chanceux.

9.Posté par le fou du roi le 20/06/2017 23:25

M Balcon le grand prêtre de la peur, du pessimisme est de retour,


10.Posté par JORI le 21/06/2017 10:30

7.Posté par Pierre Balcon le 20/06/2017 19:29
Vous parlez de démographie, mais le baby boom d’après guerre devrait bien entraîner un nombre de décès plus important dans les années à venir, et notamment de retraités!!. Qu'en pensez vous??.

11.Posté par Bouhhhhh le 21/06/2017 11:26

Oui le pire c'est que l'écrivain BALCON était un grand syndicaliste et c'est lui qui a eu l'idée géniale en 1997 lors de la manifestation des fonctionnaires de prendre en otage les locaux de la préfecture et du conseil général. Bref c'est une référence je vous le dit.
C'est lui aussi qui a signé mon permis de conduire, c'est une anecdote mais quand je lis les âneries qu'il écrit quel grand écart il a fait de socialiste stroskiste à limite militant du FHAINE:

On a relancé ainsi la politique nataliste , en pleine situation de chômage massif et sans perspective raisonnable d’amélioration


qt[Macron nous promettait un monde ouvert vers l’activité et l’entreprise, pour faire face à la mondialisation heureuse . ]q C'est vrai M DEMAGO mais en 2 jours et sans gouvernement c'est difficile

C'est un homme très intelligent mais qui devrait arrêter d'écrire tout et n'importe quoi, dans sa diatribe habituelle il utilise toujours des mots comme "défendre les fonctionnaires" de la CAF ???? Ah bon depuis quand les salariés relevant de l'UCANSS sont des fonctionnaires ?

12.Posté par " BLABLABLA " !!! le 21/06/2017 11:46

A L'AUTEUR DE L 'ARTICLE( ET AU MÊME DU " POST 7 ") :

"ET BLABLABLA" ",BLABLABLA". BLABLABLA ! ET ON RECOMMENCE :" BLABLABLA , BLABLABLA " .......
NE VOUS RENDEZ-VOUS PAS COMPTE QUE VOUS DEVENEZ " SOÛLANT" A FIN AVEC VOS RABÂCHAGES "RÉPÉTITIFS PEU CONVAINCANTS " ??????

13.Posté par A mon avis le 21/06/2017 11:53

Gueule de bois ou braiment d'aigri ?

14.Posté par Pierre Balcon le 21/06/2017 19:24

La seule force d’un peuple est dans sa capacité à réfléchir, étudier, analyser, puis à agir au mieux de ses intérêts généraux.

Les dirigeants d’officines privées l’ont bien compris et, c’est pour cela qu’ils ont acquis les médias (presse, télé, radio , et plus récemment journaux en ligne …) afin de pouvoir abaisser le niveau intellectuel des populations par toute une série d’artifices (fausses informations, télé réalité, commentaires bidons sur les
sites internet , jeux débiles etc…).

C’est dans cette sous culture, marquée par l'écriture arrangée de l’histoire et l'absence d’autonomie de réflexion qu’on trouve tous les ingrédients nécessaires à l’acceptation tacite du nouvel "esclavage" de l’individu.

Peut-être que si les gens éteignaient radios et télévisions et abandonnaient l'anonymat sur Zinfos , il y aurait un espoir de renouveau intellectuel et un vent de liberté qui ferait prendre conscience de cet urgent besoin d’intelligence.

C’est cette absence d’autonomie de penser et de vivre et cet emprisonnement individualiste et matérialiste qui enfoncent La Réunion dans le sous développement.

Notre Île fait l'histoire à l'envers en quelque sorte .

15.Posté par klod le 21/06/2017 21:15

moi , en tant que "citoyen framçais" .............. j'exulte face à ce recyclage des caciques dont balcon se complaisait ............

allez balcon ............... turn over ???????????????????????????

16.Posté par klod le 21/06/2017 23:12

heu .............. ou en sont les "républicains" canal historique: cioti , wauquiez et tutti quanti ............. des nouvelles , sieur balcon ? je m'inquiéte !

17.Posté par klod le 21/06/2017 23:32

"Peut-être que si les gens éteignaient radios et télévisions et abandonnaient l'anonymat sur Zinfos , il y aurait un espoir de renouveau intellectuel et un vent de liberté qui ferait prendre conscience de cet urgent besoin d’intelligence."


"l'idée géniale en 1997 lors de la manifestation des fonctionnaires de prendre en otage les locaux de la préfecture et du conseil général. Bref c'est une référence je vous le dit."..haaaaaaaaaa j'y étais et "le m'en souviens" , ha bon ?

beaucoup de dégat dans les locaux , affligeant ! bien que la cause était juste !

d'ailleurs , hormis le dernier jour où les commis crs ont chargé tout le long de la rue de la victoire ( mes yeux , emplies de lacrimo , s'en souviennent encore !) ............ beaucoup de mansuétude "des forces de l'ordre et de la morale" ...........


la , balcon s'égare ..............on attendait mieux d'un ex commis , à de haute fonction , de l'état .

allez , on se ressaisit !

18.Posté par Pierre Balcon le 22/06/2017 07:22

à post 11 et 17

Calomniez calomniez !

C'est votre façon de vous mettre en marche en arrière .
Toujours au milieu du troupeau bêlant .
Tous ensemble ! tous ensemble ouais !

En 1997 j'étais en effet un modeste syndicaliste de la CFDT ( INTERCO ) et ce sont vos camarades qui ont peut être eu l'idée de faire occuper les locaux de la ,préfecture , Sûrement pas moi !

En ce qui me concerne , avec beaucoup d'autres minoritaires hélas , j'étais , sur le fond , pour que l'on sorte enfin progressivement de ce système absurde d'indexation des salaires des fonctionnaires , sur la base de ce que proposait le rapport Ripert .

Et sur la méthode je me faisais une conception un peu différente de l'action syndicale que celle de votre secte .

En métropole le vote Macron a manifesté d'une certaine manière , même si c'est à mon sens par des voies d'égarement , une volonté de changer de méthode .

Ici on en reste aux bonnes vieilles recettes : clientélisme industriel , diffamation , outrances , anonymat pervers sur les réseaux sociaux . .

19.Posté par JORI le 22/06/2017 10:26

14.Posté par Pierre Balcon le 21/06/2017 19:24
Quel est le rapport entre "anonymat" et "renouveau intellectuel et un vent de liberté"??. Je crois que vous même n'avez pas encore pris conscience de ce que vous appelez: "prendre conscience de cet urgent besoin d’intelligence".
"C’est cette absence d’autonomie de penser et de vivre et cet emprisonnement individualiste et matérialiste qui enfoncent La Réunion dans le sous développement", mais n'êtes vous pas là pour relever le niveau de la Réunion, vous qui ne prétendez dire que des choses justes???.

20.Posté par Bouhhhhh le 22/06/2017 10:29

Vous êtes gonflés, un modeste syndicaliste, un modeste socialiste, un modeste fonctionnaire !!!!!
Bref, sans commentaire

Pour info moi aussi je faisais parti de ce syndicat et excusez moi du peu mais vous étiez contre le projet de loi de Jean-Jacques de Peretti, ministre de l'Outre-mer, qui souhaite ramener le taux de surrémunération pour les fonctionnaires nouvellement embauchés de 53% à 3% par rapport à la base salariale des fonctionnaires métropolitains.

C'est facile aujourd'hui quand on est en retraite de haut fonctionnaire de la Réunion de vouloir sortir de ce système de surrémunération.....

Vous avez la mémoire courte....

Pour l'anonymat, c'est mon choix et c'est autorisé je n'ai pas à me justifier !!!!!

Oui j'ai voté MACRON et OUI j'ai Ericka BAREIGTS et cela ne me pose aucun problème

21.Posté par JORI le 22/06/2017 10:32

18.Posté par Pierre Balcon le 22/06/2017 07:22
"Toujours au milieu du troupeau bêlant", ne faites vous pas vous même partie d'un troupeau ?. N'avez pas vous même bêlé pendant des mois au nom de ce troupeau?. Un troupeau qui s'est quand même pris une raclée, par deux fois, alors que vous lui prédisiez deux victoires???.
" j'étais , sur le fond , pour que l'on sorte enfin progressivement de ce système absurde d'indexation des salaires des fonctionnaires , sur la base de ce que proposait le rapport Ripert ", pourquoi du coup avez vous demandé à percevoir l'ITR, celle ci n'étant pas une obligation sans demande, je crois. Vous n'êtes pas en cohérence avec vos idées, enfin celles que vous prétendez défendre. Vous n'êtes en fait qu'un gros profiteur comme tous ceux que vous critiquez!!.
Concernant l'outrance et la diffamation, vous savez de quoi vous parlez puisque vous même les employez!!.

22.Posté par Pierre Balcon le 22/06/2017 18:17

à post 20

Vous mentez !

Nous n'étions guère nombreux en 1997 , avec J Denis Robert , du syndicat CFDT Police et Interco , à défendre la sortie progressive de la sur-rémunération .
Nous n'étions pas d'accord en revanche avec la solution radicale et injuste que proposait de Peretti : tout garder , au nom des avantages acquis , pour les anciens ( dont vous faisiez partie sans doute ) et plus rien pour les nouveaux .
Un agrégé ou un prof d'université gagnant donc moins qu'un instituteur. Bravo ! .

Nous avons travaillé beaucoup sur le sujet et je n'ai pas gardé le souvenir de l'audacieux que vous prétendez avoir été.

Je n'ai pas le souvenir de gens qui se planquaient dans les bureaux ( sauf au CG autour de Ch Payet ) ou, encore moins, défilaient dans la rue pour approuver de Peretti . J'ai gardé en revanche le souvenir de la haine que nous suscitions de la part de tous ceux qui ne voulaient pas bouger!

Mais vous faisiez partie sans doute de la courageuse armée de l'ombre qui s'est depuis reconvertie dans les commentaires anonymes sur Zinfos ! Triste fin .

Oui c'est en effet légal d' être un lâche, mais ce n'est pas très élégant .
Ayez le courage de sortir de l'anonymat et nous pourrons vérifier qui vous êtes et qui dit vrai.

De mon côté , j'ai gardé le tract et le rapport qu'avec INTERCO nous avions fait à l'époque et pour le congrès de la CFDT de l'année suivante , où nous exposions notre position .
Je me souviens aussi du "coup d'état" de la direction sortante de l'URIR CFDT qui a changé en séance ses statuts pour conserver les postes .
Q'en aurait pensé Macron ??

Aujourd'hui vous dites que vous avez voté Bareigts . C'est votre droit .

Vous avez donc changé d'avis sur la question depuis lors !

Vous savez en effet qu'elle a répondu à Mme Gélita Hoarau qui l'interpellait à ce sujet au moment de la présentation de la loi Egalité réelle au Sénat , qu'il n'était pas possible de revenir sur l'indexation des salaires des fonctionnaires à cause de ses effets négatifs sur le PIB ( on croit rêver !! ) .

Et j'ai interprété l'engagement qu'elle a fait figurer sur son tract des législatives comme la garantie
qu'elle s'opposerait de toutes ses forces à toute évolution sur le sujet .

Alors , à défaut de courage , un peu de cohérence, je vous prie !!! . .

23.Posté par GIRONDIN le 22/06/2017 21:12

J'adore les discussions entre fonctionnaires.

24.Posté par Bouhhhhh le 23/06/2017 08:28

sauf que je ne suis pas fonctionnaire......

25.Posté par GIRONDIN le 23/06/2017 22:30


23.Posté par GIRONDIN
On est au moins 2 alors!

Oui j'ai raté ma vie....

26.Posté par Dazibao le 23/06/2017 23:41

22.Posté par Pierre Balcon le 22/06/2017 18:17

Nous n'étions guère nombreux en 1997 , avec J Denis Robert , du syndicat CFDT Police et Interco
............................
C'est bien celui qui était fonx détaché, qui a fait la campagne de Chevènement et qui ensuite a été muté à Tahiti ? C'est une question, juste par curiosité.

27.Posté par Dazibao le 24/06/2017 00:10

M. BALCON,

Il faut raison garder.

Que cela soit par Macron ou par un autre, le système il est foutu depuis longtemps par la faute de ceux qui ont gouvernés et notamment foutu de plus fort par FILLON, SARKOZY. Vous imaginez que SARKOZY a été Président de la République. C'est une véritable anomalie sans parler de Hollande mais lui au moins ne nous a pas habitué à des sorties verbales catastrophiques et ne se planquait pas derrière un Buisson, même pour aller voir sa Julie.

Et puis, notre déconfiture, cela correspond à la mentalité des français. "Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n’est pas victime ! Il est complice. George Orwell ".

Pour preuve, cela marche un peu mieux dans les pays nordiques et en Allemagne. Cela veut dire que la richesse d'un pays c'est une question d'origine et de nature culturelles. Nous sommes trop latins, c'est à dire baiseurs de paquets. Bernard TAPIE se présentait demain qu'il ferait un beau quota de voix.

Il y a peu, j'ai vu un reportage sur la Suède. Le 1er ministre paye son repas et mange à la cantine de son ministère, en faisant la queue comme chez Flunch. Le soir il rentre chez lui avec son véhicule. En France, Matignon c'est plus de 20.000 repas/an dans de grands plats dorés et avec de grands crus. SARKOZY président allait tous les matins déjeuner au Bristol, là il y rencontrait les bienfaiteurs de l'humanité (Alexandre Djouhri par exemple), le tout aux frais de l'Etat alors même qu'il avait un chef cuistot, un chef pâtissier etc... à l'Elysée. Partout, c'est de l'abus. Je me souviens qu'un jour à Gillot, à l'accueil d'un ministre, le président du Conseil général avait donné des instructions fermes à son dir/cab "Vous voyez la voiture du préfet, je veux la même que lui, même couleur, mêmes sièges en cuir; celle que j'ai parait ridicule à côté".

Vous avez bien vu le train vie du préfet de la Reunion. Vous rappelez le Vicomte X qui demandait à son chauffeur d'être devant chez lui précisément une demi-heure avant l'heure, et que la clim tourne pour être à une température de x degrés et qu'au moment désiré, on lui ouvre la portière ? C'était le même qui téléphonait aux policiers de Gillot pour demander la livraison à domicile des bagages de madame qui arrivait fatiguée de Paris.

Ces abus là, sont multipliés par combien en France ? Combien de primes palpent les TPG (ils ont une nouvelle appellation non contrôlée), notamment celui de Nouvelle-Calédonie au prorata du chiffre export du nickel ?

La révolution a installé une nouvelle caste qui se sert bien.

28.Posté par Pierre Balcon le 24/06/2017 08:23

Yes Sir , pour votre première question .

Pour le reste je partage globalement votre diagnostic mais je vais jusqu'au bout de de ma logique en ce sens que, privilégiant une approche "structuraliste" ou "systémique" , - appelez la comme vous le voulez- , de l'anthropologie et de la sociologie , je pense que ce sont largement les systèmes et les structures qui produisent les comportements .

Je ne crois pas du tout à l'émergence de l'homme providentiel génial ou du sombre con diabolique .

Macron n'est rien d'autre qu'une production de notre société française en 2017 . Et au fond il n'est qu'un homme moyen du système parisien , au cursus banal !

Notre société est fatiguée , introvertie , sans valeurs et égoïste .
C'est sa lassitude de vivre , sa paresse d'exister en tant que démocratie , sa perte de repères , sa dissolution dans un ensemble européen qu'elle ne maîtrise plus , ses perceptions de ses intérêts catégoriels qui ont provoqué la convergence entre le grand capital ( qui fatigue jamais lui ) , les médias qu'il gouverne , la technostructure administrativo- judiciaire et les organisations politiques qui ont permis ce "coup d'état" soft , forme moderne de la prise de pouvoir expérimenté avec succès au Brésil et tenté avec moins de résultats en Grèce et en Espagne . .
En gros cela consiste à promouvoir l'’union des partis dits de gouvernements ...Coup d’Etat soft, car il s’agit de garder le pouvoir à tout prix, dans le respect formel de la démocratie. Ce qui n’empêche pas d’en trahir l’esprit...


J'ajoute à cette approche structuraliste une approche " fonctionnaliste" qui rend assez bien compte du pourquoi de la corruption à La Réunion spécialement .

Trop de gens seraient pénalisés par un fonctionnement normal et transparent de nos institutions .
Trop de gens ont intérêt à ce que ça dysfonctionne.

Je discutais l'autre jour avec une agent d'une association subventionnée par la mairie de St Denis et qui "s'occupe des petits vieux " , comme elle me le disait.
Je suis tombé des nues par son témoignage et ai pu mesuré comment on tient les gens en laisse : dans ce système dysfonctionnel . Mais au fond presque tout le monde y trouve son compte : l'agent qui trouve du boulot ( alors qu'il serait probablement incapable de passer un concours ) et qui en contrepartie doit animer ou au moins participer à la campagne électorale de son recruteur et les personnes âgées en perte d'autonomie à qui on sert la gamelle tous les midis et qu'on trimbale dans le bus une fois par mois .

Les seuls perdants sont évidemment les citoyens .

Conclusion La Réunion ne sortira de la corruption et de son symptôme qu'est le clientélisme que quand les citoyens auront accès à l'autonomie économique.
D'ici là Thierry Robert et G Annette auront encore de beaux jours devant eux.
Et Les Camélias fleuriront des tracts verts de la "jolie et intelligente Ericka" , comme nous l'a assommé le rédacteur en chef du JIR pendant toute la campagne .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 17 Octobre 2017 - 14:45 Dénonciation, délation, explosion ?