Santé

Grippe porcine : Ce que les Réunionnais doivent savoir...

Connaissez-vous les tenants et les aboutissants de la maladie de la Grippe porcine ? Cette maladie qui a déjà fait 81 morts au Mexique et huit cas non mortels aux Etats-Unis peut-elle atteindre la France et ses DOM ? L'île de la Réunion peut elle connaître une maladie de ce type ? Zinfos a sélectionné plusieurs extraits d'un article publié par le quotidien Le Monde dans le but de maîtriser les modalités de ce virus grippal.


Grippe porcine : Ce que les Réunionnais doivent savoir...
La grippe porcine, qui a fait 20 cas mortels identifiés au Mexique et huit cas non mortels aux Etats-Unis, a suscité un déclenchement d'alerte par les autorités sanitaires mondiales qui craignent une pandémie humaine. Voici un extrait de cet article publié par Le Monde.

"Qu'est ce que la grippe porcine ?

Il s'agit d'une maladie respiratoire des élevages de porcs, un virus grippal de type A. Elle peut se répandre rapidement. La grippe du porc passe occasionnellement chez l'homme. Le nouveau virus de grippe porcine a été identifié comme la souche A/H1N1, ayant muté "dans des gènes jamais rencontrés auparavant", selon l'OMS. Mexico a confirmé que tous les cas constatés dans le pays procédaient de la contagion d'homme à homme, ce qui inquiète au plus au point l'OMS. Selon le ministère de la santé français, les symptômes sont ceux d’une grippe saisonnière : fièvre, toux, écoulement nasal, douleurs articulaires et/ou musculaires. (...)

Peut-on l'attraper en mangeant de la viande de porc ?

Non, rappelle samedi le ministère de l'agriculture français. "Cette grippe d'origine porcine au Mexique ne s'attrape pas en mangeant de la viande, mais par voie respiratoire, d'homme à homme", précise le ministère. La température de cuisson (71° Celsius) détruit virus et bactéries, précisent les centres de contrôle des maladies américains (CDC).

Comment se protéger ?

Le ministère des affaires étrangères français recommande d'éviter les lieux de rassemblement public, de respecter les règles d'hygiène élémentaire, notamment le lavage soigneux et régulier des mains et l'aération des pièces, d'éviter le contact avec les personnes malades, et de consulter un médecin en cas de fièvre ou de symptômes grippaux.

Quels sont les pays concernés pour l'instant ?

En dehors du Mexique et des Etats-Unis, les autorités de santé au Pérou, au Chili et au Costa-Rica ont activé des plans de vigilance sanitaire. Au Canada, aucun cas n'a été recensé mais la ministre canadienne de la santé, Leona Aglukkaq, a demandé la plus grande vigilance à ses compatriotes afin d'éviter la propagation de la maladie. La France a mis en place un centre de crise afin de suivre l'évolution de la situation sanitaire au Mexique ainsi qu'une plate-forme de réponse téléphonique d'information sur la maladie (01 45 50 34 60). Paris a précisé samedi que "la France n'importe pas de porcs vivants, ni de viande porcine du Mexique".

Existe-t-il un vaccin contre cette maladie ?

Oui, pour les porcs. Oui et non pour l'homme. Selon les autorités mexicaines citant l'OMS, le vaccin correspond encore à une souche précédente du virus le rendant moins efficace. Mais "la production de vaccin [est] possible dans la mesure où le virus est identifié" mais elle nécessite "un peu de temps", a indiqué samedi l'OMS. En attendant, le Tamiflu, médicament à base d'oseltamivir utilisé contre la grippe aviaire, est efficace pour ce virus, ajoute l'organisation. Le vaccin contre la grippe saisonnière humaine ne protège pas contre la grippe porcine."

Par ailleurs, le Ministère des Affaires étrangères a mis en place une plate-forme de réponse téléphonique au 01 45 50 34 60 pour toutes les informations et interrogations de la population française. Deux cas suspects revenus du Mexique et résidant dans les régions de Bordeaux et Marseille sont actuellement étudiés par les autorités sanitaires françaises afin de déterminer la présence de ce nouveau virus chez ces individus. Roselyne Bachelot a inauguré un système de conférence de presse quotidienne cet après-midi sur l'épidémie et les mesures françaises.
Dimanche 26 Avril 2009 - 14:00
Ludovic Robert
Lu 1546 fois




1.Posté par thierry le 26/04/2009 14:34
Avec l'hiver qui arrive, on a plus à craindre que la métropole.

2.Posté par Coo2gle le 26/04/2009 18:30
Depuis quelques jours on entend parfois certains "experts" atteints de tchérnobylisme aigu qui disent qu'on ne risque rien derrière nos frontières !

Décidément, les leçons ne sont pas apprises...

3.Posté par Brutus le 26/04/2009 18:46
Après la crise énergétique, la crise financière, la crise bancaire, la crise sociale, la crise environnementale à venir, il ne manquait plus qu'une crise sanitaire !

4.Posté par Pas niqué ! le 26/04/2009 19:45
La sinistre de la santé, l'ineffable Roselyne, vient de demander aux français de ne pas paniquer, ce qui, à mon avis, va produire l'effet exactement inverse !

5.Posté par Gérard Maillot le 26/04/2009 20:45
Le boeuf, les moustiques, les cochons, les cocos...On va mourir!


6.Posté par Post 2 le 26/04/2009 20:59
C'est justement l'anniversaire de Tchernobyl aujourd'hui !

7.Posté par Basile le 26/04/2009 21:00
Y-a-t-il des risques à fréquenter les cochonnes ?

8.Posté par Aurélie le 27/04/2009 07:48
Non Basile, cette grippe ne se transmet que d'homme à homme ! Les femmes ne risquent donc rien !

9.Posté par papapio le 27/04/2009 10:36
En ma qualité de Psychologue "aguerri" de ce type de situation, je dirais qu'il n'y a qu'une seule attitude raisonnable à adopter: F U I R . . . Vite... le Plus loin possible....et crier très fort: HAaaa...

(j'aime beaucoup les Postes: 5,6,7,8)

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales