Santé

Grippe A : Luc Chatel évoque la fermeture des écoles

Dans un entretien publié mercredi par Le Figaro, le ministre de l'Education nationale, Luc Chatel, évoque la possibilité de fermer les écoles à la rentrée.


Grippe A : Luc Chatel évoque la fermeture des écoles
"En cas de pandémie totale, si les circonstances l'exigent, nous nous tiendrons prêts à fermer les établissements". Cette déclaration de Luc Chatel, ministre de l'Education nationale, au Figaro ne va pas passer inaperçue. Jusqu'à maintenant, il n'en avait jamais été question.

"La procédure de fermeture d'école fera l'objet d'une réunion aujourd'hui au ministère de l'Intérieur. Une circulaire détaillera les instructions à suivre pour les préfets et les directeurs d'établissement. Aucun seuil n'a été fixé pour fermer une école. On s'adaptera au cas par cas. La décision sera prise par le préfet, en concertation avec les autorités de l'Éducation et les directeurs des établissements, après examen de la situation épidémiologique nationale et locale", détaille le ministre.
Un plan de suivi pédagogique a même été mis en place : "Nous avons préparé un plan de continuité pédagogique. Il s'agit de programmes éducatifs destinés aux élèves privés de cours. Ils ont été préparés pendant l'été par le Centre national d'éducation à distance et seront diffusés sur France 5, Radio France et Internet."

Retrouver l'intégralité de l'interview ici
Mercredi 12 Août 2009 - 12:14
Benjamin Postaire
Lu 1217 fois




1.Posté par Pierre Dupuy Junior le 12/08/2009 14:12
C'est les écoles "écoles" ou juste les écoles primaires dont il est question? (prie très fort)

2.Posté par Laurent le 12/08/2009 17:23
Il parait important d'agir et vite. La réunion est en phase de pré-pandémie.
Les écoles doivent rester fermées. Il nous faut atteindre la fin de l'hiver.
Sinon les malades et les morts se compteront par milliers !!!!
Ne recommençons pas les erreurs du Chikungunya

3.Posté par Brutus le 12/08/2009 22:03
Il serait sage de fermer les écoles, ainsi que tous les lieux de rassemblement, mais ce serait une mesure très impopulaire, la majorité des parents prenant l'école pour uen garderie gratuite.

4.Posté par made974 le 12/08/2009 22:43
Si on arrêtait le délire ! Fermer les écoles ... pour cause de grippe ... C'est du grand N'IMPORTE QUOI ! Et puis ... si ça marche leur programme éducatif à distance pourquoi les rouvrir hein ? Ca en ferait des éconocroques ! Même plus besoin de profs ! Mais bon là c'est moi qui dois délirer ...

5.Posté par Volatile le 12/08/2009 23:42
Si on ferme les écoles mais que les parents travaillent, que fait-on des enfants ? on les met dans des centres aérés, où la contagion se fera tout aussi bien ?
Et on continue à laisser ouverts supermarchés, cinémas, églises et autres lieux de rencontre et de réunion ? on laisse les gens faire la queue à la banque, à la CAF, à la Poste ?
Fermer les écoles est une mesure démagogique mais inefficace. Il serait bien plus efficace de distribuer des masques et d'en imposer le port sous peine de sanction pénale.

6.Posté par laurent le 13/08/2009 08:58


Dernier bulletin de l'institut national de veille sanitaire.

Point de situation au 11 août 2009 (11h)

" En métropole, la circulation du virus est effective mais reste limitée. Le recours aux médecins de ville et aux urgences hospitalières pour cause de syndromes grippaux est stable et se situe au-dessus des moyennes saisonnières sans pour autant atteindre le seuil épidémique. Pour la semaine 32, le nombre de consultations pour grippe clinique en ville est estimé par le réseau Sentinelles à 37 pour 100 000 soit environ 23 000 consultations pour lesquelles la part du virus A (H1N1) 2009 ne peut être précisée. Le nombre de nouveaux épisodes de cas groupés est également stable par rapport à la semaine précédente (10 contre 9). Quatre patients sont toujours hospitalisés en soins intensifs. Aucun décès de patients porteurs du virus A (H1N1) 2009 n’a été rapporté cette semaine.

Aux Antilles-Guyane, de nouveaux cas de grippe A (H1N1) 2009 ont été confirmés. Il n’est pas observé d’évolution majeure par rapport, la semaine précédente. Sur l’île de la Réunion, l’activité grippale en médecine libérale est en augmentation. Le virus pandémique est responsable d’une part croissante des cas prélevés.
Au niveau mondial, dans les pays qui ont été particulièrement touchés par la pandémie, on assiste à une stabilisation ou à une diminution de la circulation virale, alors que celle-ci s’étend dans d’autres régions.

"
La pandémie se répand à la Réunion. Il serait temps de tirer les leçons des erreurs passées

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales