Santé

Grippe A : Deux cas suspects supplémentaires pour un total de cinq

La DRASS a confirmé ce lundi après-midi deux nouveaux cas suspects de personnes ayant contracté la grippe A à La Réunion. Des analyses sont en cours pour savoir si ces cas sont à ajouter au premier cas confirmé hier par les professionnels de santé.


Hier, les médecins hospitaliers confirmaient le premier cas de grippe A sur La Réunion. C'est, à l'heure actuelle, le seul cas de gripe H1N1 avéré. Il s'agit d'un jeune homme revenu d'Australie et qui est désormais rentré chez lui avec un traitement.

Aujourd'hui, au cours d'une conférence de presse prévue pour effectuer un traditionnel bilan des moyens mis en oeuvre sur place, la DRASS et le directeur de cabinet de la préfecture, Jean-François Moniotte, ont annoncé la suspicion actuelle de cinq personnes qui pourraient avoir contracté la grippe A. L'un d'entre eux aurait été en contact avec le premier cas confirmé, les autres reviendraient aussi d'Australie.

Une certitude pour l'ensemble des professionnels présents : "Il n'y a pas de quoi se faire peur, c'était prévisible", explique un médecin. En ce sens, les professionnels souhaitent que la population ne s'alarme pas en rappelant que toutes les précautions sont mises en oeuvre. Seul prérogative majeure : "Il faut que chacun joue le jeu, qu'il appelle son médecin en cas de doute, lequel appellera le Samu qui viendra chercher la personne".

Sur un bilan donné il y a deux jours, le nombre de cas dans le monde entier monte à plus de 90.000 dont 382 décès. Pour les professionnels locaux, les chiffres vont encore augmenter et la pandémie va se propager davantage. La difficulté pour les professionnels sera de dissocier grippe A et grippe saisonnière...

Concernant les mesures de contrôle, elles ont été renforcées aux frontières à travers une sensibilisation des passagers, une prise en charge ambulatoire a été créée afin que, lorsque cela est possible, le patient retourne à son domicile avec un traitement adapté et une lettres adressée à son médecin traitant.

Enfin, la DRASS a rappelé que La Réunion est dotée de 70.000 traitements de tamiflu et qu'une partie des masques (200.000 pour les professionnels de santé, 3 millions 300.000 pour les patients) devrait bientôt arriver sur l'île. Tous les stocks sont répartis dans trois centres hospitaliers. Les professionnels de santé ont eux des kits.
Lundi 6 Juillet 2009 - 16:25
Lu 1097 fois




1.Posté par Coo2gle le 06/07/2009 17:11
On sait combien il y avait de passagers confinés dans l'avion qui a ramené ce jeune d'Australie ?

Est-ce qu'il y a un suivi de ces passagers ?

Car il est à craindre que si lui, et d'autres, étaient en phase d'incubation, les autres passagers soient eux aussi contaminés, et par la suite la Réunion, qui est, je le rappelle, une ile !

Si la DRASS et le département gèrent la crise de la grippe A comme ils ont gérés le chik, on est mal !

2.Posté par Brutus le 06/07/2009 17:20
Question à la DRASS, au Préfet, et autres "responsables" :

En cas de symptomes, vous dites : appelez, entre autres, votre médecin traitant, qui, lui, ne se déplace jamais.

Ce qui signifie déplacement de l'éventuel malade, trasmport en commun, salle d'attente, foule, promiscuité, etc...

Est-ce vraiment la meilleure solution ?

Autre question : où sont les masques ? Qui les distribuera ? Combien y en a t-il (sachant que la durée d'efficacité d'un masque est de quelques heures) ?


3.Posté par Pépé Guy le 06/07/2009 18:13
Peut-être que l'on pourrait redonner les symptômes,au cas ou !!

4.Posté par Pourquoi tu tousses ? le 06/07/2009 18:39
Petit calcul : un passager aérien a toute les "chances" de contaminer l'ensemble des passagers, soit disons 150 personnes.

On sait par ailleurs que pour cette grippe, en temps "normal", un malade contamine entre 3 et 5 personnes de son entourage...

Donc (hypothèse basse) 150 x 3 = 450 malades, qui eux-mêmes vont contaminer 1500 personnes, qui eux-mêmes ... 4500 ... 15000 ... etc...

En quelques jours, la Réunion risque d'être entièrement touchée.

5.Posté par Falbala le 06/07/2009 19:20
Pourquoi la DRASS ne communique t'elle pas publiquement les coordonnées de ce vol venant d'Australie ? Que tous ceux qui étaient dans l'avion soient plus vigilants !!

6.Posté par Jeff le 06/07/2009 19:22
a-t-on arrêté les deux suspects?

Bayer and co ont-ils portés plaintes?

qui est dérrière tout cela, le la di la Fé, la rumeur, peut-être! mais l'escroquerie à la trouille surement.

7.Posté par Jeff le 06/07/2009 19:47
Quelle superbe opération marketing. Il faut bien le vendre le Tamiflu, donner la trouille à la population est le meilleur moyen.

La grippe porcine, tout le monde en meurt : lol, mais pas les banques qui sont derrière le labo du tamiflu, il faut bien les renflouer ces pôvres banques? On a déjà du mal à les aider avec de minables, alors vive la crédulité de la populace, faisons le marketing des labos.

La grippe porcine n'existe pas, c'est la N1H1, ouah où, qu'est ce qu'on rigole, les producteurs de porc, eux, ils ne< rigolent pas.

8.Posté par Josette Brosse le 06/07/2009 19:59
Va t-on refaire les mêmes erreurs que pour le chik ?
Il est absolument impensable de faire aller le malade chez le médecin. Entre toux, éternuements, postillons, on va récolter se qu'on sème.
C'est le médecin qui doit se déplacer, il a les protections nécessaires, le masque chirurgicale que nous pourrions éventuellement porter, n'est pas un gage de sécurité, le médecin, lui, à le masque approprié. Le malade ne saura faire la différence entre grippe "normale", dengue et autres petites réjouissances.
Je constate encore une fois que l'on nous entraîne sur une pente savonneuse.
A nous d'ouvrir l'oeil et le bon.


Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales