Social

Grévistes de Citroën assignés pour délit d'entrave : Délibéré le 13 décembre


Eric Benavente (directeur général de CFAO Motors et son avocat, Me Pierre Mansuy)
Eric Benavente (directeur général de CFAO Motors et son avocat, Me Pierre Mansuy)
Une partie des 35 grévistes de Citroën (groupe CFAO Motors) étaient assignés cet après-midi au tribunal de Champ-Fleuri, à Saint-Denis. La direction les accuse de délit d'entrave, alors que le conflit perdure depuis 25 jours.

Pour l'avocat de la direction, Maître Pierre Mansuy, "le droit de grève c'est de s'exprimer, pas de causer un trouble en interdisant l'accès du site aux clients et aux salariés". Pour l'avocat, "il y a manifestement un trouble illicite". Selon lui, l'accès de l'entrée est bloqué et certaines nuisances, comme des pneus brûlés, gênent à la fois les salariés non grévistes et les clients.

Eric Benavente, directeur de CFAO, a d'ailleurs tenu à s'exprimer personnellement au cours de l'audience: "Nous demandons l'arrêt de l'ensemble des nuisances pour permettre la liberté d'accès aux salariés et aux clients", a-t-il souligné.

Les salariés de Citroën, défendus par Maître Alain Rapady et soutenus par Pascal Hoareau et Clara Derfla (CGTR Sud), ont fait valoir le fait qu'il n'y a pas de délit d'entrave. Et par la voix de leur avocat, contestent sur la forme les assignations formulées par la direction.

"Apparemment, l'huissier mandaté par la direction s'est contenté de mettre sur la table du piquet de grève les assignations sans les remettre individuellement", souligne Me Alain Rapady, qui explique : "nous plaidons l'irrégularité de ces assignations. L'assignation indique que les deux sociétés (CFAO Morors et CMM, ndlr) agissent par l'intermédiaire d'une personne physique qui s'appelle Marc Hirschfeld (l'ancien directeur, ndlr) dont les salariés savent depuis deux ans qu'il n'est plus à la Réunion et qu'apparemment il n'est plus le représentant légal".

Pour l'avocat, il n'y a par ailleurs sur le fond "pas de délit d'entrave". Le jugement a été mis en délibéré et sera rendu par le tribunal de Champ-Fleuri, vendredi 13 décembre à 14h.
Jeudi 12 Décembre 2013 - 17:56
G.K.
Lu 1042 fois




1.Posté par darky le 12/12/2013 18:11
la CFAO semble avoir de gros problèmes avec les huissiers de nouveau.. courage camarades..tienbo!

2.Posté par L’INDÉPENDANT le 12/12/2013 20:10
Ils n'ont pas offert assez et pas aux bonnes personnes, des C4 et autres modèles...
Sinon, ils auraient la paix depuis longtemps...
Ce n'est pas Yvan et son acolyte qui diront le contraire.

3.Posté par Dada le 12/12/2013 23:02
Les salaries de Citroën auraient du trouve un autre avocat, sa pas un avocat, mais un z'avocat.

4.Posté par ? le 13/12/2013 00:54
Mr Yvan HOARAU et son acolyte, soit disant grand défenseur des ouvriers, ils sont où?
CGTR tout fout le camps, questions d'argent

5.Posté par al Bert le 13/12/2013 03:04
Les deux ^z avocat^ sont pareil..
Pas un pour rattrapé l autre .

6.Posté par noe le 13/12/2013 09:36
J'ai besoin d'une C6 pour Noël !
Qu'on dégage ces grévistes de toute urgence à l'entrée !

Cette boîte doit faire du chiffre en cette fin d'année difficile et ce n'est pas quelques avatars qui feront la loi !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales