Social

Grève : les bureaux des impôts fermés au public


Grève : les bureaux des impôts fermés au public
Les services des impôts sont fermés au public en ce jour de grève à l'appel de l'intersyndicale, soit "plus de la moitié des agents" indique Jocelyn Cavillot, délégué régional Solidaires. 
 
Le ministère des Finances prévoit une suppression d'emploi "à hauteur de 2,5% du personnel" selon Jocelyn Cavillot, qui rapporte cette réduction à 20 postes supprimés sur le département d'ici septembre 2013, sur les 900 emplois actuels. "C'est inacceptable, La Réunion est déjà en sous-effectif" assure le syndicaliste qui voit se poursuivre le dégraissement progressif depuis cinq ans. "Nous attendions un changement mais il n'est pas là et on continue notre combat" déclare Pierrick Olliver, secrétaire CGTR des Finances publiques.
 
L'intersyndicale a fait une proposition aux collectivités afin des les inviter à accélérer le recensement des nouvelles constructions qui sont assujettis aux impôts locaux. Plutôt que "d'augmenter les impôts" alors que les ménages sont pris à la gorge dans un contexte de crise, l'intersyndicale propose une augmentation des effectifs des agents de recensement aux communes, "mais les collectivités préfèrent la facilité" dénonce Jocelyn Cavillot. "Des logements neufs ne sont pas recensés depuis plus de trois ans. C'est de la gratuité. Toutes les collectivités devraient avoir une liste exhaustive des habitations" ajoute le syndicaliste, "pour une fiscalité plus juste et que tout le monde paye ce qu'il a à payer".
 
Les députés ont aussi été interpellés par courrier par l'intersyndicale sur la situation en septembre dernier, "mais nous n'avons reçu aucune réponse"  regrette Jocelyn Cavillot. "Les élus ont un raisonnement à court terme, c'est regrettable mais c'est comme ça. En métropole, des élus se mouillent pour maintenir les effectifs dans les services de proximité".
 
Une motion sera déposée en cette fin de matinée en préfecture. "L'Etat est concerné par les conditions de réception des contribuables" conclut Jocelyn Cavillot.
 
Sur le plan national, 2023 suppressions de postes sont prévus d'ici septembre 2013.
Mardi 30 Octobre 2012 - 09:59
Daniella Maillot
Lu 1145 fois




1.Posté par Katoi Naapak le 30/10/2012 10:21
le changement c'est maintenant ? oui mais pas comme on le pensait lol

2.Posté par secret de polichinelle le 30/10/2012 10:59
La mairie de st pierre emploie 7 agents communaux pour se substituer aux agents des impôts, dont 1 à temps plein au sein des services fiscaux pour saisir les déclarations avec les habilitations données "officiellement en missouk" par certains agents. Ces 7 employés communaux sont chapeautés par une élue de la mairie de st pierre. Avec la fusion des impots locaux et revenus, les employés communaux ont a présent accès a tout.

Curieusement, le dossier des impôts sur ses revenus de cette élue qui a beaucoup défiscalisé ces dernières années a disparu. Bien évidement c'est une pure coïncidence, et il ne faudrait pas imaginer qu'il s'agit de la partie immergée d'un iceberg.

mi paye pas zimpot, mi roule en gros loto, la mairie ca l'est super.

3.Posté par tos de 2003 le 30/10/2012 15:35
En 2003, on a fait greve pour lutter contre notre decentralisation forcée.

En 2012 c'est l'intersyndicale des impots qui demande aux collectivités de faire le boulot des fonctionnaires!!! Les temps ont changé: "le medef m'enc... les syndicats lubrifient"

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales