Social

Grève générale aujourd’hui : dans la continuité des revendications du Cospar

Le mot d’ordre de grève générale lancé par les syndicats nationaux sera suivi aujourd’hui à La Réunion, si le temps le permet. Les revendications sont les mêmes que celles du 29 janvier, jour de la première contestation de l’année. Aujourd’hui, il faudra rajouter la plate-forme revendicative du Cospar…


Grève générale aujourd’hui : dans la continuité des revendications du Cospar
Le 29 janvier, ils étaient 3.000 manifestants à Saint-Denis et 5.000 à Saint-Pierre. Le 5 mars à l’appel du Cospar, ils étaient 15.000 à Saint-Denis, et 10.000 à Saint-Pierre. Le 12 mars à l’appel du Collectif, ils étaient 5.000 à Saint-Denis, et 3.000 à Saint-Pierre. Et aujourd’hui ?
La réponse dépendra d’un élément inattendu la météo. Il pleut sans discontinuer depuis le milieu de la nuit, alors que les vacances scolaires ne sont pas terminées. Quel impact auront ces éléments sur la mobilisation par rapport à la grève du 29 janvier dernier? Il est difficile d’oser un quelconque pronostic.
Car si les revendications des travailleurs du privé (hausse des salaires et du pouvoir d’achat) et surtout ceux du public (arrêt de suppression de postes dans la fonction publique, retrait des réformes de l’Education nationale…), n’ont pas changé depuis, ce matin, elles s’accompagnent en plus localement de celles du Cospar.
C’est un fait, les 62 points de la plate-forme revendicative du Cospar supplantent les revendications nationales du mot d’ordre de grève dans l’île. Car ce sont encore une fois les fonctionnaires qui portent l’actuel mouvement social…
Jeudi 19 Mars 2009 - 07:19
Jismy Ramoudou
Lu 874 fois




1.Posté par Sand le 19/03/2009 10:34
Pourquoi ne pas agir sur la TVA non perçue récuperable. Les grands distributeurs la percoivent pour compenser le surcout le l'eloignement pour les consommateurs mais en réalité ils ne réprcutent pas cette subvention. Il y a là un peu de marge de manoeuvre sur les prix et sur les salaires si ce détournement de fonds est dénoncé et interrompu à l'occasion des négociations en cours.

2.Posté par daniel le 19/03/2009 12:15
HEUREUSEMENT POUR LE COSPAR IL Y A LES MAIRIES DE GAUCHE POUR OBLIGER AUX GENS DE VENIR A LA MANIF EN FOURNISSANT LES BUS SINON PERSONNES DANS LES RUES

3.Posté par HATBACH le 19/03/2009 13:30
Daniel, il y en a qui ont dit oui à leurs maires et ils sont nombreux à être restés à la KAZ!

4.Posté par HERZOG le 19/03/2009 15:45
Ces maires de gauche qui fournissent le plus gros des troupes de la manif, sont les premiers à refuser l'augmentation des salaires des employés communaux.
Travailler dans une collectivié, sans êtes titulaires, cela comporte des risques. La Réunion est une fausse démocratie, ou la liberté d'expression, peut vous coutez votre emploi.
Devant toute cette mascarade, le Réunionnaies va faire ses courses, regarde la télé pour suivre l'actualité, et discute de tout cela devant la boutique, et le dimanche après la messe, va voter pour son maire...................

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales