Société

Grève des stations: Qu'en pensent les automobilistes?


Grève des stations: Qu'en pensent les automobilistes?
Les stations-service de la Réunion seront en grève illimitée dès demain matin. Premiers concernés par cette situation, les automobilistes réunionnais qui, pour la plupart, se sont rués dans les stations-service pour éviter la panne sèche. Car la grève annoncée par les gérants est d'une durée indéterminée.

Dans une des stations de Saint-Denis, rue de Bois de Nèfles, les automobilistes s'arment de patience pour faire généralement leur plein, même si certains expliquent ne pas remplir leur réservoir afin d'en laisser pour les autres. Depuis l'annonce de la grève, de plus en plus de stations-service se retrouvent sans gasoil (voir ici). Et les livraisons d'essence prévues encore aujourd'hui ne devraient pas pallier à la frénésie…

Sous la chaleur et dans leur véhicule, les automobilistes réunionnais prennent leur mal en patience. Si, sur le fond du problème, ils se disent plutôt en phase avec les gérants de stations, la méthode pourrait être différente à leurs yeux.

"Je partage leur colère. Ils ont raison", lâche Raymond au volant de son 4x4. Même vision, une voiture plus loin. Pour Yohan, les gérants ne font que défendre leur "bifteck". Sur la méthode, ce trentenaire préfère dédramatiser. "On se fait une raison depuis les dernières grèves", poursuit-il. Au volant de son véhicule professionnel, il explique qu'il va devoir faire le plein, consigne du patron oblige. Mais sur son véhicule personnel, Yohan assure ne pas avoir mis trop d'essence. Un geste citoyen pour lui.

Pour Véronique, il s'agit avant tout d'un cas pratique. "J'ai mon travail, les enfants à récupérer dans les écoles. Je ne peux pas être bloquée. Moi j'ai vu ce qui s'est passé en Guadeloupe et je prends les devants. Après je comprends leur problématique. C'est normal de faire grève pour sauver les emplois", explique-t-elle.

Un peu plus loin, une autre automobiliste fulmine dans sa voiture. Pour elle, cette grève est de trop. "Je n'ai plus d'essence, je vais être en retard à mon travail. Je fais la queue depuis plus d'une heure. Ce n'est pas normal", lâche-t-elle, énervée, avant de refermer sa vitre.

Le mot de la fin reviendra à Mickaël. "On est pris en otage. Mais au fond on s'affole un peu dans ces cas là. Sur le fond du problème je suis d'accord avec eux. C'est sur la méthode que je le suis un peu moins", explique-t-il.

Pendant ce temps, le flux de voitures continue le long de la rue de Bois de Nèfles.
Mercredi 29 Janvier 2014 - 12:17
JD
Lu 1753 fois




1.Posté par Totoche le 29/01/2014 12:52
Eh ben drôle d'article, les gens que j'ai côtoyé dans les embouteillages, entendu à la radio et lu les commentaires sur votre propre site ne sont pas mais alors là pas du tout d'accord avec ce mouvement.
Ces gérants sont dans un corps de métier stratégique donc ils ont les moyens de faire pression et ils en usent et surtout en abusent. En ce moment j'ai une pensée pour les gars de la SIB qui vont se faire broyer par une multinationale ou encore les gars de citroen qui ont bien morflé, mais eux ils n'ont pas ce pouvoir de nuisance qu'on les gérants et pétroliers. Quand le salarié part en lune de miel avec son patron qui le menace de le foutre dehors c'est surréaliste!
Mais les pétroliers ont raison il y aura toujours ce genre de personne ( en 4x4 notamment ! ) pour qui un litre à 2 euros ne serait visiblement pas un problème.
N'oublions pas que 1% de la population mondiale détient 50% des richesses. Alors moutons réveillez vous!

2.Posté par ? le 29/01/2014 13:11
Mr. LUREL a raison et doit rester sur sa position
Jusqu'à quand le genre de personnage comme Mr LEBON devrait encore s'enrichir sur le dos des Réunionnais
De plus le gouvernement devrait faire intervenir les forces de l'ordre et Armée pour que cesse cette manipulation qu'est entrain de faire Mr LEBON et aussi le chantage exercé sur l'Etat par ce même Mr LEBON
C'est un perturbateur

3.Posté par et patati et patata le 29/01/2014 14:08
il ne faut pas faire la grève pendant deux jours seulement .....!!! ayez le courage d'aller jusqu'au bout de toute la logique de vos énormes bénéfices !!! il ne faut pas que le gouvernement cède. de toute façon les futurs haussent combleront rapidement ce petit manque à gagner pour ces marchands de carburants avides de pétro-dollars.

4.Posté par Choupette le 29/01/2014 14:10
Je suis automobiliste et je pense qu'à La Réunion il y a vraiment plaisantins.

On n'est pas à la Guadeloupe ici.

Pensez-vous que le préfet va rester les bras croisés et laisser ses gendarmes à la maison, si grève il y a ?

Non. Il va réquisitionner et prendre toute une série de mesures.

En se précipitant aux pompes, les automobilistes lui facilitent la tâche, ha ha ha.

5.Posté par RICO le 29/01/2014 14:29
c'est lamentable d'être toujours pris pour des otages et nous pousser à la consommation ...

6.Posté par mls974 le 29/01/2014 14:46
Heureusement que nous sommes pas en vigilance cyclonique, car il y aurait aussi des embouteillages dans les grandes surfaces, créoles changés votre manière de consommé. Je suis pour les revendications des gérants car chacun doit défendre son corps de métier. Arrêtons d' être égoïste et de vivre chacun pour sois, la Réunion se portera mieux.

7.Posté par le fron de gauche. le 29/01/2014 15:29
En plus ils font leur grève après la rentrée scolaire.
Ils prennent les enseignants en otages. Faut les obliger a ouvrir de force. Mon 4x4 a soif.
Je suis représentant syndical et c'est encore des jours de perdus pour nos enfants. A la réunion il n'y a que les enseignats qui doivent faire grève. Les patrons de stations services sont des gros richards qui se gavent sur le dos du public.

8.Posté par O.de Trogoff le 29/01/2014 16:22
" Ce qu'en pensent les automobilistes" Si les automobilistes étaient capable de penser ca se saurait... Dans le classement des QI au niveau mondial la Réunion arrive à une moyenne de 70 !!! Sachant qu'un individu entrant dans sont véhicule et prenant le volant, perd 30 point de QI les voir comme des gnous de Panurge entassés dans les stations n'a rien d'étonnant. Si nous étions moins individualistes il n'y aurait pas de problème, si vous n'avez plus de carburant, pas de soucis je vous dépose si chacun aidait son voisin dans l'adversité nous serions moins vulnérables la pression serait moins forte et ceux qui se gavent sur notre dos auraient moins de puissance pour nous faire chanter et nous prendre en otage.

9.Posté par Consommateurs devenons consomm-acteurs. le 29/01/2014 20:08
Les stations-services nous menacent, résistons.
N'achetons RIEN d'autre que du carburant dans les stations-services : évitons leurs boutiques (pain, beurre, chocolat, boissons, journaux), pas de petite mécanique, pas d'achat de pneus, pas d'entretien de véhicule, pas de vidange, pas de lavage, il y a des entreprises spécialisées pour toutes ces choses !
Et si on a le choix, n'allons jamais dans les stations munies d'automates, préférons celles qui emploie des hôtes et des hôtesses de pompe.
Et là, les gérants grévistes feront moins les fiers dans leurs gros 4 x 4, ! ! ! Il y en a même un au Port qui vient à sa station dans une Porsche, le modèle juste au dessous de la Panamera !

10.Posté par Charles le 29/01/2014 20:31
Tout bénèf pour les gérants:
il font 5 j en 1 et en plus en plein dans les dates ou les salaires sont versés.
c'est une opération hautement commerciale!
à chacun sont bisness; certain refont tout les an le ouaki, d'autre i allonge dans chemin ect...
automobilistes et travailleurs dans le M...

11.Posté par jayce le 30/01/2014 08:46
Punaise mai j'hallucine : "je comprends leur mouvement". Ben non, désolé, moi je comprends pas. Je comprends pas qu'on puisse laisser perdurer comme cela, là dessus et sur bien d'autres secteurs, autant de situation monopolistique qui font qu'à chaque fois qu'on froisse la susceptibilité de untel, celui ci prend les gens en otage...

Tiens, je te l'enfonce bien profond et dit moi encore merci !

En se ruant sur leurs pompes, non seulement ont joue à leur jeu de psychose en leur donnant autant d'importance, mais en plus, c'est calculé : ils grèvent la veille de l'entrée en vigueur des décrets Lurel qui rognent leur marge. Donc, en liquidant tout leur stock au prix fort avant décret, ils vendent au max. Puis, lorsque le décret est applicable, ils le réquisitionnent (stock), font pression sur le gouvernement, celui ci lâche du Lesse et hop, ils le revendent au minimum aussi cher qu'avant.

Et on trouve des gars pour applaudir et compatir à cela :(

12.Posté par filiere carburant DOM le 30/01/2014 22:15
Bonjour nous vous invitons à prendre connaissance de l'actualité et des positions de la filière carburants dans les DOM sur le blog : www.carburantdom.com

13.Posté par nicolas de launay de la perrière le 30/01/2014 23:26
on enc.. la filiere ..non?

http://www.youtube.com/watch?v=skJdSe3IX7A&feature=youtu.be


Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 14:30 Un train pour valoriser les Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales