Economie

Grève des stations: Les commerçants de St-Denis inquiets à la veille des soldes


Grève des stations: Les commerçants de St-Denis inquiets à la veille des soldes
La durée "illimitée" de la grève des stations-service de l'île fait craindre aux commerçants du centre-ville de Saint-Denis un démarrage des soldes compliqué. Ce soir, doit se tenir la première Nuit des soldes dans le centre-ville du chef-lieu, mais déjà les commerçants tirent la sonnette d'alarme sur le manque d'affluence et les conséquences sur leur chiffre d'affaires.

"On a très peur de ne pas avoir autant de monde que prévu", explique Sandra, responsable d'une boutique de chaussures de Saint-Denis. Bien qu'elle s'active dans les rayons pour mettre en place les stocks à écouler et les derniers prix soldés, Sandra redoute que sa vente privée organisée ce soir ne fonctionne pas bien. "Depuis le début de l'année, le centre-ville de Saint-Denis est vide. Les gens sont venus avant les fêtes et depuis c'est très calme. On appréhende un peu", poursuit-elle.

Du côté des salariés de la boutique, on a pris ses dispositions. "Pour le moment, tout le monde a pu faire de l'essence. On n'a pas de salarié absent… pour le moment", souligne Sandra.

Anise et sa collègue
Anise et sa collègue
Un peu plus loin, Anise est très inquiète. Même si elle dit "respecter" le droit de grève, cette gérante d'une boutique de prêt à porter, située rue Jean Chatel, parle carrément de "hantise" avant le début des soldes d'été.

"Ils auraient dû déplacer la nuit des soldes"

"Les gens ont fait le plein d'essence avant la grève et ne toucheront plus à leur voiture, sauf en cas d'urgence. Je crains qu'il n'y est pas grand monde ce soir", explique-t-elle. Une inquiétude partagée par sa collègue. La période des soldes correspond à une grande partie de leur chiffre d'affaires annuel et pas question pour elle de la rater. "En plus l'année 2013 n'a pas été très bonne. Si ce soir on a personne, on fermera plus tôt", ajoute-t-elle. Ce soir, pour la Nuit des soldes, les commerces partenaires doivent fermer à 23 heures.

"Avec l'annonce de la grève, ils auraient dû déplacer la nuit de soldes. Déjà, le 1er février, les gens ne sont pas forcément payés et en plus on ajoute à cela le problème de grève de carburant. La nuit des soldes auraient dû se tenir le 8 février", ajoute Anise.

Un peu plus loin, Jonathan, gérant d'un magasin de streetwear, s'attend à ne pas voir foule ce soir. "C'est clair, les gens ne vont pas essayer de se déplacer, ils ne vont pas venir à la Nuit des soldes. C'est juste une réaction en chaine. Déjà que le mois de janvier a été faible, on s'attendait à un bon mois de février. Mais c'est très mal parti", lâche-t-il.

A les écouter, les commerçants du centre-ville de Saint-Denis s'attendent à une nuit des soldes bien calme, bien loin des rues bondées habituellement observées lors de ces manifestations.
Vendredi 31 Janvier 2014 - 16:19
Lu 1804 fois




1.Posté par David Asmodee le 31/01/2014 17:34
Ils sont naturels ?

2.Posté par bea le 31/01/2014 17:58
ben moi je ne vais pas faire 30 km aller retour se soir avec ma voiture pour aller faire les soldes je garde mon carburant la y a pas photo a l'année prochaine peu etre les commerçants a moin qu'ils m'offre 10 littres de gazoil

3.Posté par iliade974 le 31/01/2014 19:35
On ne voit que cela..... @POST 1....OUI c'est du vrai sinon ca tomberait un peu moins......

Plus sérieusement, pourquoi ne pas reporter la nuit des soldes au samedi suivant.. en plus l'arzent la caf sera versé.... les commerçants pourront se rattraper

4.Posté par michel ravine blanche saint pierre le 31/01/2014 22:39
Ah bon ce soir à Saint Pierre les soldes privés font un carton en ville et à canabady.
Il n'y a pas de grève d'essence dans le sud.Le sud vous ouvre les bras.

5.Posté par jo le 31/01/2014 23:06
Comment une poignée de capitalistes peuvent mettre en péril toute une économie. Si c'est vraiment Total et ses stations qui sont derrière cette "grève" qui n'a de grève que le nom( c'est une grève du bénéfice!!): boycotter toutes leurs stations dans l'avenir serait la riposte et le moyen de pression à envisager et entre nos mains .Approvisionnez vous systématiquement ailleurs! Pourquoi ne bloquent-ils pas seulement les décideurs et les politiques!?

6.Posté par n o e le 01/02/2014 07:05
On va dépenser !
ça tombe bien , c'est la fin du mois ...
On viendra à pieds faire nos courses !!!

7.Posté par filiere carburant DOM le 02/02/2014 23:17
Bonjour nous vous invitons à prendre connaissance de l'actualité et des positions de la filière carburants dans les DOM sur le blog : www.carburantdom.com

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales