Social

Grève des enseignants aujourd'hui : Risques de perturbations dans les écoles

Le fonctionnement des écoles risque d'être perturbé ce mardi sur l'île. Une partie des enseignants répondra certainement présente à l'appel à la grève nationale par l'intersyndicale, pour protester à nouveau contre la politique de suppression de postes dans l'Éducation nationale et plus récemment la réforme de la formation des enseignants.


photo d'archives
photo d'archives
L'intersyndicale (FSU, Saiper, Sud-Éducation, Scenrac-CFTC) appelle les enseignants à participer au mouvement de grève nationale ce mardi. Elle l'avait annoncé à l'occasion d'une conférence de presse jeudi dernier, à la veille de la visite du ministre de l'Éducation Luc Chatel, qualifiée d'ailleurs de "mascarade" par la FSU, principale organisation de l'Education nationale.

Les syndicats n'ont toujours pas digéré les 50.000 postes d'enseignants que le Gouvernement prévoit selon eux de supprimer en cinq ans. La réforme de la masterisation, à savoir un master 2 qui sera dorénavant nécessaire contre actuellement un bac +4 provoque également une levée de boucliers.

Difficile de dire si le mouvement sera très suivi, mais plusieurs écoles risquent de voir leur fonctionnement perturbé. La ville de Saint-Denis par exemple demande aux parents "dans la mesure du possible, de bien vouloir garder leurs enfants" car elle "n'assurera la garde des enfants que dans la limite des moyens disponibles pour les écoles concernées". Un numéro info grève est mis en place par la mairie. Pour tous renseignements : le 0262 400 400.
Mardi 24 Novembre 2009 - 07:40
Karine Maillot
Lu 1425 fois




1.Posté par Cambronne le 24/11/2009 10:20
Cela risque de surprendre venant d'un Cambronne mais parfois je cherche à comprendre ?

quand je constate ici et là, toute inhibé qu'elle soit, la réforme du lycée fait sont lot de mécontents mais en regardant de plus prés .
L'on y retrouve en première ligne, de coutume les silencieux professeurs d'histoire-géographie, surprenant contre vents et marées de voir debout contre la suppression annoncée de leur discipline en terminale S.
Mais bon depuis la lettre de Guy Môquet plus rien ne m'étonnera en Sarkozye
Il fut un temps, ou les Français étaient pareillement accusés de ne pas connaitre leur géographie confondant en positionnat la Réunion dans les Caraïbes .
Désormais ils seront totalement ignorants de leur histoire également.... et pour l'occasion, de la géographie et de l'histoire des pays dont ils parleront la langue. Un non-sens purement Jacobin Il y a tout de même de quoi se poser des questions ou veulent ils en venir !

Quand on pense que les S vont dans les écoles de commerce en masse, que peu seront ingénieurs, bravo la culture générale que ce sont de futurs décideurs on mesure l'imbécillité d'une telle décision !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales