Faits-divers

Grève de la faim express devant les services de l'urbanisme à St-Pierre


Grève de la faim express devant les services de l'urbanisme à St-Pierre
La grève de la faim n'aura pas duré très longtemps ce matin, devant les locaux des services de l'urbanisme à Saint-Pierre. Arrivée vers 8h00 du matin, une saint-pierroise avait décidé de s'installer devant l'entrée du bâtiment communal pour entamer une grève de la faim. Elle dénonçait alors des magouilles et espérait mettre la pression sur les élus. Apparemment, il s'agirait d'un conflit familial de voisinage.

La plaignante estime que la police municipale n'aurait pas fait son travail correctement. Après avoir alerté les services de l'urbanisme suite à une construction, proche de son domicile, qu'elle considère non conforme au permis de construire, la police municipale s'est rendue sur place pour effectuer les constatations d'usage. Les conclusions de la police ne lui ont, semble-t-il, pas données satisfaction.

Reçu par David Lorion, l'adjoint en charge de l'urbanisme

Pour calmer la situation, David Lorion, l'adjoint au maire en charge de l'urbanisme, l'a reçu en compagnie de Krishna Damour, l'élu de l'opposition qui était venu la soutenir. Selon David Lorion, il s'agit d'un cas privé et les services de l'urbanisme ne sont pas compétents pour intervenir. "Cette dame est mécontente car elle a porté l'affaire en justice et que le jugement lui a été défavorable. Elle se dit victime d'une injustice et estime que le rapport de police n'est pas conforme à la réalité", explique l'élu de Saint-Pierre.

D'après nos informations, les constats d'huissier effectués par la plaignante n'auront pas changé la donne auprès de la justice qui l'aurait même condamné, pour une procédure abusive, à payer une indemnité à sa voisine. Quoi qu'il en soit, l'entrevue avec David Lorion aura suffi a lui faire arrêter sa grève de la faim. La plaignante n'a pas souhaité nous donner davantage d'explications sur son initiative qui ne lui aura finalement pas fait sauter un seul repas...
Mercredi 5 Septembre 2012 - 17:55
Lilian Cornu
Lu 1431 fois




1.Posté par La solution le 05/09/2012 18:37
Que cette dame invite sa voisine pour un bon gueuleton !

2.Posté par D-Kada le 06/09/2012 07:21
Il faut rendre justice quand c'est une construction illégale au plan de l 'urbanisme point à la ligne, une affaire de voisinage ca le devient puisque on autorise n'importe quoi avec les magouilles avec les administrations qui font du passe passe ! logique après c'est la Révolte,


A FORCE DE VOIR L'EFFET ON OUBLIE LA CAUSE ,LA CAUSE LES SERVICES D'URBANISMES(MAIRIE)
SURTOUT CHEF LIEU ST DENIS
VRAIMENT UNE CATASTROPHE POUR L AVENIR DE L ÎLE

3.Posté par L''Europe à la Réunion Non C'est pas l'afric le 06/09/2012 11:59
Commission d' enquéte en urgence dans les services conserné ! Trop de dégats, Qui fini en voisinage ou Quartier en Révolte, La fraude profite à Qui ???? €€€€€€€€€€€€€€€

4.Posté par Citoyens soutient le 06/09/2012 13:36
Trop de Magouille

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales