Social

Grève chez Nicollin: Thierry Robert fait une proposition de sortie de crise aux grévistes


Grève chez Nicollin: Thierry Robert fait une proposition de sortie de crise aux grévistes
Depuis vendredi, des employés de la société Nicollin sont en grève, perturbant la collecte des déchets. Un mouvement qui concerne depuis ce mercredi les communes de Trois-Bassins et de Saint-Leu, en plus de celles du Port, de Saint-Paul et de la Possession.

Face au blocage du site saint-leusien, Thierry Robert est allé ce matin à la rencontre de la soixantaine de grévistes siégeant dans sa commune pour leur faire une "proposition de sortie de crise".
 
Le député-maire leur a ainsi proposé de reprendre le travail jusqu'à dimanche, en échange de quoi "pendant cette période, la société Nicollin s'engage à négocier avec les grévistes afin de trouver un accord sur l'application de la subrogation (maintien du salaire en cas d’arrêt de travail), revendication principale des grévistes", indique la ville dans un communiqué.
 
Le document précise : "Pour aboutir à un consensus, Thierry Robert a également proposé l'étalement des 6 jours de grève effectués jusqu'au mois de décembre 2016".
 
Si cette proposition a d'abord été refusée, après discussion, le responsable du site Christophe Tabaka l'a finalement acceptée et s'est engagé à la transmettre à Olivier Nicollin. 
Mercredi 6 Avril 2016 - 14:22
Lu 1803 fois




1.Posté par Eno2016 le 06/04/2016 16:11
Il propose sûrement qu'on met à la porte , les 60 grévistes qui ne veulent plus bosser pour la population et qu'on recrute 60 vrais travailleurs !

Une excellente idée !
Les français ont marre des gens qui se la tournent douce et ne veulent plus travailler !

2.Posté par Proposition de sortie le 06/04/2016 16:20
Halte aux pressions syndicales .
Chaque mois, les chômeurs des départements d'outre-mer ne figurent pas dans les statistiques les plus commentées par les politiques et les médias. Ces territoires ont de toute petites économies, avec des offres d'emplois forcément limitées, malgré une démographie toujours forte, relève Olivier Sudrie, économiste spécialiste de l'outre-mer à l'université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Les plus diplômés migrent en métropole et ceux qui restent ont souvent un faible niveau de qualification."
Les entreprises réunionnaises sont gangrenées par des syndicats politisés, parfaits
ringards staliniens préhistoriques...
Oui, le syndicalisme, c’est bien pour les syndicalistes, mais moins choupinet pour les salariés qui en « bénéficient ». Ceux qui se retrouveront au chômage suite aux belles actions de la cgtr apprécieront sans aucun doute la proposition de sortie de T.Robert.
Moi, à la place de Nicollin, je dirais à tous les salariés de prendre la sortie .
Les enragés cgtr ne comprennent que la force. D'autre groupes extrémistes aussi ne connaissent que la force.....
Quel avenir pour des gens qui ne parlent que créole ? un avenir local bouché, sectaire et xénophobe comme le tristement célèbre afrikaner en Afrique du sud..
Personne n'encourage les jeunes au français et surtout à l'Anglais langue mondiale qui devrait être apprise dès la maternelle.

3.Posté par môvélang le 07/04/2016 06:37
marre des femmelettes qui défendent les exploiteurs, heureusement qu'il y en a qui ont ont de grosses nouilles et qui se battent même pour les capons !!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales