Economie

Grève au port: Les commerçants ont adapté leur stock

Malgré la grève en cours au port, la situation est sous contrôle. Pour le moment. Avec l'expérience des grèves, les commerçants ont pris les devants. Ceux de Saint-Paul assurent pouvoir aborder la fête des mères et des pères avec du stock.


Grève au port: Les commerçants ont adapté leur stock
"Il y a tellement de grèves au port que nous avons intégré cette donnée depuis longtemps", souligne Zacharia, gérant de Paris Vogue dans la rue Marius et Ary Leblond de Saint-Paul.

Le magasin de chaussures hommes/femmes est paré pour une grève longue durée. "Ca risque de durer encore longtemps", fait-il remarquer. Les ouvriers de la Sermat sur le Port Est entament leur 19e jour de grève ce mardi 21 mai.

"Une partie de nos commandes arrive par avion", affirme Nahid, la gérante de Mirabelle boutique. Le choix du fret aérien n'est pas une solution de repli à cause du conflit dans le maritime. "Nous le faisons depuis longtemps. Ce n'est pas dû à la grève actuelle", précise Zacharia. Mais cette solution est utilisée avec mesure. "Le plus gros de nos livraisons se fait par containers", relativise-t-il.

"Un mois d'avance sur mes stocks"

Ce type d'acheminement aérien séduit les commerçants bien qu'il soit entre 10% et 15% plus cher que par la voie maritime. "Si je passe commande aujourd'hui, je peux recevoir mes marchandises en magasin dans 3 à 4 jours et en une semaine au grand maximum…", explique le commerçant. Une rapidité qu'exigent les arrivages de "la collection printemps/été qui sort des cartons vers février-mars", poursuit Nahid de la boutique de prêt-à-porter.

Avoir une marge de stockage est évidemment beaucoup plus aisée pour les commerçants de produits non périssables. "J'ai toujours un mois d'avance sur mes stocks de chaussures", ajoute le gérant de Paris Vogue. Sans sourciller, le professionnel annonce qu'il aborde la fête des mères sans rupture.

Dans les magasins Oxford shoe's et Crystal, le même état des lieux résolument optimiste se lit sur les visages des vendeuses. Tous les produits sont en rayon. Les derniers containers de la boutique sont arrivés avant que le conflit ne paralyse l'activité marchande de l'île. Tous espèrent malgré tout que le conflit ne s'éternise pas outre mesure.
Mardi 21 Mai 2013 - 14:28
LG
Lu 1423 fois



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales