Economie

Grève au Port: Six navires déroutés vers Maurice et Mada


Grève au Port: Six navires déroutés vers Maurice et Mada
L'échec des négociations de ce lundi 13 mai entre la direction du GIE Sermat et ses salariés grévistes repousse l'échéance d'une sortie de crise. Avec elle, c'est l'économie de l'île qui s'en trouve impactée.

"A ma connaissance, six bateaux containers ont déchargé à Maurice et à Tamatave", déplore Hervé Marodon, président de TLF transport logistique de France. Six navires à containers déroutés, c'est l'assurance que plus d'un millier de containers ont été déchargés à Port-Louis et Tamatave, au lieu de la Réunion. La direction de Grand Port Maritime quant à elle ne commentera aucun chiffre.

Le coup est rude pour une économie insulaire déjà fragile. "Le coût est d'au minimum 300 euros par container", chiffre Hervé Marodon. Le code maritime est impitoyable. En cas d'impossibilité pour un navire de décharger sur son port de destination, le premier peut très bien décharger dans le port le plus proche. "Il revient, dans ce cas de figure, au transitaire de s'affranchir des coûts supplémentaires pour le transfert des containers", explique-t-il. In fine, c'est le consommateur qui devra payer le surcoût.

Là encore, rien n'est garanti concernant le délai. "J'ai par exemple un client qui attend six containers avec des objets destinés à la fête des mères", raconte-t-il. Même dans l'optique d'une reprise du travail sous 24h - ce qui est loin d'être le cas - un délai incompressible viendrait couper court aux derniers espoirs de mettre la main sur la marchandise avant la date fatidique. "Dans le métier, le transit time tourne autour de 28 jours. Là, on va plus sur les 30, 35 jours", précise-t-il. Critique.

Des containers frigo à quai mais non déplaçables

Outre les marchandises non périssables, Hervé Marodon met le doigt sur ces "containers frigo" dont le contenu n'échappera pas à sa cruelle date limite de consommation. Le pire, c'est que ces containers sont à quai du Port Est. Mais sans les chariots, impossible de les manipuler.

Au plan économique, le professionnel estime de 3 à 4.000 le nombre de personnes gravitant autour du transit et impactées par cette paralysie. "Pour nous transitaires, si on ne livre pas le client, on ne peut évidemment pas facturer, et ainsi de suite, on tourne en rond. Notre personnel est mis en RTT, affecté provisoirement à d'autres tâches, mais cela ne peut durer éternellement", conclut-il.
Lundi 13 Mai 2013 - 18:12
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 2119 fois




1.Posté par jlr le 13/05/2013 19:15
Encore un coup de ces enseignants zoreils surrémunérés !

2.Posté par Albert le 13/05/2013 20:53
@jlr : cherches des zoreils chez les dockers et revient après !! Je crois que je peux donc attendre ..
La mafia du port est exclusivement réservée aux créoles, ou plutôt aux amis des profiteurs déjà en place !

3.Posté par pierrot2 le 13/05/2013 21:25
voilà des irresponsables qui ne pensent pas à ce beau pays la Réunion qui est déjà en crise
Quitte à bloquer l'économie et ils osent pleurer quand ces navires sont déroutés vers les autres iles .
nous les commerçants enverront la facture et les salaires de nos employés et aussi notre manque à gagner à ces grévistes et autres manipulateurs.
Eux, leurs salaires ne seront pas bloqués car les prélèvements seront faits normalement sur les salaires des syndiqués.
Après ils critiqueront l'état et demanderont aussi à ne pas couper les jours de grève en matière de salaire.
Ils font pitié ces employés du port à croire qu'ils sont au SMIC

4.Posté par Moi974 le 14/05/2013 01:58
Y en a marre de ses feniasses de dokeurs. Ils ont des salaires plus que convenable, et ils paralyses et mettent en danger un grand nombre d'entreprise!!!!
On devrait faire intervenir l'armé et virer ses trou du cul!!!
PS: je serait très curieux de voir des Zoreils au déchargement des conténaites!!!!!! C'est qu'un bande de mafieux et panier de crabes qui "Bossent" la bas. Alors a bon entendeur!!!

5.Posté par fabrice le 14/05/2013 11:30
tout a fait d'accord avec ...le posté 4 ..la s'est vraiment du n’importe quoi ses gars se prend avez vous déjà parler avec ses dockers qui se prend comme des MONSIEUR INTOUCHABLE ET MÉCHANTS SANS POLITESSE ALLER FAIRE UN TOURS AVEC UNE CAMERAS CACHER je suis sur que mon messages seras effacer mais la vérité qu'ils se casse et qu'ont arrête de remettre en place le fils et petit fils coussin et neveux de ses dockers qu'ils se croie tout permis faut éradiquer comme la peste pour qu'on puisse avancée a la réunion

6.Posté par GG le 14/05/2013 11:45
je prend le poste de n'importes quels dockers avec sont salaires a 80 % ET DONNE LE MIENS DANS LE PRIVÉE A 2100€ NET TOUT DE SUITE sans faire greve on va voire qui est preneur (juste pour info je fait 56 h par semaine minimum)ou échange pour une semaine

7.Posté par Reunionnais le 14/05/2013 15:52
D'accord avec Albert, les pauvres types employés comme docker ont été employés par pistons, surement sans qualifications pour le poste.. Une HONTE

8.Posté par un portois le 14/05/2013 18:12
Tout a fait dakor ek lé autres étant moi même dans la famille de certains grévistes c vré que pour bossé laba c taleur de père en fils... Façon bonne créole i ve toujours plus i contente jamais de ce que zot nana sa pareil bonne employé carrefour sa! donne bonne jeune zot place sak i ve travail o lieu envoye a nous en france assé dort si l'argent et toujours vouloir plis!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales