Société

Grève au Port Est : Pour Ibrahim Patel, "cette situation n'est plus tenable"

Dans un communiqué, Ibrahim Patel réagit au mouvement de grève des salariés de la Sermat qui "bloquent le Port-Est" depuis le 3 mai. Pour le président de la CCIR (Chambre de Commerce et de l'Industrie de la Réunion), "cette situation n’est plus tenable par nos entreprises déjà fortement frappées par la crise économique que nous traversons. J’en appelle donc l’Etat et le Président du Directoire du Grand Port Maritime à agir et mettre en œuvre toutes les solutions de médiation pour une reprise d’activité dans les plus brefs délais", explique Ibrahim Patel. Voici le communiqué :


Grève au Port Est : Pour Ibrahim Patel, "cette situation n'est plus tenable"
 Depuis  le 3 mai dernier les salariés de la SERMAT sont en grève et bloquent le Port Est.  Avec plus d’un millier de containers bloqués et des navires déroutés vers les ports de la zone, c’est toute la chaîne d’approvisionnement de nombreuses entreprises qui en est directement impactée.

Cette situation n’est plus tenable par nos entreprises déjà fortement frappées par la crise économique que nous traversons.

Pour ne pas aggraver plus longtemps le préjudice subi par nos entreprises et toute notre économie, je demande avec insistance aux parties prenantes de reprendre le dialogue et les négociations pour trouver une solution rapide au conflit, et ce afin de permettre à l'économie de La Réunion de ne pas sombrer davantage.  

Cette grève est également lourde de conséquences dommageables au moment même où le port, devenu Grand Port maritime depuis le 1er janvier 2013, se fixe des objectifs de compétitivité vis-à-vis des ports de la zone Océan Indien et souhaite préserver la desserte de notre île par les compagnies maritimes.  

J’en appelle donc l’Etat et le Président du Directoire du Grand Port Maritime à agir et mettre en œuvre toutes les solutions de médiation pour une reprise d’activité dans les plus brefs délais.

J’en appelle au sens des responsabilités de tous, il en va de la survie de nombreuses entreprises et de la sauvegarde de nombreux emplois.
 
Le Président,
Ibrahim PATEL
Samedi 11 Mai 2013 - 11:39
Lu 2195 fois




1.Posté par muppets le 11/05/2013 12:46
Pourquoi arrêter, il faut bien laisser s'amuser les nantis de la CGTR du Port (peu d'heures de travail très bien payées) avec l'économie de l'île. Ce syndicat qui a déjà massacré pas mal de ports français (les marchandises transitent par les ports étrangers) peut bien continuer ici, pas de risque de concurrence.

2.Posté par David ASMODEE le 11/05/2013 12:51
Chômage partiel :
http://www.pole-emploi.fr/employeur/le-chomage-partiel-ou-technique-@/index.jspz?id=896

Licenciement économique :
http://travail-emploi.gouv.fr/informations-pratiques,89/fiches-pratiques,91/licenciement,121/la-procedure-de-licenciement,1102.html

3.Posté par Jojo le bo le 11/05/2013 13:50
Ils n'en ont rien à foutre les dockers de la SERMAP, quelque soit l'issue ils seront payés par leur caisse de protection qui paye les jours de grêve. Ils veulent le beurre et l'argent du beurre comme les actionnares de la SERMAP et de KALMAR (qui sont peut-être les mêmes d'ailleurs).

Bof! on est mal barré? Patel et Raison sont piègès par ces "profiteurs".

4.Posté par Docker de la CGTR PORT ET DOCK le 11/05/2013 15:00
À Muppets on fait valoir nos droits sur ce Port,, et on a pas l'habitude de se laisser faire par des zoreils qui soit disant sont des ingénieurs de Kalmar hors qu'ils n'ont jamais vu un chariot cavalier de leur vie ces ingénieurs. Cgt Port et Dock est majoritaire dans tous les Ports Français,,, si on était pas majoritaire y a lontan que les patrons auraient abusés sur les dockers... Mais on reste un syndicat fort et uni et c sa qui te fait chié muppets...
Tant qu'à Jojo le bo,, t'es qu'un pauvre type... Tu connais même pas la raison de cette grève et tu te permets de juger...

5.Posté par matou le 11/05/2013 16:58
Ces guignols du port jouent avec l argent qui ne leur appartient pas. Une bande de gros bras avec la caboche vide...

6.Posté par raslebol le 11/05/2013 15:33
il est hallucinant que 19 feniants accrochés a leurs privileges, comme des morpions accroches a un slip sale, paralyse toute une ile. La Reunion s'enfonce de plus en plus, mais on ne voit pas le fond du trou. c'est a gerber

7.Posté par michel ravine blanche saint pierre le 11/05/2013 17:39
CGTR=CASSEUR DE L'ECONOMIE REUNIONNAISE, j' en ai fait les frais merci à eux (je croyais q'un syndicat était là pour défendre le droit des employés, mais en fait les grèves sont leurs com à eux, rien à foutre des employés)

8.Posté par Roger le 11/05/2013 18:02
Ce type est en décalage horaire avec la réalité, mais a l'heure pour son salaire

9.Posté par BANON Max le 11/05/2013 20:05
LA REUNION comme bien d'autres régions métroplitaines,européennes .....sont frapper par la crise monétaire,l'origine de cette crise mérite réflexion et débat.Depuis quelques temps des personnalités politiques de tout tendances, des chefs d'entreprises ... disent qu'à LA REUNION nous sommes arriver à la fin d'un système économique voir politique,statutaire, donc il nous faut construire un nouveau projet pour dévellopper notre département.Ce dossier concernant la maintenance des chariots sur le port qui est à l'origine de la grève des dockers pose concrètement la question "de quel outil productif à LA REUNION pour quel développement ".Cette grève n'est pas seulement l'affaire des dockers ,toute la population réunionnaise doit s'intéresser sur ce dossier qui soulève un "tacon" de questions :
La puissance des monopoles des grands groupes multinationales sur l'économie réunionnaise.
La fameuse défiscalisation à qui sert -elle? ......
Mr le président de la CCIR apelle de ses voeux au dialogue sociale, non Monsieur l'heure n'est plus au bavardage , il nous faut de réelles négociations.Il faut fixer les responsabilités Mr le président notamment avec les spéculateurs, les tradeurs ceux qui jouent au monopoly avec la vie des gens.
La fédération CGTR Port et Docks fait une proposition concrète pour la mise en place d'une coopérative qui permettrait de garder les 43 emplois actuels et d' en créer d'autres ,que pensez vous de cette proposition Mr le président?.Oui les conséquences d'une telle grève sont importantes aussi bien pour les travailleurs et leur famille que pour l'économie locale ! à qui la faute ? surement pas les travailleurs et leurs représentants qui font preuve de responsabilités et force de proposition durable.
Sur la gestion actuelle des questions sont poser concernant la transparence financière.
En tout cas la CGTR dans son ensemble se prépare à combattre tous ces gros patrons "fantomes" pour certains qui n'ont q' une seule logique: toujours plus de profit y compris en écrasant les travailleurs réunionnais voir les PME locaux , les artisans.... .Plus que jamais tous ceux et celles qui souhaitent agir pour un vrai développement de notre département doivent montrer leur solidarité avec le combat des dockers.L'heure n'est pas à la division,mais à l'action,on n'est pas tous d'accord sur tout c'est une réalité mais il y a des moments ou il nous faut faire des éfforts pour éviter le pire. L'avenir de LA REUNION sera ce que nous en ferons .

10.Posté par Gigi le 12/05/2013 01:48
Tant que Mr Patel, foncièrement sincère je le crois sera entouré d'incmpetents(directeurs, élus!) va situation perdura.

11.Posté par mi aime a ou le 12/05/2013 01:54
Il serait très judicieux de la part de l'autorité judiciaire, d'aller faire un tour aux domiciles des dockers! Elle serait surprise par le nombre de portables dernier cri , de télé grand écran au plasma et de tout l'attirail électronique que possèdent les dockers et sûrement pas par le produit de leur travail qui approche le zéro absolue

12.Posté par Philippe CHAUSSON le 12/05/2013 08:49
La loi du marché l'emportera, et c'est une bonne chose. Si la Sermat n'est pas rentable, il est normal qu'elle licencie. sinon, les surcoût se retrouve dans le coût du fret, et ce sont les consommateurs qui paient. La concurrence doit jouer, au Port, chez le dockers, comme ailleurs.
Stop au monopole, des dockers et de tous les accapareurs !!!
Stop aux rentes de situation, des dockers comme des capitalistes !!!
Ca se dit communiste, et ils sont encore pire que ceux qu'ils disent combattre. Quelle bande d'escrocs ces dockers. Ils ont le monopole de l'emploi, pourquoi ?

13.Posté par Amiral La Po le 12/05/2013 09:40
Post 4:Imaginez quelqu'un qui dit en métropole on ne va pas se laisser faire par des ...Réunionnais.....Tout de suite le mot raciste est sortie etc etc!!!La meilleure solution est de laisser les bateaux filer et décharger sur Maurice où là bas les gens sont de VRAIS dockers,de VRAIS travailleurs et non des fouteurs dmerde et gratter dki comme la cgtr.....Regarde ce qu'il se passe à Marseille les bateaux vont de plus en plus en Espagne et en Italie......
Et "dernière" chose Post 4:Ou pé di anou combien i gaingn in docker même en début de carrière?

14.Posté par Jojo le bo le 12/05/2013 09:43
C'est bien ce qui me semblait Max, ce que vous voulez messieurs les dockers c'est le monopole à travers une scop, en fait c'est du capitalisme camouflé.

Vous rejettez la juste loi de la concurrence et bien entendu vous refuserez de répondre aux appels d'offre qui vous mettrait en concurrence.

Votre action frise le chantage et vous demandez de negocier en mettant le couteau sous la gorge, vous ne trouvez pas que c'est un peu déséquilibré.

Vous les dockers vous avez gagné de longues luttes des choses justes mais là vous détruisez notre image en détruisant l'économie fragile de notre île.

Espèrons que viendrez à plus de sagesse au lieu de mettre des dictats.

15.Posté par David Asmodee le 12/05/2013 10:40
@post 11
Malheureusement, ça ne touche pas que les dockers. C'est un phénomène généralisé dans le monde de l'entreprise à la Réunion. La fauche, glorieusement nommée " bizness" est un sport local : carburant, crustacés, lunettes de soleil... tout y passe avec le regard bienveillant des autorités.

16.Posté par anonyme le 12/05/2013 19:16
Les zoreil t'enme.....!!!! Docker de la CGTR PORT ET DOCK

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales