Social

Grève au Pôle Emploi : "Agir contre le chômage" s'invite au débat

Alors que l'association "Agir contre le chômage" menée par Jean-Pierre Técher s'est rendue au Pôle Emploi pour rencontrer le directeur, Jean-Luc Minatchy, les négociations entre l'intersyndicale et la direction ont repris ce matin. Selon le directeur, elles pourraient bien aboutir aujourd'hui et tout le monde retournerait à son poste dès demain matin.


Ce matin, devant le siège du Pôle Emploi, à Sainte-Clotilde, quelques agents se sont réunis de nouveau pour maintenir la pression face à la direction, sous un soleil plombant. Décidée la veille, la reprise des négociations s'est déroulée ce matin entre l'intersyndicale et la direction.

Mais dans le parking, d'autres se sont invités aux hostilités... quelques membres de l'association "Agir contre le chômage", présidée par Jean-Pierre Técher. "Contrairement à ce qu'affirme le directeur du Pôle Emploi, de nombreux demandeurs d'emploi sont victimes de ce mouvement de grève des agents qui dure depuis deux semaines", affirme le président.

Jean-Pierre Técher a notamment rappelé que 25.000 entretiens sont en attente et que 8.500 personnes n'ont pas encore été payées, informations qu'il dit avoir obtenu des services concernés. Des chiffres que le directeur du Pôle Emploi réfute.

Pour faire entendre ces doléances, une délégation de membres de l'association a souhaité, ce matin, être reçue par le directeur, Jean-Luc Minatchy. Sauf que le courrier ayant été envoyé mardi, la direction n'avait pas eu le temps de le recevoir... Finalement, profitant d'une suspension de séance dans les négociations décidée par l'intersyndicale, le directeur a accepté de recevoir cette autre délégation.

Une possible issue du conflit, aujourd'hui

Peu de chômeurs étaient finalement présents ce matin. Un constat que Jean-Pierre Técher justifie clairement : "Les chômeurs sont traités comme des 'carapates su tété bœuf', comme des gens qui profitent de la société, comme des paresseux. Il est, du coup, difficile de les encourager à venir manifester. Mais nous sommes là pour les représenter".

Finalement, les discussions avec le directeur du Pôle Emploi se sont achevées aux alentours de 12h15 "avec des nouvelles plutôt positives si elles se concrétisent" a annoncé Jean-Pierre Técher. Jean-Luc Minatchy aurait assuré à la délégation qu'une plateforme d'urgence va se mettre en place avec les non-grévistes et se poursuivra à l'issue du conflit. "Il s'est également dit très confiant quant à une possible issue au conflit au vu des négociations en cours", a ajouté Jean-Pierre Técher.
Jeudi 12 Novembre 2009 - 12:43
Melanie Roddier
Lu 1778 fois




1.Posté par 3949 le 12/11/2009 16:53
nous les chomeurs en avons marre. je suis au chomage depuis peu, pour tout faut passer par le 3949. difficile à joindre.
de plus j'ai pu trouver une formation et obtenir un devis, seulement voilà les 3 rendez-vous quej'ai pu obtenir n'ont pas eu lieu a cause de la grève et je crains que cette formation me passe sous le nez. je comptais sur pole emploi pour m'aider à financer. c'est raté ma place dans cette école me tenais à coeur.
merci pole emploi puisque c'est pour nous que voous faites grève et bravo

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales