Social

Grève à la Région : l'intersyndicale obtient des promesses

Le mouvement de grève, qui a mobilisé une centaine d'employés de la Région sollicitée par l'intersyndicale, (SGPEN-CGTR, CGTR-Région Réunion, UNATOS-FSU, SDU-CLIAS-FSU, INTERCO-CFDT, SAFPTR), s'est terminé en fin de matinée. Les manifestants ont obtenu la promesse d'un "geste fort" de la Collectivité pour que le régime indemnitaire des TOS se rapproche un peu plus de la moyenne nationale dès début 2010.


Le piquet de grève s'est formé comme prévu ce matin devant les grilles du Conseil régional. Il aura fallu environ une heure pour que le portail s'ouvre et que la centaine de manifestants pénètre dans l'enceinte de la pyramide inversée. Les grévistes sont pour la plupart des TOS (technicien ouvrier de service) qui revendiquent principalement un rattrapage du régime indemnitaire.

Après quelques minutes pendant lesquelles les grévistes manifestaient leur présence, une délégation de l'intersyndicale a été reçue par le directeur de cabinet Idriss Omarjee, accompagné des deux vice-présidents Yvon Virapin (délégué au Développement Local) et Raymond Mollard (délégué à l’Education).

Une revalorisation de 100 euros des indemnités mensuelles

C'est en fin de matinée que la délégation ressort de la table des négociations, satisfaite. Après s'être mis d'accord pendant une brève suspension de séance, les différents représentants de l'intersyndicale ont fait part aux interlocuteurs de la Région de leur attente : une revalorisation de 100 euros des indemnités mensuelles des 1.467 agents TOS employés de la Région, toutes catégories confondues, dès 2010.

Un TOS de la Région Réunion perçoit en moyenne 92,12 euros d'indemnités alors que la moyenne nationale dans les conseils régionaux s'élève à 242 euros.

Les deux parties ont ainsi signé un protocole d'accord qui engage la Région dans l'accomplissement d'un geste fort. La Collectivité a fini par avouer qu'il y avait "un problème" dans le régime indemnitaire et "le geste fort" devrait se traduire par une augmentation des indemnités mensuelles de chaque agent au début de l'année des élections régionales.

Étant donné que le budget annuel du Conseil régional n'est pas encore voté, aucun montant n'a été déterminé dans le protocole d'accord qui a été signé. Un groupe de travail devrait se constituer pour effectuer très rapidement la mise en place d'un plan de rattrapage du régime indemnitaire des techniciens ouvriers de service.
Mercredi 18 Novembre 2009 - 15:57
Karine Maillot
Lu 1655 fois




1.Posté par unsa ouçaoulé le 18/11/2009 17:23
Je félécite les personnes qui ont eu le courage de faire grève, nottament les agents de la pyramide ou des antennes. Certain contractuels étaient même de la partie, quel courage marmay. 100 euros, c'est bien, très bien, mais le problème c'est que certaines personnes ont refusé de faire gréve. Je pense que ces personnes vont faire preuve de bonne foi et vont refuser les 100 euros, n'est ce pas l' unsa!!!
Hé le moustachu, ti bouge encore. Alors c'est quoi ta réponse, ...Tu as bien profité, voiture de fonction, interim radja, après quoi encore... Refuse les 100 euros et je te respecterai à vie, ou alors fais don à une association. Au fait, Amode part bientôt en retraite, tu as trouvé un point de chute, cfdt, safptr, ou cgtr, ah camarade out moustache lé mise a prix, on l'a fixé à 100 euros, qu'est-ce que t'en dis.

2.Posté par calimero le 18/11/2009 17:56
comme le post 1
il faut féliciter les grévistes et manifestants de ce matin.
Non seulement les agents ont toujours la crainte de la direction avant de faire grève (même si c'est encore un droit),
mais maintenant certains ont eu même droit aux pression des petits chefs syndiqués unsa ou pardon syndiqués "sacré" syndicat monté de toute pièce par le dgs pour contrer un autre syndicat le safptr.
ces syndiqués ont sévi en particulier dans le sud : n'est ce pas "la barbe" dit "chuck norris".
arret fé pression sur le personnel
laisse sa pou le ban zélus comme dan l'anten sud st pierre.
aux dernières nouvelles, ban syndiqués "sacré" y doit reverse zot prime au secours populaire .
c'est trop injuste !
bravo lé gars continu la lutte

3.Posté par Fabrice Solidaire de la grève le 18/11/2009 18:25
Houssen Amode cherry comment y lé. Premier fois ou gagne un saisissement,attention la tension camarade. Et oui cher ami ,cher DGS il fait s'y faire ,il y a un jour y appelle demain; Espérons que vous allez rectifier votre gestion financière et humaine .Ce n'est plus possible de continuer comme en 1960.C'est un avertissement et nous continuerons si vous ne prenez pas le temps de nous respecter. rien est acquis dans la vie, il faut savoir donner aux autres , savoir partager. Qui l'est Idriss ,y cause pu l'y. Ou n'a 2, 3 camarades conseil général donne à zot un bon conseil , y vient pour ZOT, Comment y lé la princesse pokaountas et son DGS "antome

4.Posté par rougeon le 18/11/2009 20:18
felicitation aux grevistes.
Pas tt les jrs papa verges i donne cadeaux !

:-)

5.Posté par Jules le 18/11/2009 21:01
La Région en ce moment donne. Pour gagner aux élections ils vont que donner ces 4 derniers mois.
Effet d'annonce à gogo !!! La population doit profiter

6.Posté par jean le 18/11/2009 21:48
c'est géniale le salaire de Paul, Pierre et de François va être augmenter de 100 euro.

7.Posté par malbar mafate le 19/11/2009 12:39
A entendre les bruits du terrain, cette grève ne vise pas du tout le président Vergès mais plutôt le côté administratif représenté par Amode, qui lui même est en étroite relation avec l'unsa, le syndicat maison qui pose problème pour certains agent au sein de la pyramide. Pourtant l'unsa a pour responsable un mec à moustache plutôt bien d'après mes sources (réponse à post 1). De plus, même si le Dgs brille depuis ses débuts au Port aux commandes du vaisseau Vergès son appartenance à l'unsa à longtemps fait de l'ombre à la CGTR. Ce syndicat qui est arrivé depuis moins d'un an à la Région est piloté par une femme de poigne, rigoureuse, compétente à la "Bello version"selon certains. Cela explique ces 100 euros débarqués rapidement de nul part. Les agents devraient dire un grand merci à la CGTR. C’est tout de même remarquable pour la CGTR d’aller contre l’administration régionale, c’est illogique pour certains, mais pourtant on voit ici comment elle défend les intérêts des agents au nez et à la barbe d’Amode. Encore une fois la CGTR a énormément gagnée en légitimité.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales