Social

Grève à la Cinor : Statu quo ?

Les représentants syndicaux des employés de la Cinor étaient en réunion jusqu'à 21 heures, hier soir, avec quatre vice-présidents de la collectivité. Aucune issue favorable n'aurait été trouvée mais l'intersyndicale n'a pas communiqué officiellement.


Grève à la Cinor : Statu quo ?
Selon la presse écrite, pas d'issue favorable à la table ronde d'hier, alors que l'intersyndicale (CGTR-UNSA-SAFPTR) a rencontré quatre vice-présidents pendant près de 10 heures de pour-parler. Selon Yannis Adamo, porte-parole de l'intersyndicale, il y a, à ce jour, 90% des 262 personnes travaillant pour le secteur Nord qui sont en grève.

L'intersyndicale dénonce, notamment, les décisions arbitraires de la direction, "le démantèlement des services suite à une réorganisation de l'organigramme au mois de juillet dernier et le blocage des avancements de la promotion des agents" selon un gréviste. Les représentants syndicaux étaient hier en négociation et donc injoignables de toute la journée...

Pour le moment, les services de la Cinor tournent au ralenti. Les entrées sont plus ou moins bloquées par les déchets des poubelles qui n'ont pas été ramassés devant l'établissement. Les quelques 50 grévistes sur le piquet de grève avaient même installé un barbecue, en attendant l'issue de la table ronde.

Humeur...
Zinfos974 a bien tenté d'obtenir l'information hier soir auprès des représentants syndicaux qui ont l'habitude, dans ce genre d'affaire, d'être les interlocuteurs principaux pour les médias... Après avoir suivi la grève de la Cinor depuis le début du conflit jeudi dernier, Zinfos 974 a tenté de joindre hier soir un représentant syndical suite à l'annonce d'une éventuelle sortie de crise dans la matinée d'hier.
Par le biais du siège de la CGTR, il a été possible d'obtenir le numéro de téléphone du représentant syndical de la CGTR pour la Cinor. Il est dommage que celui-ci, insatisfait que son téléphone personnel ait été transmis par erreur à un journaliste, ait envoyé balader hier soir notre journaliste qui cherchait à savoir si leur conflit avait trouvé une issue favorable, en lui soumettant l'idée d'appeler quelqu'un d'autre...

Grève à la Cinor : Statu quo ?
Mercredi 23 Septembre 2009 - 11:27
Karine Maillot
Lu 1737 fois




1.Posté par Etienne le 23/09/2009 11:33
STATU QUO... PAS STATUT QUO !!!!!!

Insupportables ces fautes dans vos titres !

2.Posté par Marie le 23/09/2009 14:15
Status quo ...

3.Posté par P.R. le 23/09/2009 18:11
Statu quo ?!
Ah bon, ce n'est pas possible, serait ce un réel coup d'épée dans l'eau que cette mobilisation d'une cinquantaine d'employés de la CINOR (on est loin des 90% annoncés par un délégué, qui n'a pas hésité d'ailleurs à utiliser la violence pour gonfler sa baudruche revendicatrice). Ce n'est sans doute pas une raison valable, mais peut être que ces mêmes grévistes comprendront dans quelques temps qu'ils sont totalement manipulés en découvrant qu'à statut égal, ils sont sur la Réunion les mieux rémunérés de la FPT locale. Et pour finir combien de jours de salaire sont ils prêts à lacher pour pouvoir assumer cette responsabilité collective et pouvoir se regarder dans le miroir des véritables précaires.

4.Posté par Viens bouge ek nous le 23/09/2009 20:22
Lo JIR lo 22/09/09, i faisait référence à l'analyse du délégué SAFPTR au suzé lo conflit à la CINOR, i semblerait que c'est lo même boug que lafé son cinéma dans conseil zénéral l'année dernière quant l'était question réunion conseil l'ADI dans les mille cycle.

Soman i serait dommage que les camarades de la CINOR i seré victimes lo mêmes conséquences, parce que à l'ADI n'a un bordel pas possible depuis ce l'épisode trazique.

Un vrai manzé cochon. Il semblerait que les bougs lé entrain ni fou, i paré même zot i commence l'alphabet à l'envers .

Kossa ce syndicat i attend pou dénonce un coup ce qui se passe dans cette boite à gags, lé temps pou zot prendre zot responsabilités.

Zot i préfère lo bâtiment d'en face (CINOR) po faire dentelle coué !!! Bouge à zot .

Félicitations aux camarades de la CINOR qui eux contrairement à ceux d'en face (ADI) brillent par zot l'absence de réaction et zot manque de solidarité.

Ko çà tout çà i cache ?
Si n'avait un l' arrangement pou sauve un peu au détriment l'autre peu ?
Tout çà i sent pas bon di tout .

Mauvé langues i di que lo pire lé pou domin.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales