Faits-divers

Grève à la Cilam: "Ça risque d'être encore plus animé par la suite"


Grève à la Cilam: "Ça risque d'être encore plus animé par la suite"
Après une soirée animée samedi entre les éleveurs, frustrés de devoir jeter leur lait, et les grévistes de la Cilam qui refusent de lever le barrage, la situation n'a pas évolué ce dimanche. Les grévistes attendent toujours des négociations et ne dégageront pas le passage tant que la direction ne les reçoit pas.

"On propose des négociations depuis samedi, mais la direction ne veut rien savoir, affirme Pascal Hoarau, secrétaire général de la CGTR Sud. Elle invoque le fait que les grévistes sont minoritaires, mais à la Cotram/Sotram, ils sont majoritaires, environs 80%, et n'ont obtenu aucune négociation non plus".

C'est en effet tout le groupe Urcoopa qui est concerné et qui connaît des perturbations depuis lundi. La direction de la Cilam a demandé l'intervention des forces de l'ordre auprès du préfet pour déloger les grévistes mais Pascal Hoarau affirme qu'il n'y a eu "aucune intervention ni dispositif, même samedi soir".

Les éleveurs et grévistes se sont retrouvés nez à nez, ce qui a provoqué des menaces, des coups et des jets de lait de la part des éleveurs. "Ça risque d'être encore plus animé par la suite, car ils ont dit qu'ils reviendraient".

Les grévistes ont également fait appel au préfet et au sous-préfet de Saint-Pierre afin de mettre en place une réunion de la Commission régionale de conciliation pour faciliter le règlement de la dispute. "Nous allons aussi faire appel concernant les condamnations d'hier, à savoir les amendes de 1.000 euros".

Toujours aussi déterminés, les grévistes attendent une réaction de la direction, une réponse de la préfecture et l'arrivée, peut-être, des éleveurs qui auraient une réunion en fin de journée avec les non-grévistes.
Dimanche 6 Juillet 2014 - 16:27
.
Lu 2141 fois




1.Posté par le réunionnais le 06/07/2014 20:09
mi connait pas rien mais le directeur lé vraiment pas crédible, ou est l'identité réunionnaise!!!
la Réunion oussa nous ça va

2.Posté par jemma le 06/07/2014 20:18
Où sont les autres acteurs de filières que l'on dit souvent menacées: agriculture et autres! Leur silence ainsi que l'inaction des autorités qui devraient engager fortement les parties en présence à négocier ne permettent pas de rétablir un climat serein !

3.Posté par noe le 06/07/2014 20:30
Super !
Il y aura de l'action ...
J'adhère !

Pot de lait contre pot de terre ?
Conseil aux éleveurs : Mettez de la pression dans le débit de lait envoyé !

4.Posté par L'INSOUMIS le 06/07/2014 21:11

Apres les jets de lait, je propose de ...LA BOUSE !

Ca devrait calmer ces syndicalistes fouteurs de M...E !!!

5.Posté par cireur de pompe le 06/07/2014 22:52 (depuis mobile)
Heureusement que les syndicats sont là l insoumis!

6.Posté par couyon 974 le 07/07/2014 08:11
post 1 totalement d'accord

7.Posté par gg le 07/07/2014 22:18 (depuis mobile)
Pr ma part 23millions euros de subventions diverses avec l argent du contribuale et des ouvriers qui peine a payé leurs impots avec zot ti salaire je me pose des questions ?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales