Social

Grève à l'école du Sacré Coeur : Une rencontre prévue ce soir avec la direction


Grève à l'école du Sacré Coeur : Une rencontre prévue ce soir avec la direction
En grève depuis hier, les salariés de l'OGEC (Organisme de gestion de l'enseignement catholique) de l'école Sacré Coeur continuent leur mouvement ce mardi. La proposition faite hier soir par la direction de l'OGEC ne satisfait pas les grévistes. Une nouvelle entrevue est prévue en fin de journée.

Parmi les points de revendication, la mise en place d'un 13e mois. "La direction nous a remis un courrier dans lequel elle propose une prime pérenne correspondant à 25% d'un mois de salaire", explique Jean-Pierre Marchau, secrétaire général de la FEP-CFDT. Pour ne pas mettre en place ce 13e mois, la direction évoque des problèmes financiers. "L'élément invoqué est que les comptes sont dans le rouge depuis 3 ans. Mais ce n'est pas aux salariés de payer la mauvaise gestion de l'OGEC", poursuit-il.

Pour le moment, seul le problème du 13e mois a été abordé. Mais un point noir subsiste pour les grévistes, le climat social jugé délétère par ces derniers. "La direction ne parle pas de ce problème dans son courrier. Mais nous ne manquerons pas d'en parler ce soir", ajoute Jean-Pierre Marchau.

Lors de la réunion prévue ce soir, les grévistes feront part de leur revendication et de leur attente à la direction.
Mardi 3 Décembre 2013 - 11:52
Lu 542 fois




1.Posté par tidash le 03/12/2013 13:33 (depuis mobile)
Dans cette affaire le justicier Marcho de l eau joue le pyromane (pour montrer son objectivite) alors qu il est au courant de faits bien plus inacceptables et ...ne bouge pas !!!! Serait il achetable ou acheté par certaine... pas très loin!!

2.Posté par Je me marre le 03/12/2013 14:06
Marchau va réussir le tour de force de plomber un établissement d'enseignement catholique.
Ce genre d'établissement très sélect , bobo en diable et réservé aux fils de syndicalistes et d'enseignants de l'éducation nationale n'accueille que les gens pêtés de tunes. Tous ces vaniteux sont prêts à payer un maximum la scolarité de leur descendance pour éviter les inconvénients de l'enseignement public : enseignement au rabais, j'm'enfoutisme, grêves à répétition, absences des profs, bourrage de crâne des élèves.
Bref, ce sont des parents d'élèves socialistes (syndicalistes et profs) vont devoir payer plus cher pour donner un treizième mois à Marchau
Bravo le vert.

3.Posté par tidash le 03/12/2013 20:45 (depuis mobile)
Courage aux grevistes. Faites vous respecter sans vous faire manipuler.
Visez haut. Ayez le courage de votre combat et chassez la manipulation.
Marcho un politique entre guillemets....
Complice et retourneur de veste. On dit rever cible ???

4.Posté par sylvester le 04/12/2013 05:51
Marchau,le manipulateur,en quette de gloire!! avec bourique i fé pa cheval....
il ferait mieux de se concentrer sur son métier Prof d'illusion....

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales