Social

Grève à l'EGCE : Les salariés durcissent le mouvement


Grève à l'EGCE : Les salariés durcissent le mouvement

Il est conseillé d'éviter la rue Lory Les Bas à Sainte-Clotilde aujourd'hui. Un ralentissement de la circulation est provoqué par un mouvement social devant les locaux de l'EGCE (Entreprise Générale en Construction Electrique). 

 

15 salariés sur 24 sont en grève depuis jeudi dernier. "Nous subissons des retards de salaire depuis 2012 et maintenant nous ne sommes pas payés depuis le mois de février", indique Elie Hoarau, gréviste. 

 

Il poursuit : "On a demandé aux salariés d'être en quelque sorte solidaires avec les difficultés rencontrées par l'entreprise. Nous avons pris sur nos économies pour patienter pendant les mois où nous ne pouvions être payés. Ca suffit. L'un d'entre nous a vu sa voiture saisie, d'autres ont des enfants à nourrir, des crédits à payer… Nous vivons depuis janvier sur nos congés payés, soit 700 euros".

 

Ne voyant aucune perspective d'évolution s'ouvrir à eux, les salariés en grève ont décidé ce mardi matin de se faire entendre. "On veut médiatiser notre mouvement car le directeur nous répond sans cesse que l'argent va arriver… Aucun autre dialogue n'est possible", indique Raymond Payet, représentant syndical de la CGTR.   

 

Selon les grévistes, le directeur de la société attendrait un montant de 300.000 euros d'un de leur client, la Région Réunion, et s'appuie sur cet argument pour justifier un retour prochain à la normale...

 

La circulation a été ralentie par la présence des grévistes ce matin et les forces de l'ordre sont présentes pour canaliser le mouvement. 

Mardi 23 Avril 2013 - 11:02
Lu 1421 fois




1.Posté par Déja vu le 23/04/2013 11:01
Deux suppositions :
1) Cette société fait de la cavalerie (se servir de l'avance d'un nouveau chantier pour payer le précédent)
2) Le client, qui est a la lecture La Région, doit payer en 45 jours maximum (300K€).

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales