Social

Grève à Renault: Echec des négociations, nouvelle réunion jeudi matin


Grève à Renault: Echec des négociations, nouvelle réunion jeudi matin
Une nouvelle fois les discussions entre direction et syndicats se sont soldées par un échec. Ce matin, tous se sont retrouvés autour de la table dans le cadre des NAO (négociations annuelles obligatoires). L'objectif était de désamorcer la grève qui touche Automobiles Réunion, distributeur de la marque Renault, depuis maintenant 12 jours.

Une nouvelle fois, les syndicats ont claqué la porte des discussions après une nouvelle proposition de la direction jugée inférieure à leurs attentes. "On a eu une réunion de 9 heures à 13 heures. La direction a tergiversé pendant un moment sur sa proposition pour au final nous proposer 0,1% de plus. Soit 1,1 % de revalorisation, des centimes quoi ! Nous on reste sur notre proposition de 35 euros brut par mois de revalorisation", clame Giovanni Bourice, délégué syndicale CGTR Auto chez Automobiles Réunion.

Face à ce nouvel échec, les syndicats ont demandé la nomination d'un expert pour tenter de trouver un terrain d'entente lors des négociations. "On a une réunion demain pour la nomination d'un expert. Ce dernier a proposé une nouvelle réunion jeudi matin. L'expert n'est pas un médiateur, mais un salarié interne à l'entreprise. On reste dans un cadre privé entre syndicats et patron", précise-t-il.

En attendant, les salariés grévistes ont installé un barnum sur le parking du site du Chaudron. Sur l'éventualité d'un durcissement du mouvement, la CGTR dit attendre le positionnement des salariés des autres entreprises du secteur.

Une nouvelle réunion NAO est prévue jeudi matin à partir de 9 heures. Les salariés grévistes entameront alors leur 14ème jours de grève.
Mardi 18 Juin 2013 - 15:30
Lu 1096 fois




1.Posté par darky le 18/06/2013 18:40
nommer un expert comptable au frais de l'entreprise;
le groupe HAYOT dispose t il d'un comité de groupe ? d'un comité central d'entreprise?
est il considéré par les syndicats comme une UES ? les holding de tête dans lesquels le cash est géré, sont elles concernées ??

si jamais elles ne l'étaient pas, il est facile juridiquement de les faire tomber..demander à un célèbre patron "libre" de la téléphonie et de l'internet en France..il en sait quelque chose.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales