Social

Grève à Carrefour Ste-Clotilde: Les salariés demandent une "médiation", la direction muette


Environ 80 grévistes, salariés chez Carrefour Sainte-Clotilde, sont toujours mobilisés ce mercredi sur leur piquet de grève à l'intérieur de la grande surface.

Ils achèvent un 5ème jour de grève sans avancée dans les négociations qui ont échoué à l'occasion des NAO (Négociations Annuelles Obligatoires) sur le point de la revalorisation salariale.

"Nous attendons une médiation. Nous sommes allés voir la direction aujourd'hui pour demander une table ronde", indique un représentant syndical de l'Unsa, Jean-René Belda.

Les salariés grévistes, soutenus par l'Unsa et la CFDT, estiment avoir fait un pas et attendent désormais que la direction sorte de son silence.
Mercredi 22 Avril 2015 - 16:06
Lu 1882 fois




1.Posté par grogland le 22/04/2015 17:42
faut leur dire de faire greve et puis c'est tout après tout on s'en fout des revendications non?nou veu lé vacance,nou veu la fete té,par contre le sous y tombe kan y bosse pa.....le retour aura un gout de pa bon surtout si il ya le fameux gout a nou....alalal

2.Posté par tiorpia le 22/04/2015 18:20
ils font la greve et demandent une mediation pour rebosser fallait regarder tous les parametres avant de faire greve. vous vous etes mis un pied dans le caca


3.Posté par aou le 23/04/2015 00:02
il faut savoir terminer une grève!

4.Posté par Mepris de la direction le 23/04/2015 08:42
Visiblement, la direction de Carrefour a les reins assez solides pour se permettre de perdre plusieurs millions en quelques jours mais n'est pas capable de proposer plus de 0,7% d'augmentation à ses employés! Cherchez l'erreur...

5.Posté par oui le 23/04/2015 13:45
Non, non en temps de crise ! pas d'augmentation , qu'ils continuent et cela va être direction ==> Pôle Emploi !!

6.Posté par @4 le 24/04/2015 07:39
Je pense que les travailleurs réunionnais sont considérés comme des esclaves, d'ou cette attitude

7.Posté par olivier Montfort le 24/04/2015 11:21
Avec Bernard Hayote ils peuvent toujours attendre un béké des Antilles ne se laisse pas impressionner ayant l'habitude des bras de fer avec les salariés, qu'il a effectivement tendance à prendre pour des esclaves post affranchis..

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales