Faits-divers

Grève à Carrefour: Le travail a repris lundi...sans revalorisation salariale


Les grévistes ont repris leur travail ce lundi, après plus d'une semaine de grève. Suite à un échec de la commission de conciliation vendredi dernier et aucun accord trouvé avec la direction, les syndicats CFDT et Unsa ont décidé hier de mettre fin à la grève.

Malgré leurs efforts, la direction n'a pas voulu augmenter la revalorisation salariale qui reste à 0,7% au lieu des 3% demandés.

La CFDT assignera néanmoins la direction en justice pour obtenir de nouvelles négociations annuelles obligatoires prochainement, selon le Jir.

 
Mardi 28 Avril 2015 - 09:59
Lu 1947 fois




1.Posté par non le 28/04/2015 11:18
Ils ont l'air fin maintenant ! bravo les syndicats !!!

2.Posté par Yvan de la cause perdue le 28/04/2015 11:22
Voila encore un exemple de grève qui coute plus chère quelle ne rapporte aux salariés, bravo aux syndicalistes qui sont à l'origine de se mouvement.
La cfdt c'est le bras droit du gouvernement actuel en matière sociale donc ne compter pas sur lui pour avoir des revendications fortes.
Travaillez vous aurez et chute!!!!

3.Posté par noe le 28/04/2015 11:23
On veut tj gagner plus en bossant moins !

heureusement que le patron de Carrefour ne lâche pas prise .... ceux et celles qui veulent se la couler douce peuvent tj aller ailleurs !

4.Posté par almuba le 28/04/2015 12:07
Et ils ont gagné quoi, à part la satisfaction d'avoir saboté leur entreprise.
Ils scient la branche sur laquelle ils sont assis et quand ils seront tombés ils viendront pleurer en tant que demandeurs d'emploi.

5.Posté par CON sommatrice le 28/04/2015 12:14
Avec les délégué-e-s syndicaux aboyeurs devant les médias qui déclaraient qu'ils iraient jusqu'au bout ? du ridicule en cette veille du 1er Mai ( c'est la lutteu finaleu !!! ) en prenant les clients en otage,...

la direction de ce magasin franchisé Carrefour qui fera des profits toujours plus élevés en fin d'année en serrant comme d'habitude, la vis de ses fournisseurs,

peut continuer à rigoler ainsi que ses "concurrents-confrères et surtout amis" !!!

6.Posté par domageéliane le 28/04/2015 12:32
c'est pas grave ce n'est que parti remise,d'ici un mois on remet les faignants

7.Posté par GIRONDIN le 28/04/2015 12:46 (depuis mobile)
Comme dirait notre JACOBIN local, maintenant au travail!!!!!!!!

8.Posté par joz974 le 28/04/2015 13:12 (depuis mobile)
Pour certain le petit doit rester petit.ou sont les élus qui ont donnes leur Accor pour l'esclavage moderne.band d'esclavagistes.

9.Posté par BECBEC le 28/04/2015 13:55
La CFDT assignera néanmoins la direction en justice pour obtenir de nouvelles négociations annuelles obligatoires
........................
Pouquoi ne pas avoir commencé par là?

10.Posté par R I P O S T E le 28/04/2015 14:20
Une main devant l'autre derrière , oki lé les grands représentants de syndicats

11.Posté par L''''assoce tomate. le 28/04/2015 14:49
Tout cela à cause des socialistes :
Qui a augmenté la part salariale ?
Qui a augmenté la part patronale ?
Les grévistes hurleurs ne comprennent même pas cela.
Voila ce que c'est que de voter pour des voleurs de gauche . Une seule solution pour ces grévistes irréfléchis : rentrer dans le public , là, les syndicats se foutent vraiment des clients ......et du cochon de patron payeur.

12.Posté par Pat 974 le 28/04/2015 15:14
pat974
Il vaut toujours mieux prendre ce qu'il y a a prendre que de rester sur sa faim que de passer pour un couillon.
Ci je me souviens les centrales nationale de la CFDT et de l'UNSA ne sont -t-il pas des syndicats réformiste ?
Alors pourquoi c'est délégués ont encore des objectifs jusque boutisme marxiste.
Va falloir qu'il y ai un nettoyage et des formations de mise à jour de leurs logiciel à l’intérieur de ces organes Locaux et que les discutions avec le patronat dans les NAO soit plus intelligent et globalisé pour les employés et ne pas se contenter de la simple augmentation salariale. ( ticket resto,CE,Mutuelle,santé,condition de travail et ergonomie, horaire, temps plein ou partiels .......etc )
Enfin je dis ça je dis rien.

13.Posté par Fabiho le 28/04/2015 18:25
Commentaires assez affligeants... Peut-on reprocher à des salariés dont la plupart touchent le SMIC ou bossent à temps partiel de défendre leur pouvoir d'achat ? Ils pourraient, comme bien d'autres, se contenter de vivre aux crochets de la société.

14.Posté par GIRONDIN le 28/04/2015 19:49 (depuis mobile)
12. Pat 974 le 28/04/2015
13. Fabiho le 28/04/2015

Il n'y a pas d'incompatibilité.

15.Posté par tradition le 28/04/2015 20:27
oui fabiho je ne comprends pas pourquoi ils ne suivent pas la tadition!allez travailler pour un smic mais mais ou va t on?pourquoi ne pas payer des impots et respecter les gens pendant qu'on y est!!!!

16.Posté par ma sonnerie le 29/04/2015 09:01
faites reconnaître le périmètre de l'UES "groupe Hayot" si elle n'existe pas encore...

17.Posté par will le 30/04/2015 00:00 (depuis mobile)
Le plus grand rapport de force pour les prochaines Nao dans le groupe hayot c est de faire un comité de groupe le foutre l expert dans son Cut.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 09:45 Saint-Louis: Un conducteur heurté par un bus

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales