Social

Grève à Carrefour : La direction refuse la médiation, le conflit s'enlise


Grève à Carrefour : La direction refuse la médiation, le conflit s'enlise
Chacun reste campé sur ses positions. D'un côté des grévistes qui demandent la réouverture de négociations pour une revalorisation salariale, quand la direction n'entend pas discuter avant une reprise du travail. Résultat, après deux jours sans aucune négociation, la CFDT a décidé de saisir l'inspection du travail pour mettre en place une médiation. Une médiation refusée par la direction de Carrefour.

"La direction nous demande de reprendre le travail et après nous pourrons discuter. Inacceptable pour nous", lâche Joël Dalleau, secrétaire départemental section commerce à la CFDT. Assignés en référé par la direction vendredi prochain, les salariés grévistes n'entendent pas bouger avant l'audience prévue dans la matinée. "On va continuer les barrages filtrants, mais en aucun cas nous n'interdisons l'accès au magasin", souligne Joël Dalleau.

Sous la petite tente installée près de l'entrée de service du Carrefour, une vingtaine de salariés grévistes patiente avant le rendez-vous au tribunal. L'enjeu est important. Suite à un constat d'huissier, la direction estime perdre 40.000 euros par jour et a fixé à 240.000 euros le total des pertes sèches depuis le début du conflit.

Une somme réclamée à la trentaine de grévistes assignée vendredi.
Mardi 7 Mai 2013 - 16:12
Lu 2007 fois




1.Posté par chikun le 07/05/2013 16:47
Bravo les gars, ne cédez pas aux pressions syndicales. Les chefs CFDT pêtent dans la soie. les enfants vont à l'école privée. Ces syndicalistes fous pensent que ce sont eux les maîtres. Dans le public , oui, ils imposent leur volonté à l'état. Dans le privé, ils débloque un peu moins.
Un bon référé contre les les fouteurs de merde qui barrent l'accès aux petits commerçants de la grande surface, voila le seul langage qu'ils comprennent.

2.Posté par frudi le 07/05/2013 19:57
si la direction avait respecté la loi c'est à dire engager les noa il n' y aurait pas grève.

3.Posté par n o e le 07/05/2013 21:25
La Direction a raison ! il ne faut pas laisser quelques ploucks dicter leurs lois !
Au boulot ...
On devrait pouvoir licencier vite ceux et celles qui ne veulent pas bosser !

4.Posté par yeux ouvert le 07/05/2013 21:30 (depuis mobile)
Chikun vous devez faire parti de la direction de carefour pour dire ça
la reunion sortiea la tête de la merde le jour ou la solidaritè entre reunionnais existera vraiment

5.Posté par Lebon le 07/05/2013 22:00
Post 3 ce n est pas votre problème pourquoi voulez vous que des gens qui bossent n aient pas droit à un certain partage des bénéfices alors que cette enseigne déborde de profit et que certains cadres s engraissent sur cette entreprise

6.Posté par yeux ouvert le 08/05/2013 06:10 (depuis mobile)
Noe tjr egale a lui mmême c est a dire a pas grand chose

7.Posté par michel ravine blanche saint pierre le 08/05/2013 09:16
Bienvenue dans le pays des "békés", plus fort que l'Etat.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales