Société

Greenpeace accuse la Sapmer de déployer des DCP dans l'océan Indien


Greenpeace accuse la Sapmer de déployer des DCP dans l'océan Indien
Greenpeace à bord de L'Esperanza poursuit sa mission de surveillance de la pêche au thon albacore dans les eaux de l’Océan Indien. Dans son journal de bord disponible en ligne, l’ONG décrit sa rencontre pour la première fois en quatre semaines avec des thoniers. Parmi eux, un navire de la Sapmer, Le Morne Blanc qui approvisionne en thon la marque Petit Navire notamment. 

"C’est avec quelques difficultés que nous sommes finalement parvenus à établir un contact radio avec le navire. Ils nous ont affirmé ne pêcher que sur bancs libres, sans DCP". Une réponse que Greenpeace juge "totalement improbable lorsque l’on connaît les problèmes financiers de la Sapmer et ses ambitions".

Pour l’ONG, Le Morne Blanc comme L’Ortube Berria navire espagnol également croisé dans l’océan Indien, utilise des DCP. Ils seraient déployés par des navires de soutien et "permet aux navires de la Sapmer de maximiser leurs prises mais rend impossible toute sélectivité." Ces dispositifs de concentration de poissons engendrent de nombreuses prises secondaires, martèle Greenpeace. 

Contactée, la Sapmer n’a pas souhaité communiquer à ce sujet.
Vendredi 20 Mai 2016 - 14:12
Lu 1405 fois




1.Posté par Nono le 20/05/2016 15:05
Loin des yeux, loin du cœur.

Certains préfèrent hurler au massacre quand quelques dizaines de prises accessoires se font prendre sur les drumlines à requins, mais restent curieusement bien silencieux sur le véritable massacre et pillage en haute mer autour des DCP (qui n'est sans doute pas sans rapport avec cette même crise requin et le rapprochement de ces derniers à la cote).

Sans doute une question de visibilité médiatique et de retombées sous formes de dons. Cela s'appelle avoir la morale et l'intégrité à pas variable....

2.Posté par Tonton le 20/05/2016 18:04
Et mon chat va manger quoi, alors ?


3.Posté par consanguins le 20/05/2016 18:33
si greepeace commece a mettre le nez ici il va pas etre decu, la reunion est une decharge a elle toute seule....

4.Posté par Réveillez vous le 20/05/2016 18:39
Pour tonton

ben ton chat va manger tonton
ou (on ton thon)

:-)

plus sérieusement...avec toute la technologie satellite qui peuvent lire une pièce au sol
il ne save pas repéré un navire soit dans des eau illégal , soit dans une pèche interdite ?
ou des bateau en dégazage ?

sérieux ....

5.Posté par Mwa la pa di le 20/05/2016 19:14
le tout avec la bénédiction de nos ripoux d'élus......

6.Posté par KLD le 20/05/2016 19:57
"Contactée, la Sapmer n’a pas souhaité communiquer à ce sujet. "

ce qui est bien dans not bonne société , et nombreux en sont contents , hélas , la "sapemeure" ne répond pas sur de graves accusations ...............ils s'en foutent de toute façon , ils resteront impunis .............l'écologie est pourtant l'avenir de nos enfants , affligeant .

7.Posté par Grangaga le 20/05/2016 20:19
............................Koulèrr' l'orizon.....................

Satt' y rèss' a li d'la vi- cé l'inprécion d'fini konm' in mouètt'
Avan d'prand' lo fon lo pwi- é ètt' souflé konm' dann' in tronpètt'
Solèy' y arr' tranpèrs' son z'o- konm' y vé bril' lo ta d'plimm' y rèss'
Dann' vagu' lo van si l'do d'lo- l'apré forz' la lamm' an ser'pètt'
Si son fron diaman la salinn'- y koné pi kèl' koté lans' s.o.s
Si zamé té konm' dan l'At'lantid'- ou pou koué li lé té pa Antarèss'

Y pran a zot' ankor' a révé
Si la solitid' lo gran blé
Nou ki wa malèrr' sak' koté
Sa mèm' la sours' zot' zardin sékré

Gran matin bonèrr'- révèy' lé pa ankor' sonor'
Déyièr' la klèr'yièr'- matèr'yièl' toutt' lé finn' montt' a borr'
Dann' in silans' la...pé- là anons' pa mové sorr'
La trènn' regré la mar'yié- an vagu' a l'amm' y pèrd' si lo porr'
Li sinn' an pènn' po son dèr'nié- avann' pran kouraz' a bra lo korr'

Son pansé y dévid' konm' lo mok'
Dopi ki dériv' y wa pi la kott'
Uni avèk' son vié kanott'
Po rak' do l'o dann' fon la kok'

Mètt' pa la koz' si z'anfan- si la finn' izé dovan z'ovan
An pènn' y rozwènn' zot' momon- lo zié finn' pran la koulèrr' l'orizon
Ou pé pa touzour' awarr'- san donn' ryin sa li antan
Mé li va vèy' zis'ka tarr'- és'péran s'ra lwin l'apèl' lo fon...............

8.Posté par Romain le 21/05/2016 11:46 (depuis mobile)
Et bein !! Enfin une ONG qui s attaque à un vrai problème écologique à La Réunion ! Il était tps. Mais c vrai que c était tellement plus sexy de protéger 3 requins qui squattent les plages....

9.Posté par Boycott ? le 21/05/2016 11:59 (depuis mobile)
Faut il penser à un boycott de la Sapmer ? Le moment est venu de se poser la question.

10.Posté par Nono le 21/05/2016 15:16
Toujours pas un neuneu pour nous dire que les poissons sont chez eux dans leur élément?

www.youtube.com/watch?v=6JlKwoUtMk4

11.Posté par heum!.... le 21/05/2016 21:16
1.Posté par Nono le 20/05/2016 15:05
(qui n'est sans doute pas sans rapport avec cette même crise requin et le rapprochement de ces derniers à la cote)

sauf que les bouledogs ont toujours été des requin cotiers
quand on sait pas le mieux c'est de rien dire
et on saura jamais a moins de faire parler les requins

12.Posté par Nono le 22/05/2016 05:37
@11 Le bouledogue est semi-pélagique, les tigres sont pélagiques, merci d'éviter de l'ouvrir pour ne rien dire.d'intéressant.

13.Posté par réfléchis un peu le 22/05/2016 14:30
le bouledogue est un requin de fond, avec un corps compact et lourd absolument pas taillé pour rivalisé en vitesse avec les poissons pélagiques de surface (le thon: poisson pélagique le plus rapide)
les requins pélagiques sont fins et élancés (requins mako, grands blancs, requins océaniques) taillés comme des obus pour mieux pénétrer l'eau (hydrodynamisme)

on peut effectivement les trouver au large sur des plateaux continentaux pas très profonds
dans l'océan indien ça plonge rapidement vers des profondeurs trop basses pour lui (son corps n'est pas adapté aux fortes pressions)
c'est un requin tropical, pourtant on ne le trouve pas en plein océan pacifique... bizarre non?
qu'il soit à la réunion est un mystère... peut être apaté par les morceaux jetés par les bateaux de pêche de retour d'expédition à mada?

des raisons il y en a tellement d'autres (rejets des eaux douces, disparition des requins de récifs...) mais on ne saura surement jamais la vérité
ce qui est bien possible pour les tigres ne l'est pas forcément pour les boules
il ne suffit pas de lire "semi pélagique" pour en tirer des conclusions hatives, il faut aussi prendre d'autres critères en considération (profondeur, types de proies disponibles)
des dcp au large peuvent très bien sédentariser des bouledogues, donc le contraire de les sédentariser à la cote

en bref réfléchis un peu si c'est possible
en espérant que cette fois le commentaire sera assez intéressant pour toi

http://www.sharkeducation.com/fiches-requins/requin-bouledogue/
http://www.futura-sciences.com/magazines/nature/infos/dico/d/zoologie-requin-bouledogue-9568/
http://www.manimalworld.net/pages/carcharhinidae/requin-bouledogue.html

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales