Faits-divers

Grave accident du travail au centre de tri des déchets de la Civis


Grave accident du travail au centre de tri des déchets de la Civis

Un salarié de la Scime, société qui assure la maintenance des engins de centre de tri des déchets de la Civis à Pierrefonds, a eu la jambe broyée par un chariot-élévateur dans le cadre de de son travail. L'ouvrier, âgé d'une trentaine d'années, répare le chariot-élévateur et a placé un container pour maintenir en l'air la pelle de l'engin. Seulement la construction ne tient pas et la pelle vient s'abattre violemment sur la jambe de l'ouvrier.

L'homme a la jambe bloquée au niveau du genou. Les pompiers arrivent sur place et se doivent d'être très méticuleux pour libérer la victime sans provoquer une grave hémorragie de l'artère fémorale. Des garrots sont posés. Au total, le calvaire de l'ouvrier va durer près de 40 minutes avant qu'il ne soit évacué, conscient, vers le GHSR. Il risque de perdre sa jambe.

Pour faire la lumière sur cet accident, deux enquêtes vont être menées par la police et l'inspection du Travail.
Mercredi 12 Janvier 2011 - 10:51
Lu 2070 fois




1.Posté par Compassion le 12/01/2011 11:27
Désolé d'apprendre une telle nouvelle. Toute ma compassion à cet homme et à ses proches.

2.Posté par DGS le 12/01/2011 12:35
Tout d'abord, je souhaite que cet employé s'en remette sans conséquence grave de ces blessures. Mais à la CIVIS on aurait dû s'inquiéter avant.
Monsieur le DGS qui sait tout, comment comptez-vous gérer "l'après"?
Pour mémoire, l'intervention d'une entreprise extérieure doit faire l'objet d'une convention, qui est un document soit annexé au contrat soit un document joint au plan de prévention de la collectivité. Vous avez des ACMO sur ce site je pense.
Comment a-ton pu laisser un agent ( fut - il extérieur) travailler dans ces conditions. Le travail en hauteur doit répondre à certains critères. L'étaient-ils?

3.Posté par noe974 le 12/01/2011 15:07
Tout doit être fait pour la sécurité dans les chantiers , mais un accident stupide peut survenir , on ne peut tout prévoir .

Bonne guérison pour ce Monsieur !

4.Posté par DGS le 13/01/2011 08:27
Sur ce point il y a des choses à faire pour que cela ne se reproduise plus.
1) Il faut que la CIVIS communique à la POLICE l'arbre des causes afin que les vraies raisons de cette affaire soient mises en lumière.
2) Prendre des mesures qui s'imposent si l'arbre des causes fait apparaître des anomalies.
3) Acter au sein de cette collectivité, un plan de prévention qui sera un élément utile à la rédaction du document unique.
4) Envoyer en formation les responsables administratifs (DRH, responsable du centre de tri, le DGST,...)
5) Analyser les risques au sein de ce service
6) Définir les priorités et supprimer les risques liés aux dangers ou modifier les process d'intervention ou de mise en oeuvre
7) Fournir des équipements de protection individuelle ou collective.
8) Externaliser l'analyse(service Prévention du CDG) de façon à avoir un document neutre et non lié par exemple à la pression hiérarchique.
Voilà messieurs ce qu'il faudrait faire tout en se tenant informé de l'état de santé du blessé.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 09:45 Saint-Louis: Un conducteur heurté par un bus

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales