Sport

Grand Raid 2013 : Courir, c'est bien, "courir propre", c'est mieux


Grand Raid 2013 : Courir, c'est bien, "courir propre", c'est mieux
A l'approche du Grand Raid, les équipes de l'ONF sont actuellement mobilisées pour préparer les sentiers des trois parcours proposés aux raideurs.

"Les sentiers sont sécurisés avec un maximum de précaution", souligne le directeur régional de l'ONF, Olivier James. Plus de la moitié du parcours (52%) passe par des sentiers financés et gérés par le Conseil général et l'ONF. L'entretien de ces sentiers est donc primordial pour le bon déroulement de la course.

Olivier James rappelle également l'importance pour les coureurs de "respecter l'environnement" dans lequel se déroule la compétition. "La propreté est un combat de tous les jours", indique-t-il, rappelant que "les espaces majestueux contribuent à la grandeur du Grand Raid".

Des tonnes de déchets ramassées chaque année

Du côté de l'organisateur, on assure tout faire pour préserver les sentiers empruntés et pour limiter le nombre de déchets.  "Le Grand Raid génère des nuisances mais on fait en sorte de les éliminer. Respecter l'environnement est un point essentiel qui devient même une obsession. Chaque année des tonnes de déchets amassées dans les sentiers sont ramassées. Notre souhait est que ce réflexe (de ramasser, ndlr) devienne inné de la part des coureurs", souligne Robert Chicaud, incitant les trailers à "courir propre", en conservant leurs déchets et en ramassant ceux qu'ils trouvent sur leur chemin.

Toutefois, Robert Chicaud n'a pas constaté de nette amélioration dans le comportement des coureurs ces dernières années. "Je ne suis pas sûr que les coureurs soient plus propres. C'est un travail de longue haleine... La pédagogie portera ses fruits au bout d'un certain nombre d'années", espère le directeur de la course.

Un message de pédagogie partagé volontiers par l'ONF. "On s'aperçoit que les coureurs, qu'ils participent au Grand Raid ou non, abandonnent souvent leurs déchets à la fin de leur effort, en jetant des bouteilles vides par exemple", souligne Bernard Labrosse, responsable des sentiers à l'ONF.

Prendre un raccourci nuit gravement à l'environnement

En attendant le début de la course, les ouvriers de l'ONF préparent le terrain. Petits et grands travaux, fauchage, construction de marches en bois, mise en place d'échelles... Tout doit être prêt pour que les trailers puissent courir sur un terrain sécurisé au maximum.

Bernard Labrosse invite également les coureurs à ne pas prendre de raccourcis. Sur le sentier du Colorado, avant l'arrivée au stade de la Redoute, l'environnement a en effet été dégradé à cause de "coureurs pressés", qui coupent entre les sentiers. "Dans certains endroits, des petites ravines se créent à la place du sentier. En cas de forte pluie, le terrain est gorgé d'eau".

Les ouvriers de l'ONF construisent donc des rigoles pour évacuer l'eau, et font tout pour que la végétation reprenne dans les endroits où les coureurs n'auraient pas dû passer.  "Nous prohibons et sanctionnons l'utilisation de raccourcis", souligne pour sa part Robert Chicaud. Pour rappel, le Grand Raid se déroulera du 17 au 20 octobre prochains.

Lundi 7 Octobre 2013 - 15:52
Lu 1052 fois




1.Posté par noe le 07/10/2013 16:50
On sait très bien que ces coureurs n'ont rien à faire de la protection de notre environnement ...c'est la course qui les intéresse ..
Ils vont pisser , déféquer tout au long des entiers battus ...
Et à la moindre pluie , gastro garantie pour tous les habitants des Bas !
Ce ne sont que des "cochons" qui s'ignorent !!!
On devrait interdire ce genre de manifestation idiote , ridicule qui ne fait pas avancer le débat sur la protection de l'environnement fragile de la Réunion ...
On devrait punir le sieur Chicaud , instigateur de ce Raid ridicule et pollueur !

2.Posté par Contre nature!! le 07/10/2013 18:32
les cochons vont être lâchés.!!

3.Posté par dadou le 07/10/2013 21:33
c'est exactement la meme chose sur tous les sentiers!!des tas d'ordures jetés par nos chers sportifs et randonneurs quelque soit l'endroit où ils vont!!gros degueulasses!idem les piques niqueurs!!

4.Posté par nrj2013 le 08/10/2013 06:44
Couche-culotte obligatoire pour l'ensemble des participants ... surtout pour ceux et celles qui ont des fuites trop prononcées ...
Le sieur Chicaud doit ramasser tous les déchets à chaque passage ...
Il parle "bien " mais sans plus ...Beau parleur quand tu nous tiens !

5.Posté par Jean Roger le 08/10/2013 09:26
Les commentaires de frustrés sont de sorties. Restons la case et ne sortons plus. En bon moralisateur que vous êtes, je pense que vous n'utilisez pas de véhicules motorisés (bah oui ça pollue) que vous plantez vos fruits et légumes (agriculteurs pollueurs avec leurs engrais chimiques), que vous utilisez des toilettes sèches (cabanes au fond du jardin), que vous fabriquez vos propres vêtements (parce que tous ces habits qui viennent d'Asie ça pollue), que vous avez poules, canards boeufs et cochon dans la cour (parce qu'un steack de nouvelle zéland ça pollue aussi).
Sinon quand on a rien à dire de constructif, le mieux est de ne rien dire.

6.Posté par David Asmodee le 08/10/2013 14:09
Il faudrait interdire la course aux porcs. Mais il ne resterait plus grand monde.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales