Culture

Grand Prix du Roman Métis : Le jury a choisi ses auteurs

La Ville de Saint-Denis et l'association la Réunion des Livres ont présenté les six romans sélectionnés pour la première édition du Grand Prix Roman Métis.


Grand Prix du Roman Métis : Le jury a choisi ses auteurs
Ce matin, à la mairie de Saint-Denis, une partie du jury du Grand Prix Roman Métis a présenté les six ouvrages sélectionnés pour cette première édition. "Des ouvrages qui représentent la diversité culturelle francophone, les auteurs étant Réunionnais, Malgache, Mauricien, Guadeloupéen, Congolais et Marocain", explique Chamsiddine Benali, secrétaire général du jury.

Le jury est composé de 12 personnes dont Natacha Appanah et Patrick Poivre d'Arvor pour cette première édition qui sera présidée par Mohammed Aissaoui, écrivain et journaliste qui vient de recevoir le prix Renaudot essai pour son livre "L'affaire de l'esclave Murcy". "Mohammed Aissaoui est à l'origine de ce premier Grand Prix, un travail qui a commencé à voir le jour en 2009 alors qu'il était en résidence pour l'écriture de son roman sur l'esclave Murcy", explique Chamsiddine Benali.

En tout, ce sont six romans qui vont tenter de remporter, après décision du jury, ce premier Grand Prix du roman Métis :

- Joëlle Ecormier pour "Le petit désordre de la mer". Née en 1967 à la Réunion, elle a publié près d'une vingtaine d'ouvrages, dont des livres jeunesses. Lors du 6ème Festival international du livre et de la BD de Saint-Denis, elle a obtenu le prix "Roman" pour "Le petit désordre de la mer", également récompensé par le prix du livre insulaire, cette année, dans la catégorie Ficition.

- Alain Gordon-Gentil pour "Devina". L'auteur d'origine mauricienne est né en 1952. Journaliste et rédacteur en chef du magazine "Le Mag", il abandonnera ce métier en 1996 suite à son emprisonnement par les autorités mauriciennes pour avoir publié des éléments secrets-défense. Il est actuellement conseiller du Premier ministre. Après avoir publié, "Quartiers de pamplemousses", "Le voyage de Delcourt", "Devina" est son troisième roman.

- Johary Ravaloson pour "Géotropiques". Né à Madagascar en 1965, auteur de romans et de nouvelles, il a été récompensé en 2009 par le prix du regard poétique au Salon du livre insulaire de Ouessant pour son carnet de voyage "Zafimaniry intime / Zaho Zafimaniry".

- Maryse Condé pour son livre "En attendant la montée des eaux". D'origine guadeloupéenne, auteure de nombreux romans à succès, après avoir enseigné à l'université de Columbia elle partage sa vie entre Paris et New-York.

- Wilfried N'Sondé pour "Le silence des esprits". Originaire du Congo, Wilfried N'Sondé est musicien. En 2007 il obtient le prix des Cinq Continents de la francophonie et le prix Senghor de la création littéraire pour "Le Coeur des enfants léopards".

- Fouad Laroui pour "Une année chez les Français". Economiste et écrivain marocain, diplômé d'un doctorat en sciences économiques, il enseigne l'économétrie puis les sciences de l'environnement à Amsterdam, tout en se consacrant à l'écriture.

Verdict le 14 décembre

Le Grand Prix du Roman Métis sera décerné le 14 décembre prochain et sera accompagné d'un prix spécial "dont le texte sera jugé digne d'être porté à la connaissance du public". Le lauréat recevra 5.000 euros attribué par la ville de Saint-Denis et un programme de résidence d'écriture sera proposé aux deux auteurs distingués par le Grand Prix.

Isabelle Hoarau, membre du jury, anthropologue, poète et dramaturge, conclut : "Qu'elle que soit notre culture, on s'aperçoit que nous avons les mêmes idées et les mêmes ouvrages. Je suis contente qu'un livre reste une valeur universelle, répondant à des idées ou des intérêts communs".
Vendredi 12 Novembre 2010 - 14:42
Julien Delarue
Lu 2047 fois




1.Posté par gerem le 12/11/2010 21:05
Je vote pour"Une année chez les français"

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales